ES12- 2e temps pour Lefebvre (All)




Comme lors du premier passage, Jari-Matti Latvala concède un peu plus d’une seconde face à Sébastien Ogier et l’écart au général passe désormais à 11s7.

ébastien Ogier et l’écart au général passe désormais à 11s7.

Auteur du troisième temps derrière un excellent Stéphane Lefebvre, Dani Sordo reprend encore cinq dixièmes à Thierry Neuville et revient à une seconde du belge. Derrière Evans un peu esseulé, Tänak, Paddon et Ostberg sont toujours regroupés en huit secondes.

PROCHAINE SPÉCIALE : ES13- Panzerplatte Long 1 (45,61 km) à partir de 11h05 (Samedi 22 Août 2015)

Classement ES12 / Classement après ES12 (2,87 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Sans s’enflammer pour autant, cette spéciale ne faisant que 2.87 km, il est cependant bien joué de la part de Lefebvre qui a saisi l’occasion de se montrer.
    Qu’il continue ainsi, sagement, intelligemment, méthodiquement, professionnellement à démontrer son talent ou du moins son potentiel aux responsables de Citroën.
    Ces derniers se fourvoient dans tous les sens depuis que leur « guide » n’est plus là.
    Après ? On verra… Citroën étant présent en WRC et en WTCC ils se dispersent… Matton quand à lui gère « de très loin » me semble t-il… Il se voit même en charge du prochain programme de DS Automobiles en Formule E !
    Pfff….

  2. Kévin dit :

    C’est donc vérifié ce n’est pas la DS3 qui est dépassé mais les pilotes qu’ils faut changer !!!
    En espérant que Lefebvre impressionne Citroën et qu’ils lui permettent d’autres apparition avec la WRC et peut-être un contrat, peut-être pas l’année prochaine, il a encore des choses à apprendre mais l’année d’après pourquoi pas…

  3. nicolo65 dit :

    Bien sur il est bon ce jeune il faut laisser le temps d’apprendre, après il vaut mieux engranger de l’expérience en roulant inteligeament que de faire des temps de folie et de se sortir, je pense que citroen apprécie aussi de rester sur la route

  4. ced dit :

    5 dixieme d ogier!
    Allez steph!!!

  5. Kivala dit :

    Qu’est-ce que je disais ! Lefebvre dans les pare-chocs d’Ogier : 1er passage pour vérifier ses repères, et 2ème passage il envoie. Même Meeke est battu. Magistral ! Elle est bien là, la relève…

    • yoo dit :

      MDRRR ne vous enflammez pas les rigolos « Lefebvre dans les pare-chocs d’Ogier » qu’est ce qu’il ne faut pas entendre !!! la spéciale ne fait même pas 3km !! Regarde plutôt le classement général !

      • Pascal dit :

        yoo a parfaitement raison. Mdrrrr x 2.

      • Kivala dit :

        Ou regarde plutôt mon commentaire de l’ES11 où j’annonçais que Lefebvre ferait certainement parler la poudre dans les ES 11 et 12 ! Simple : Lefebvre n’a certainement pas le droit d’aller plus vite dans les longues ES où il pourrait prendre beaucoup de temps sur Ostberg, le mieux placé des pilotes Citroën au championnat : avec seulement 1 pt d’avance sur Mikkelsen et 14 pts d’avance sur Neuville, chaque point compte, pas question que Lefebvre vienne lui en chiper, ou ce serait mal connaître Citroën… C’est pourtant évident : à l’issue des 5 premières ES, soit « à froid » pour le débutant en WRC qu’il est, Lefebvre devance Ostberg 3 fois sur 5 et n’est qu’à 13 secondes d’Ostberg au général, menaçant de lui passer devant (6ème temps dans la 5 contre 10ème temps pour Ostberg : l’écart est important). Et là, tout d’un coup, Lefebvre est systématiquement devancé par Ostberg alors même qu’il doit commencer à mieux maîtriser la DS3 WRC qu’il découvre. Et l’écart par rapport à Ostberg ne cesse d’augmenter, pour atteindre 1’07 à l’issue de l’ES10. Arrivent les 2 mini-spéciales où Lefebvre ne peut reprendre que très peu de temps à Ostberg s’il le devance. Et là, miracle, tout d’un coup Lefebvre est ex-aeco avec Ostberg dans le 1er passage, et le largue complet pour aller chatouiller Ogier dans le second passage. Sans conséquence, il lui reprend moins de 2 secondes. Avec la 13 on retrouve une longue spéciale et là, tiens, Ostberg est de nouveau loin devant et l’écart au général monte à 1’24. Alors tu peux mourir de rire, je ne t’en veux pas, c’est une façon très joyeuse et ludique d’aborder le rallye, mais permets moi d’analyser au lieu de me rouler par terre, c’est juste une façon différente d’aborder le rallye, chacune a son charme. Et qui sait, c’est peut-être effectivement toi qui a raison : rdv dans quelques années…

      • Loic dit :

        Que la spéciale fasse 3 km ou 40 km, ça ne change strictement rien dans la mesure ou la spéciale est la même pour tous non ?

        Un second temps, c’est un second temps. Peu importe ou. De plus, je l’ai dis et le redis, Loeb a terminé 10 de son premier rallye en WRC avec au mieux, un quatrième temps.

        Lefebvre fait mieux, alors qu’il a 3 ans de moins que Loeb pour ce premier rallye en WRC, attendez de voir l’évolution du jeunot …

        • Kaizer Sauzée dit :

          Tout à fait d’accord ! En plus d’un beau coup de volant, il semble avoir de la cervelle ce d’jeuns. Intelligemment il « s’amuse » là où il peut sans trop de risques et roule à sa main dans les longues pour apprendre.
          Pour une 1ère en WRC il ne peut certainement pas attaquer comme les pros pendant 15, 20, 30 ou 45 kms. Alors il montre sa pointe de vitesse là où il le peut. Je trouve que c’est plutôt bien joué.
          Pour les ignares qu’ont jamais mis les fesses dans un baquet, 3 kms c’est un sprint, çà ne se gère pas du tout comme une ES plus longue. C’est comme si le 100 m de Bolt ne valait rien face à la performance d’un marathonien. Vos réactions sont nulles.
          3 kms c’est être à 120% tout le temps et constamment sur le fil du rasoir. La moindre petite, toute petite erreur se paye comptant. Donc ses freinages ont été top, comme ses trajectoires, ses cordes, ses freins à main, son départ, etc…
          Les finlandais ont encore du soucis à se faire pour quelques longues années.