ES12- Avantage Brunson (Touquet)



ES12- MARANT AIX EN ISSART SAINT DENOEUX SEMPY (12,75 km) à partir de 09h19 (Samedi 18 Mars 2017)

Au lancement de cette deuxième étape, Eric Brunson domine cette épreuve mais pour seulement trois secondes face à Yoann Bonato.

Cette journée promet d’être piégeuse puisque la pluie s’est invitée sur les routes du Pas de Calais.

FAITS MARQUANTS

Dans ce premier chrono du jour, Eric Brunson signe un nouveau scratch et fait une première différence face à Yoann Bonato, relégué désormais à plus de six secondes du pilote Ford. Dans des conditions grasses, les deux hommes cherchent encore leurs marques et le rythme devrait s’accélérer au cours de la matinée.

Parti sur un faux rythme, David Salanon signe pourtant le deuxième temps, chrono lui permettant de prendre l’avantage sur Marc Amourette pour la troisième place.

En bagarre pour le podium hier, Pierre Ragues est définitivement décroché après avoir effectué deux fautes. Le pistard est même dépassé par Vincent Dubert, pourtant ralenti par des problèmes de frein et nouveau cinquième du général.

On notera également l’excellent temps de William Wagner, au départ de son premier rallye en quatre roues motrices et désormais septième du classement.

Dans le trophée Clio R3, Cédric Robert confirme sa mainmise sur cette épreuve en devançant Florian Bernardi de sept secondes. Derrière ce duo, Jean-Paul Monnin et Kevin Van Deyne sont en bagarre pour la troisième place.

En VHC, Laurent Bayard a perdu la tête hier suite à une pénalité d’une minute pour un pointage en retard. Ce dernier a retrouvé le scratch et revient à seulement 34s du belge Piet Declercq, le leader.

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Brunson« Par rapport à la Subaru, j’ai l’impression d’avoir trop de puissance dans ces conditions. C’est très glissant et j’ai peut-être été trop prudent. Je suis sorti en 2015 dans cette spéciale. »
Bonato« C’est une mise en jambes un peu difficile, je n’ai pas trop osé. Il faut d’abord juger du grip avant d’être plus à l’aise. »
Amourette« Je n’ai pas trop mal roulé mais j’ai dû en lâcher trop par rapport aux autres. »
Salanon« Je n’étais pas bien sur les 4-5 premiers km, après c’était mieux. Je me suis quand même beaucoup méfié. »
Ragues« Nous sommes sortis à deux reprises. Le temps de faire marche arrière, on concède du temps. »
Dubert« La pédale de frein s’est ramollie au bout de 2 km. Je suis resté très prudent. »
Wagner« J’ai sous noté certaines parties, c’est dommage. »
Lo Fiego« On est pas trop mal, il faudra voir si notre choix de pneumatiques est bon. »
Reydellet« On a fait un gros tête à queue. Le temps n’est pas terrible mais on est à l’arrivée. »
Roché« Je ne suis pas parti sur un bon rythme. Mes pneumatiques accrochent plus que prévu, ça devrait aller. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES13- CLENLEU HUCQUELIERS (12,10 km) à partir de 10h25 (Samedi 18 Mars 2017)

Classement ES12 / Après ES12 (12,75 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Saddier Daniel dit :

    Bravo à Bonato etAmourette ils sont devant les skoda et fiesta c’est super

    • martin dit :

      Oui bon, faut dire aussi qu’ils ont l’expérience….Et que la 1ère Skoda est pilotée par un jeune pas trop expérimenté. je parle même pas de ROCHE.
      Il faut dire que les DS sont pilotées par 2 très bons pilotes, la preuve qu’elles sont quand même performantes.
      Espérons que la fiabilité sera au rendez-vous.