Latvala 2 – Ogier 3 (Argentine)




Au départ, la victoire semblait promise à une Volkswagen, mais laquelle ?

Passé proche de la victoire à deux reprises en Argentine (2013 et surtout 2011), Sébastien Ogier devra encore attendre pour inscrire son nom au palmarès.

gentine avec les célèbres rochers d’El Condor et ses ponts de fer suspendus au milieu des canyons. On évolue encore constamment en descente sur un sol cassant et bosselé, couplé avec un parcours particulièrement sinueux.

FAITS MARQUANTS
Dans cette Power Stage, Sébastien Ogier limite bien les dégâts au championnat en signant largement le meilleur temps devant Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala.

Au départ, la victoire semblait promise à une Volkswagen, mais laquelle ?

Passé proche de la victoire à deux reprises en Argentine (2013 et surtout 2011), Sébastien Ogier devra encore attendre pour inscrire son nom au palmarès.

Ouvrant la route le premier jour, le français limite bien les dégâts mais voit Jari-Matti Latvala prendre la tête à l’issue de la dernière spéciale, l’écart est alors de dix-sept secondes. Plus tôt dans la matinée, Mads Ostberg et Mikko Hirvonen avaient déjà fauté.

Lors de la seconde journée, les deux hommes de chez VW donnent tout. C’est le français qui lâche prise le premier après avoir endommagé l’avant de sa Polo.

Egalement auteur d’un tête-à-queue, Jari-Matti Latvala se montre intraitable et termine le rallye sans pression. Le finlandais remporte ainsi son second succès de l’année et reste dans la course au championnat.

Avec cette victoire, Volkswagen bat le record de Citroën avec neuf victoires consécutives.

Dans un mois en Sardaigne, le duel s’annonce encore intense entre les deux hommes, sachant que le français devra balayer lors de la première journée (158 km). Jari-Matti Latvala aura l’occasion d’égaliser à trois victoires partout.

Après avoir collectionné les erreurs en Suède, au Mexique et au Portugal, Kris Meeke peut retrouver le sourire. Avec les abandons en série du premier jour, le britannique s’est rapidement retrouvé esseulé à la troisième place.

Derrière le britannique, Andreas Mikkelsen a retrouvé son rythme du début de saison et pourrait bien menacer ses deux coéquipiers sur terre. Ensuite, on retrouve Thierry Neuville qui a signé quelques temps intéressants mais la Hyundai manque encore de fiabilité.

A la découverte de la terre argentine, Elfyn Evans et Robert Kubica ont été très sages, à défaut d’être performants. Le pilote polonais marque ses premiers points en championnat du monde au volant d’une WRC.

En WRC-2, le péruvien Fuchs arrache la seconde place face à Dominguez dans ce dernier chrono. C’est Nasser Al-Attiyah qui remporte largement cette catégorie.

REACTIONS DES PILOTES
Fuchs : « J’ai fait un bon temps, c’est suffisant je pense. Je suis satisfait. »
Hirvonen : « C’était moins boueux que ce matin mais il y avait encore beaucoup de parties boueuses quand même. On verra bien ce que font les autres. »
Prokop : « C’était vraiment compliqué avec de nombreux problèmes et erreurs. Mais je suis content de mon rythme, nous n’étions pas loins de Kubica et Evans. »
Evans : « Nous avons fait une assez bonne spéciale, les conditions sont légèrement meilleures par rapport à ce matin. Nous avons atteint notre but, être à l’arrivée. »
Kubica : « Nous savions après les reconnaissances que cette journée serait la pire. Les conditions étaient vraiment extrêmes, je suis très content. Au final, on marque des points, c’est bien. »
Neuville : « J’ai vraiment essayé de faire un bon temps, mais après 4 ou 5 kilomètres, c’était de la survie, j’ai cassé un arbre de transmission je pense. Dans la boue, c’était inconduisible. »
Mikkelsen : « C’était vraiment un très bon week-end mais c’était aussi dangereux ici, donc nous avons fait attention. Nous avons une alerte au niveau de l’alternateur. »
Meeke : « Je ne suis pas reputé pour piloter doucement pour assurer une position mais ici il fallait le faire. Ce résultat est vraiment pour l’équipe car après le Portugal, ils avaient vraiment confiance en moi. »
Ogier : « J’ai été un peu trop prudent sur la fin, ce n’était pas si facile, le grip était meilleur sur la fin. J’ai essayé d’attaquer bien sûr pour prendre quelques points, on verra bien avec Jari-Matti. Ce n’est pas un mauvais week-end pour le championnat. »
Latvala : « C’était un week-end fantastique, c’est quelque chose de spécial de gagner ici, ce rallye n’a jamais été facile pour moi dans le passé. C’est un rallye vraiment très compliqué, nous avons très bien travaillé avec mes ingénieurs. Quand vous travaillez sur les bonnes choses, ça marche, mentalement je suis plus fort grâce à ça. Nous voulons rendre le championnat excitant. »



Classement ES14 / Classement FINAL

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    5 ime victoire en 5 rallyes pour wv avec ce nouveau double,
    9ieme victoire consecutive, citroen est battu, faut dire que loeb faisait le boulot tout seul, alors que latvala et ogier joue la gagne!! le grand chlem est possible

  2. natlin dit :

    magnifique latvala, apres la suede victoire devant ogier a la reguliere, chapeau monsieur
    belle 2ieme place d’ogier avec la power stage easy, la tete d’hirvo en dit long, 10 sec dans la tete, important podium pour meeke et citroen, le psychologue a bien bosse!!!
    enfin des points pour kubica, tres important pour le moral, at attya roi du wrc2, gilbert pas de points , pas bon du tout

  3. DJ KiiM dit :

    Très belle perf des vw !! Ogier et Mikkelsen ont fait un très bon rallye, et Latvala a était juste monstrueux !!!!!!