ES16- Ogier ne s’arrête pas (Mexique)



ES16- El Brinco 2 (9,98 km) à partir de 23h38 (Samedi 10 Mars 2018)

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, Sébastien Ogier avait signé le meilleur temps de cette spéciale en 5:29.2.

FAITS MARQUANTS

Alors qu’il compte plus de trente secondes d’avance, Sébastien Ogier garde un excellent rythme et remporte même un quatrième scratch consécutif. Avant les trois dernières super-spéciale de fin de journée, le français accentue ainsi légèrement son avance sur Meeke (+37) et Sordo (+44).

Au pied du podium, Andreas Mikkelsen ne peut suivre le rythme des meilleurs mais assure de gros points pour Hyundai. Pourtant bien calé à une inespérée sixième place, Thierry Neuville frôle la correctionnelle en tapant encore un talus, son troisième de la journée.

A une très belle septième place provisoire, Pontus Tidemand régale toujours en WRC-2 avec une avance de plus de cinq minutes sur son poursuivant le plus proche, le britannique Gus Greensmith.

REACTIONS DES PILOTES

Neuville« J’ai pris la première compression à fond et ensuite j’ai tapé un fossé. J’ai réalisé que je devais avoir une crevaison car il y avait quelque chose d’étrange. C’est à ce moment-là que j’ai pas mal ralenti. »
Latvala« J’attaque au maximum, je ne peux pas faire plus. J’ai tout donné donc j’espère que ce sera un bon chrono. »
Mikkelsen« J’essaye de m’améliorer mais je voudrais être plus rapide, comme tout le monde. »
Ogier« Cela a été une journée parfaite pour être honnête, j’ai pu attaquer aussi fort que je pouvais et cela a marché pour nous. Nous avions un peu d’usure au niveau des pneus donc cela glissait davantage. Avec l’avance que nous avons, je n’ai pas attaqué au maximum ici, mais oui, c’est une magnifique spéciale. »
Meeke« Je n’avais pas le rythme de Seb Ogier cet après-midi donc je suis content d’être toujours deuxième. »
Loeb« Je n’ai pas attaqué, on ne pouvait pas se permettre d’avoir une autre crevaison. Je ne suis pas en bagarre pour la tête maintenant donc la motivation est différente. »
Sordo« Pour être honnête, je n »étais pas très concentré dans cette spéciale et je n’ai pas de roue de secours donc c’est difficile. Je suis encore dans la bagarre mais cela va se jouer dans la tête. »
Suninen« Cette spéciale était un peu meilleure. Je sais où je dois m’améliorer mais je perds encore quelques secondes et je dois être parfait pour être dans les premières positions. »
Tidemand« Je m’amuse vraiment. Tout marche très bien et j’aimerais remercier toutes les personnes qui peuvent m’aider dans ma carrière. »
Greensmith« C’était plutôt bien et je n’ai fait aucune erreur. Je veux juste être régulier et c’est ce que nous avons fait. »

PROCHAINE SPECIALE : ES17- SSS Autódromo de León 3 ( 2,30 km) à partir de 00h38 (Dimanche 11 Mars 2018)

Classement ES16 / Après ES16 (9,98 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Ogier peut savourer sa force : le mental.
    Meeke ne gère pas la pression
    Neuville constate ce que c’est que d’ouvrir
    Sordo fait ce qu’il peut
    Loeb ne peut se permettre une crevaison
    Mikkelsen : l’enigme

  2. Aywé dit :

    Voillaaaa comment sa se passe quand Ogier ne balaye pas c est sa le rallye

  3. anonymous dit :

    SO en mode gestionnaire maintenant, il est très bon dans ce domaine donc si aucun pépin méca, la victoire !!!!

  4. Arnaud dit :

    Il a bu Neuville ou quoi ? 3 talus en 3 spéciales mdr

    Calme toi Thierry, faut assurer la 6eme place

    • bomacars dit :

      Problème de differentiel

      • Boubounc dit :

        Oui selon ses propos mais le problème Num1 est d’être le premier sur la route, une route qui n’a strictement rien à voir avec celle que tes concurrents emprunte et le risque est quand voulant adapter les réglages de ta voiture aux conditions, tu t’égares et rend ta voiture encore moins efficace…. Il est le seul à ne pas améliorer ses seconds passages…….

    • Boubounc dit :

      Quand Ogier dit que d’ouvrir la route c’est une misère…. il a compris certainement notre amis TN ce que cela voulait dire maintenant!

      • Kwentino dit :

        Les 4 problèmes techniques qu’il a rencontrés lui ont couté bien plus de temps que le balayage lui même.