ES16- Toujours indécis (Suède)




Longtemps en tête des intermédiaires, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville lâchent quelques secondes en se loupant dans la dernière partie.

signé le scratch en 11’36’5 devant Jari-Matti Latvala à 1s3. Andreas Mikkelsen avait signé le quatrième temps à 8s du français.

FAITS MARQUANTS

Longtemps en tête des intermédiaires, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville lâchent quelques secondes en se loupant dans la dernière partie.

Sébastien Ogier en profite pour revenir à 10s4 de Mikkelsen alors que Neuville est toujours entre les deux Volkswagen.

Comme dans l’ES15, la spéciale devient de plus en plus rapide et Kris Meeke en profite pour signer le premier scratch d’une Citroën sur ce rallye. Le britannique revient à seulement sept secondes d’Elfyn Evans huitième.

RÉACTIONS DES PILOTES

Ogier« Ce n’était pas terrible mais ce n’était pas trop mal non plus. J’ai attaqué comme je pouvais. »
Latvala« C’est difficile pour être honnête, c’est compliqué de garder la voiture dans les trajectoires mais il faut le faire. »
Mikkelsen« Chaque année, je n’y arrive pas dans le dernier partiel, c’est incroyable. Et a chaque fois, c’est un virage différent. »
Ostberg« J’étais un peu déçu après la dernière spéciale mais là c’était mieux, j’ai attaqué davantage. »
Neuville« Je suis resté coincé dans un carrefour, j’ai peut-être perdu 3 secondes et une autre après. »
Evans« Les conditions ont changé et ça me convient mieux donc j’ai amélioré ma confiance dans la voiture. »
Meeke« La route est de plus en plus rapide, c’est assez simple. Je profite de cet avantage. Pour le scratch, vous ne savez jamais avec Tänak et Kubica qui a des pneus différents. Je suis juste là pour piloter à mon rythme. »
Prokop« C’était une spéciale compliquée pour nous, je ne sais pas ce qui n’allait pas. Nous avons perdu du temps à un carrefour. »
H.Solberg« C’était bien, j’ai essayé de faire une belle spéciale. »
Protasov« Sur cette spéciale, j’avais un bon rythme. Il y avait deux parties rapides mais nous sommes satisfaits. La deuxième boucle est bien meilleure. »
Tänak« C’était très difficile, j’ai essayé de bien utiliser les pneus. »
Kubica« Je ne sais pas si les conditions se sont améliorées. Après chaque passage, il y a plus de terre aussi. Nous surchauffons les pneus et c »est plus dur pour trouver l’adhérence. »
Paddon« Je n’avais pas encore un super feeling, j’ai un peu de mal dans ces conditions. »
Abbring« Nous avions un bon feeling au début mais un kilomètre avant l’arrivé j’ai loupé un carrefour et nous sommes restés coincés dans un mur de neige. »

PROCHAINE SPECIALE : ES17: Hagfors Sprint 2 (1,87 km) à partir de 15h02 (Samedi 14 février 2015)



Classement ES16 / Classement après ES16 (22,76 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Lefebvre – le 2éme français – 16éme.
    Très bon apprentissage de cette surface !

  2. Kivala dit :

    C’est incontestablement un handicap de partir dans les premiers, mais je maintiens que l’ordre de départ ne fait pas le classement de la spéciale. En partant de la même position :
    – Ostberg fait 11 dans la 15 puis il fait 2 dans la 16;
    – à l’inverse Neuville fait 1 dans la 15 puis 6 dans la 16, et Mikkelsen successivement 2 et 8;
    – ou encore Ogier passe de la 13ème place à la 5ème.
    Et dans cette ES16, au-delà de la 7ème position seul Tänak a fait mieux qu’Ogier (et de moins d’une seconde).

    Bref, mieux vaut ne pas partir dans les premiers, mais une fois ce principe admis les pilotes peuvent encore nettement influer sur le classement…

  3. Denis dit :

    Vu les conditions actuelles, c’est la gestion des pneus qui semble être la clé !

  4. natlin dit :

    les 3 premiers jouent la gagne, neuville c’etait pas prevu au depart, et ca c’est magnifique!

  5. Denis dit :

    Vu ce matin sur L’Equipe21, Ostberg et Meeke entre autres dérivaient peu, glissaient peu, avaient de belles trajectoires propres, sans trop faire de spectacle.
    Ceci plus des conditions de route avantageuses, expliquent en partie leurs bons temps.
    Neuville qui adopte le même type de pilotage pour compenser une puissance moindre aurait dû être bien placé aussi sans son erreur. Intercalé entre des 2 DS3

    • Kaizer Sauzée dit :

      Sauf que Neuville avec son « tracteur » est quand même devant eux…
      À la place d’Otsberg je me poserais des questions : il a une DS3 quand même !

      • Denis dit :

        Oui, sauf qu’il n’y a que Loeb qui puisse mener une DS3 au maximum !
        Neuville fait effectivement un très bon rallye avec ce qu’il a.

      • Kivala dit :

        Neuville, ne serait-ce pas ce jeune pilote qui en 2012 roulait sur Citroën mais à qui Citroën n’offrait pour 2013 qu’un programme de 4 rallyes dans la saison quand M-Sport (époque Qatar) lui proposait la saison complète…?

  6. Limousin dit :

    Que s’est-il passé pour Abbring,qui perd + d’une minute?

    • Kivala dit :

      Il s’est pris un mur de neige à 1km de l’arrivée, à un carrefour en T. Il a fallu plus d’1 minute aux spectateurs pour le dégager…

  7. Mig03 dit :

    Super Neuville jusqu’à présent avec la version 2014. Vivement la version 2015. VW va enfin avoir de la concurrence.

  8. ludo22 dit :

    apparemment Østberg n’a pas décidé de juste ramené la voiture et de finir 4

  9. jack18 dit :

    Solberg avec l’escort doit etre trés sympa à voir passer.
    Avez vous remarqué sur la spéciale diffusée ce matin en direct les signaleurs avec leurs drapeaux de couleur pour indiquer si le pilote est en avance ou non sur son adversaire ?