ES17- La lutte continue (Mexique)




Alors que Sébastien Ogier signe un nouveau scratch tout en assurant, la lutte pour la seconde place continue.

Voir le classement

FAITS MARQUANTS

Alors que Sébastien Ogier signe un nouveau scratch tout en assurant, la lutte pour la seconde place continue.

Second de ce chrono, Andreas Mikkelsen reprend trois dixièmes à Mads Ostberg et revient à 5s7 du pilote Citroën.

Reste une super-spéciale à parcourir aujourd’hui.

REACTIONS DES PILOTES

Meeke« J’ai du ralentir à un kilomètre de l’arrivée à cause d’une crevaison. Dans la spéciale précédente, Kubica était juste devant nous et nous avons roulé pendant 35 kilomètres dans sa poussière. »
Neuville« Je suis très content, c’était une autre spéciale où j’étais à fond. C’est un bon chrono pour nous. »
Guerra« J’ai juste un problème avec la suspension. Il y a quelques endroits où je dois aller plus vite mais j’ai beaucoup de problèmes dans les compressions. »
Ogier« Je suis très content, c’est un rallye parfait jusqu’à maintenant. Tout marche comme dans un rêve pour le moment. Je pense qu’avec l’écart que j’ai, je peux me permettre d’assurer. »
Mikkelsen« Je suis content de mon après-midi. Je ne réfléchis pas trop à la bagarre avec Mads, j’essaye juste de rouler à mon propre rythme. »
Ostberg« Nous devons continuer comme ça, la bagarre est encore là. Il y a encore une longue journée à venir demain.
Evans« Je ne suis pas sûr que vous pouvez être détendu à un moment ici. Il n’y a pas beaucoup de grip pour être honnête. »
Sordo« J’ai essayé de conserver les pneus pour rejoindre l’assistance. »
Prokop« J’ai juste essayé de garder des pneus pour demain, je suis très content. »

PROCHAINE SPECIALE : ES18- Super Special 3 (4,6 km) à partir de 01h10 (Dimanche 8 Mars 2015)

Classement ES17 / Après ES17 (8,25 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Trop fort Ogier : Même en assurant il remporte des « scratchs » !
    Tandis que ses principaux adversaires ont commis tout à tour des fautes, il a couru intelligemment, attaqué lorsqu’il pouvait pour s’assurer de la marge et là, il gère confortablement son avance.
    Voilà.
    Encore une victoire.
    Comment ne pourrait-il pas en aligner suffisamment pour être à nouveau champion très tôt dans la saison ?
    La concurrence n’a pas le même niveau d’homogénéité, tant en auto qu’en pilote.
    VW a tout pour elle cette saison, fort bien préparée depuis son arrivée en WRC et elle récolte les fruits de son excellent travail,à tous niveaux.
    Les autres équipes ne récolteront que les miettes, s’il en reste…