ES2- Gherardi encore (Finale 2013)




Sur cette spéciale plus courte et surtout moins difficile, les écarts sont forcément plus réduits.

Sans surprise, Ludovic Gherardi signe à nouveau le scratch et compte désormais 20s5 de marge sur Jérôme Chavanne et 33s2 sur Michel Giraldo.

péciale mais superbe. La première partie est rapide avec un grip précaire sur une route large avant d’attaquer une partie plus sinueuse et technique. La moitié de spéciale est plus rapide pour finir dans une partie piégeuse avec un mauvais grip.

FAITS MARQUANTS
Sur cette spéciale plus courte et surtout moins difficile, les écarts sont forcément plus réduits.

Sans surprise, Ludovic Gherardi signe à nouveau le scratch et compte désormais 20s5 de marge sur Jérôme Chavanne et 33s2 sur Michel Giraldo.

A la quatrième place, Francis Magnou étonne en devançant notamment Paul Alerini alors que le groupe F2000 est encore mené par Thomas Badel.

Sur un chrono plus pénalisant pour sa Clio, Frédric Michaud-Maillet lâche 4s4 face à Mickaël Lobry mais conserve la tête du groupe N pour 13s3.

Dans le groupe R, Pascal Bérard prend la tête pour seulement 2s1 face à Mickaël Crepy. En GT, la bagarre s’annonce passionnante entre Jean-Pascal Besson et Murat Dogral.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Ludovic Gherardi (Ford Fiesta RRC) : « Sur ce terrain, j’étais très bien. Nous effectuons un bon début de course. »
Michel Giraldo (Peugeot 306 Maxi) : «J’ai un demi tête à queue. »
Paul Alérini (Peugeot 207 S2000) : « Cela va un peu mieux mais de nuit, j’ai du mal. En plus, la rampe est mal réglée. »
Thomas Badel (Renault Clio Williams) : « Tout va très bien pour nous. »
Jérôme Chavanne (Peugeot 207 S2000) : «J’ai du grip. C’était vraiment bien dans celle-ci. »
Steve Mourey (Peugeot 206 Kit Car) : « Nous sommes dans le rythme. »
Romain Martel (Peugeot 207 S2000) : « Cela va tout de suite mieux quand tu as une rampe de phares. »
François Michel-Grosjean (Renault Clio RS) : « J’aime mieux le profil de cette ES. C’est plus propre. »
Mathieu Soler (Renault Clio 16S) : « Nous découvrons. »
Jean-Michel Leclerc (Renault Clio 16S) : a tapé à l’avant droit. Jante HS.
Patrick Magnou (Peugeot 206 Super 1600) : « J’ai bien roulé. J’avais un bon feeling. »
David Mollas (Mitsubishi Lancer Evo IX) : « Nous étions bien en choix de pneus. »
Murat Dogral (Porsche 996 GT3) : « Je n’ai pas pris de risque ce soir. On verra demain. »
Raphaël Michaud (Peugeot 309) : « Je n’arrive pas à être dedans de nuit. Je ne suis pas transcendant, c’est le bonhomme. »

PROCHAINE SPECIALE : ES3- Lachat – Brénod (15,91 km) à partir de 21h14 (Vendredi 18 Octobre 2013)


Classement ES2 / Après ES2 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *