ES2- Sarrazin à 5 minutes (Lyon Charbo 2012)




Premier leader du rallye, Stéphane Sarrazin peut déjà dire adieu à la victoire sur ce rallye de Lyon-Charbonnières suite à une sortie de route.

Le pilote d’endurance du team de Sébastien Loeb perd en effet plus de cinq minutes sur l’auteur du scratch et nouveau leader : Jean-Marie Cuoq.

img_9019
r à un petit VO étroit et piégeux.
Proche de Saint-André-la-Côte, la route redevient pus large avec de nombreuses épingles.

Faits marquants : 
Premier leader du rallye, Stéphane Sarrazin peut déjà dire adieu à la victoire sur ce rallye de Lyon-Charbonnières suite à une sortie de route.

Abandon de Gilles Nantet sur la liaison à cause d’un problème de boîte de vitesses...

Le pilote d’endurance du team de Sébastien Loeb perd en effet plus de cinq minutes sur l’auteur du scratch et nouveau leader : Jean-Marie Cuoq.

Le pilote ardéchois se retrouve ainsi en tête devant Eric Brunson à 4s8 et Dany Snobeck à 10s5.

En GT+, Romain Dumas et Hervé Véricel sont à la fête sur ce sol sec avec les 4e et 6e temps. Belle performance également de Tony Cosson, onzième de ce chrono en plein découverte des routes du Lyon Charbo.

En S2000, Bryan Bouffier signe une nouvelle fois le meilleur temps pour devancer encore le duo Robert/Loix alors que Salanon n’est pas loin du belge.

Quatrième des WRC après ce deuxième chrono, Pascal Trojani effectue un très bon début de rallye en devançant notamment Pierre Roché et Julien Maurin.

Devancé dans le premier chrono par Pelamourgues, Mathieu Arzeno signe le meilleur temps du groupe R et passe en tête mais pour seulement 7s face au pilote Renault.

Réactions des pilotes
1. Eric Brunson : « C’est mieux que dans la première spéciale. Ça glisse moins. »
2. Jean-Marie Cuoq : « Tout va bien, les pneus aussi. »
3. Stéphane Sarrazin : « Je me suis fait piéger dans le premier virage de la spéciale. La voiture s’est mise en travers et je suis tombé en contrebas. Je pensais que c’était fini mais la voiture n’avait rien et j’ai pu revenir sur la route. »
5. Pierre Roché : « Je n’ai jamais eu l’occasion de conduire la MINI sur des routes vraiment sèches. »
6. Jean-Charles Beaubelique : « Je n’y arrive pas. Elle glisse. J’avais un peu de sous-virage, je n’arrive pas à faire chauffer les pneus. »
7. Dany Snobeck : « Je me suis fait une chaleur sur une trace d’huile. »
8. Julien Maurin : « J’ai été dérangé par le jet du lave glace bloqué durant la spéciale. »
9. Lionel Baud : « J’ai calé sur la ligne de départ. »
10. Eric Rousset : « Nous avons des coupures moteur. »
16. Freddy Loix : « Je n’ai pas l’habitude de rouler avec autant de grip. Je ne suis pas encore à la limite. Ça accroche vraiment. »
17. Cédric Robert : « On manque de grip latéral. Ça fait de beaux passages mais ça ne fait pas forcément des temps. Nous allons travailler sur les réglages à l’assistance. »
18. Bryan Bouffier : « Je ne suis pas super content de mon pilotage. Ce sont de longues courbes sur lesquels il faut être très fluide. La voiture marche bien. On a pris un bon départ, les chronos sont quand même bons. »
19. Ludovic Gal : « Ça glissait beaucoup au début. Ce n’est pas facile car le parcours est très rapide. »
20. David Salanon : « Ce n’est pas mal. On doit toujours être troisième en Super 2000 au milieu de trois autres pilotes dont c’est le métier. »
21. Jean-Mathieu Léandri : « Je n’atteins pas les limites de la voiture. »
25. Romain Dumas : « Les gendarmes m’ont arrêté sur le routier. J’ai pointé avec une minute de retard. Durant les quatre premiers kilomètres, la liaison radio était débranchée. »
26. Hervé Véricel : « L’auto n’est pas très saine. Je ne fais pas ce que je veux. Je ne peux pas improviser, tout est sur le train avant. »
28. Anthony Cosson : « C’est beaucoup mieux. J’étais trop tendu dans la première spéciale. »
33. Mathieu Arzeno : « Il pleuvait dans la première spéciale. Là, c’était tout sec. Il faut se réadapter à la DS3 R3 après avoir fait un rallye avec la 207 Super 2000. »

Prochaine spéciale : ES3- Lyon Gerland (1,95 km) à partir de 17h24 (Vendredi 13 Avril 2012)

Classement ES2/après ES2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. hugo dit :

    dommage pour giles natet surtout sur une liaison ses vraiment bete

  2. dorian dit :

    Allez les aveyronnais (équipage Pelamourgues-Gres Clio R3)

  3. bouba super1600 dit :

    je pense que le podium est jouable pour dumas maintenant!!! dommage pour steph sarrazin et gille nantet!

  4. Phil_col dit :

    Stéphane est sortie au début de la spéciale et a crevé… et me…!

  5. Franck dit :

    Vas-y Bryan ! C’est excellent ça !

  6. sylv26600 dit :

    les boules!!!!

  7. vetolu dit :

    Qu’a t-il fait ?

  8. Phil_col dit :

    où est Stéphane???

  9. didite dit :

    cool Stéphane, super dejà en tête, attendons le podium