ES2- Maurin au top (Mont-Blanc 2013)




Dans cette spéciale bien connue de tous, les écarts se creusent ! Julien Maurin signe ainsi le scratch devant Jean-Marie Cuoq et prend ainsi la tête du classement provisoire pour 5s7.

voiture moderne prévue à partir de 10h29.

FAITS MARQUANTS
Dans cette spéciale bien connue de tous, les écarts se creusent ! Julien Maurin signe ainsi le scratch devant Jean-Marie Cuoq et prend ainsi la tête du classement provisoire pour 5s7.« 

Chrono compliqué pour Eric Brunson qui perd plus de onze secondes face au pilote Ford. En S2000, Frédric Comte signe un début de rallye très impressionnant à un peu plus de 1s/km des WRC.

Après son scratch dans l’ES1, Gilles Nantet retrouve une position « plus normale » mais reste largement devant les S2000 à la cinquième place du général. Dans ce groupe GT+, Patrick Rouillard a abandonné sur la liaison à cause d’un problème de cardan.

Dans le groupe R, Franck Lions signe encore le scratch et mène devant Cédric Robert à neuf secondes.

Large leader du trophée Twingo R2 après l’ES1, Manu Guigou sort de la route et « laisse » sa première place à Mathieu Sentis. En Opel Adam Cup, Guillaume Sirot signe le scratch et revient à seulement six dixièmes de Rémi Jouines nouveau leader.

En 208 Rally Cup, Stéphane Lefebvre confirme avec un second scratch consécutif. Le pilote du team PH Sport mène devant Mathieu Arzeno et Stéphane Consani.

En Citroën Racing Trophy Junior, Jérémy Jamet confirme en signant un second scratch alors qu’Antoine Masse a pris l’avantage sur Jean-Sébastien Oudot pour la seconde place.

Dans le championnat de France Junior, Johan Notargiacomo continue de mener devant Axel Garcia à seulement 3s8 alors que Florian Bernardi est quatrième.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Julien Maurin : « On a été victimes d’une crevaison lente dans la première, donc on a mis deux pneus neufs à l’avant, ce qui a déséquilibré la voiture dans toute la montée. Elle était sous-vireuse, je la tenais au frein, je n’étais pas en confiance dans la descente. »
2. Jean-Marie Cuoq : « Impeccable. »
6. Lionel Baud : « On a crevé dans la première, on a changé le pneu. On reprend nos marques doucement. »
7. Philippe Greiffenberg : « J’ai fait un passage dans le gravier. »
8. Laurent Carbonaro : « C’est une spéciale qu’on ne connait pas, on y va tranquille, surtout vu notre manque de roulage sur asphalte. »
11. Frédéric Comte : « Je n’aime pas cette spéciale. »
12. Jérôme Chavanne : « J’ai crevé dans celle d’avant, je ne cherche donc pas trop les cordes et je suis prudent. »
15. Christian Crozet : « Nous étions mieux dans la spéciale précédente. »
16. Matthieu Margaillan : « Il y avait une pierre au milieu, j’ai dû faire une marche arrière. Sinon, l’auto marche bien. »
17. Fabrice Bect : « Je ne suis pas dans le coup, j’étais mieux dans celle d’avant. »
21. Gilles Nantet : « Il y a beaucoup de graviers, je me bats. »
22. Patrick Rouillard : « J’abandonne, j’ai cassé un cardan dans l’épingle de l’arrivée. »

PROCHAINE SPECIALE : ES3- Sommand – Praz de Lys (26,98 km) à partir de 11h27 (Vendredi 6 Septembre 2013)

Classement ES2/Classement après ES2 (provisoire)


Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bezu kitcar dit :

    abandon de rouillard cardan apparament

  2. Grelaud dit :

    Arzeno dans le coup dans la une en trophée 208 ..
    À deux s .. De lefèvre Consani à deux de arzeno
    Ça va être chaux dans le trophée toute la journée

  3. bezu kitcar dit :

    maurin a laché les chevaux…