ES2- Loin d’être simple (Monza)



ES2- Scorpion 1 (13,43 km) à partir de 07h58 (Vendredi 04 Décembre 2020)

↓ Voir le classement

Au lancement de cette journée, Sébastien Ogier pointe en tête, suivi à une demi-seconde seulement de Thierry Neuville alors qu’Elfyn Evans est quatrième provisoire.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Seulement deux kilomètres sur terre pour cette spéciale qui empruntera 80% du circuit de F1 de Monza mais également l’ovale.

Ce matin, la pluie ne cesse de tomber alors que la température est à peine positive. Initialement au nombre de 12, les concurrents vont pouvoir désormais utiliser 14 maxi-pluie pour s’adapter aux conditions.

Les choix de pneus pour ce matin : tout le monde avec 4 maxi-pluie sauf Tänak qui est parti avec 5.

FAITS MARQUANTS

Cette entame matinale n’aura pas manqué de piment et les écarts sont bien plus importants que ceux imaginés au départ. Dans des conditions pluvieuses, le terrain n’a pas été simple à aborder pour les concurrents.

A l’arrivée, un gros perdant est clairement identifié : Thierry Neuville, auteur d’un loupé dans une partie très étroite. Le belge lâche plus de trente secondes face à Dani Sordo, nettement au-dessus dans ce chrono et avouant avoir pris beaucoup de plaisir.

Parti en huitième position, le pilote espagnol devance au final Esapekka Lappi pour 4s6 et Kalle Rovanperä pour 8s6. Auteur d’un excellent départ dans cette spéciale, Teemu Suninen n’a pu défendre ses chances jusqu’au bout, victime d’une perte de puissance.

Auteur du quatrième temps, Sébastien Ogier a eu chaud en s’appuyant fortement contre une botte de paille, au même endroit où Thierry Neuville a effectué son erreur. A l’arrivée, le français devance tout de même pour Elfyn Evans pour une demi-seconde. Avec une portière défectueuse, Ott Tänak n’a pas été vraiment brillant, faisant à peine mieux que le débutant Ole Christian Veiby.

Au général, le classement est sensiblement le même que dans cette spéciale avec notamment trois Toyota dans le top 5.

En WRC-2, Adrien Fourmaux est clairement le meilleur ce matin, collant près d’une seconde au kilomètre à l’ensemble de ses adversaires.

En WRC-3, Andreas Mikkelsen signe un excellent 7e temps absolu, bien loin devant la concurrence et le premier en R5. Côté français, Yohan Rossel démarre bien mal en arrachant une roue et se retrouve arrêté proche de l’arrivée.

Auteur du cinquième temps en R5, Stéphane Lefebvre démarre plutôt bien cette journée en considérant qu’il n’a quasiment pas roulé cette année.

En RGT, Pierre Ragues est intouchable devant les Abarth et Porsche.

RÉACTIONS DES PILOTES

E.Evans
10:05.8
« Très difficile. J’ai eu un petit calage. »
S.Ogier
10:05.3
Touchette contre une botte de paille
T.Neuville
10:27.3
« Je n’ai pas été le premier à faire une erreur à cet endroit. Malheureusement, la voiture est partie en glisse et ne redémarrait pas, donc j’ai perdu beaucoup de temps. »
O.Tänak
10:11.3
« J’ai eu un problème avec la porte, elle s’ouvrait à travers la spéciale. Sinon, c’était OK. »
K.Rovanperä
10:03.1
«  »
T.Suninen
10:07.3
« J’ai eu un problème moteur sur la fin de la spéciale. J’ai peut-être deux ou trois cylindres et aucune puissance du tout. »
E.Lappi
9:59.1
«  »
D.Sordo
9:54.5
« Je suis content! J’étais préparé à de très mauvaises conditions mais j’ai trouvé que c’était vraiment sympa! Nous avons apporté quelques modifications à la voiture et elle fonctionnait très bien. »
G.Greensmith« C’était vraiment glissant mais j’ai été trop prudent. Nous avons terminé cependant, aucun problème. « 
OC.Veiby« Pas de problèmes. Une spéciale assez propre pour moi, mais pas facile. Je freine trop tôt à certains endroits et je n’ai pas encore confiance en la voiture et les pneus. « 
P.Tidemand« J’ai pas mal assuré je dirais. J’avais un peu de mal à trouver les points de freinage donc c’était trop tôt à certains endroits »
A.Fourmaux« Je ne comprends pas (le temps), j’étais si lent à chaque point de freinage. C’est fou, mais le rallye sera long et nous devons rester concentrés. « 
M.Ostberg« J’ai survécu. C’est beaucoup une question de survie, les spéciales sont très compliquées. Il est possible d’aller beaucoup plus vite mais nous avons vu à quelle vitesse les erreurs peuvent survenir. »
O.Solberg« Pas un bon début de journée – calé dans la spéciale et je n’ai pas pu redémarrer la voiture. J’ai perdu environ 20s…mais il y a encore un long chemin à parcourir! « 

PROCHAINE SPÉCIALE : ES3- Scorpion 2 (13,43 km) à partir de 10h08 (Vendredi 04 Décembre 2020)

Classement ES2 / Après ES2 (13,43 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notifier de
guest
51 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
enzo
enzo
1 mois il y a

finalement les R5 dans des vraies conditions de rallye, ne sont pas si loin pour 5 fois moins cher.
ces nouvelles WRC groupe B sont une abération.
on aurait pu faire un rallye tout aussi interessant avec des voitures plus adaptées à l’epoque actuelle…(utilisables sur tous les championnats et rapportant des sous aux constructeurs qui auraient été plus nombreuses que les 2 seules usines actuelles…)

AhOuiOUI
AhOuiOUI
1 mois il y a

bjr tout le monde, je viens de voir la sortie de Neuville, il en utilise des jokers mais celui là est chaud… ça aurait pu s’arrêter là pour eux !!!
aie aie aie, la suite promet d’être en mode calmo calmo, c’est holliday on ice !