ES2- Brunson encore (Touquet 2013)




Comme dans la première spéciale, Eric Brunson devance Julien Maurin et Jean-Marie Cuoq. Le pilote normand compte désormais 8s2 de marge sur Maurin et 12s4 sur Cuoq.

C’est mieux pour Dany Snobeck qui améliore largement par rapport à l’ES1 et reste au contact de Pierre Roché.

img_6533
arie Cuoq. Le pilote normand compte désormais 8s2 de marge sur Maurin et 12s4 sur Cuoq.

C’est mieux pour Dany Snobeck qui améliore largement par rapport à l’ES1 et reste au contact de Pierre Roché.

Les équipages retournent désormais au Touquet pour un regroupement suivi d’une assistance avant la reprise à 16h50 pour l’ES3.

Dans le groupe R, Xavier Lemonnier confirme avec un joli sixième temps juste devant Gilles Nantet héroïque avec sa Porsche. L’ancien champion de France passe en tête du groupe GT+ devant Eric Mauffrey.

En groupe N, Arnaud Mordacq effectue un retour convaincant puisqu’il est en bagarre face à Jean-Nicolas Hot. Le pilote 2HP mène pour seulement 3s3.

Dans le trophée Twingo R2, Dimitri Audet confirme avec un second scratch et compte maintenant 12s d’avance sur Yann Clairay encore second.

Meilleur temps de Stéphane Lefebvre en R2 alors que Cédric Robert a crevé mais le pilote Saintéloc ne lâche que 3s2.

C’est très chaud dans le championnat Junior avec quatre équipages en seulement 10s et Damien Defert toujours leader.

Réactions des pilotes (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq : « Je me suis régalé, la spéciale était plus facile, disputée dans des conditions bien meilleures. »
2. Eric Brunson : « Je pense avoir fait le bon choix de pneumatiques, des pneus mixtes. Je suis un des rares à en avoir inscrit dans mon quota donc je suis très content qu’il s’avère payant. »
3. Julien Maurin : « Je suis en slicks retaillés. Tout s’est bien passé. »
5. Dany Snobeck : « J’ai préféré assurer après avoir mal débuté dans la première spéciale. »
6. Pierre Roché : « Tout va bien. »
7. Jean-Charles Beaubelique : « Je n’ai pas de boost, donc pas de puissance. »
10. Hervé Knapick : « Je suis très content, tout se passe bien. »
12. Gilles Nantet : « J’ai eu davantage de sensation dans cette spéciale, l’absence de shakedown m’avait handicapé dans la précédente. »
14. Eric Mauffrey : « Je pense être parti en pneus trop tendres. »
17. Eric Meyer : « J‘ai été trop prudent. »
20. Mickaël Reydellet : « Nous continuons d’apprendre à connaitre l’auto. »
24. Anthony Cosson : Changement de roue après une crevaison à l’avant droit
25. Jean-Nicolas Hot : « J’ai été prudent en essayant de rouler propre. »
34. Yann Clairay : « J’ai été gêné par une voiture dans la spéciale, qui fait une boucle. »

Prochaine spéciale : ES3- Verton – Conchil le Temple (27,14 km) à partir de 16h50 (Vendredi 15 Mars 2013)

Classement ES2/après ES2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. schumi dit :

    ou est passé la 22 seb voiseux?

  2. arnaudm3 14 dit :

    LEMONNIER est tout simplement fabuleux tout comme Eric

  3. lebernard dit :

    pas trop complique les acces aux speciales ?

  4. lebernard dit :

    ca doit « voler » les R2 de stephane
    lefevre et cedric robert ?????

  5. FranceWRC dit :

    comme prévu, bataille robert/lefebvre pour la 208 Rallye Cup

  6. dede77 dit :

    Moi je dis … vive les formules de promotion, niveau spectacle y’a pas mieux !

  7. briwan dit :

    les normands sont en forme!! brunson 1er ,lemonnier 6eme (1er gr-r) est reydellet 11eme avec la ds3 r-3!!!!

  8. ludo dit :

    Robert toujours présent en haut du tableau !!

  9. tomy007 dit :

    oui Dim !!! scratch R2

  10. sylvain du 62170 dit :

    impressionant je revient de l’es 1

  11. dede77 dit :

    Maurin est vraiment très bien … c’est cool de le voir au premier plan !

  12. Julien dit :

    Oui mais Cuoq rentre dans la partie

  13. natlin dit :

    125 km/ heure de moyenne! que des lignes droites?

    • Je ne connais pas ce tracer moi.

    • Kaizer Sauzée dit :

      Beaucoup de longs virages très rapides, avec beaucoup de gros apuis, sur des routes très bosselées, très sales et trés glissantes où les pneus et les suspensions sont hyper importants, ainsi qu’une très bonne connaissance de son auto, d’où à mon avis le retard de Cuocq sur Brunson.
      Puis de très gros freinages sur ces mêmes routes étroites, sales et glissantes, hyper piégeuses.
      Faut un très gros coeur pour aller vite sur ce terrain.

  14. Ford Rallye Sport dit :

    Aller Ju !

  15. Maurin confirme son premier chrono.

  16. Maurin ne lâche rien !!!! 🙂