ES2- Loix subit (Var 2012)




Quasiment le même tarif pour Freddy Loix dans cette deuxième spéciale puisque le belge perd à nouveau plus d’une seconde au kilomètre par rapport à Robert Kubica. Après moins de ving kilomètres, le belge dispose déjà de 23s7 de retard sur le polonais…

img_7554

Quasiment le même tarif pour Freddy Loix dans cette deuxième spéciale puisque le belge perd à nouveau plus d’une seconde au kilomètre par rapport à Robert Kubica. Après moins de ving kilomètres, le belge dispose déjà de 23s7 de retard sur le polonais…

En S2000, la bagarre promet beaucoup avec cette fois Cédric Robert qui devance Craig Breen de seulement six dixièmes.

Les GT+ sont plus à l’aise dans ce chrono et c’est Romain Dumas qui signe le scratch devant Gilles Nantet à 1s6. Les deux Porsche sont en bagarre pour la troisième place face aux S2000 et à Julien Maurin sur sa Fiesta WRC !

Comme lors du premier chrono du jour, Bryan Bouffier et Manu Guigou signent exactement le même temps dans la classe R2.

Nouveau scratch de Jérémi Ancian en volant 207 qui devance Stéphane Lefebvre de dix secondes au général.

Dans le Citroën Racing Trophy, Stéphane Consani signe le scratch mais recule au classement après une pénalité dans l’ES1 (départ anticipé). Sébastien Chardonnet en profite pour creuser l’écart en tête du rallye devant Gilbert à 8s7 et Arzeno à 8s9.

Dans le trophée Renault Clio, Kris Princen signe encore le scratch devant Benoît Vaillant à 4s9 après deux chronos.

Scratch de Guillaume Sirot dans le trophée Twingo R2 qui revient à 6s6 de Romain Salinas toujours leader.

Enfin dans le championnat de France Junior, Damien Defert signe son second scratch consécutif et devance Florian Bernardi de 6s6 après deux spéciales. Charles Martin est toujours bien placé pour le titre.

Réactions des pilotes
1. Robert Kubica – Emanuele Inglesi (Citroën C4 WRC) : « Pas de problème, tout va bien. Ce n’est pas facile même si nous faisons de bons temps. C’est assez glissant. Les notes ne sont pas parfaites. Les réglages de la voiture sont la dernière des priorités. J’ai d’autres choses à découvrir. »
2. Freddy Loix – Lara Vanneste (Peugeot 307WRC) : « J’ai bien roulé en dehors des trois ou quatre premiers kilomètres. J’ai eu du mal à faire chauffer mes gommes 30. Je peux difficilement aller plus vite. »
3. Julien Maurin – Nicolas Klinger (Ford Fiesta RS WRC) : « Nous avons de nouveaux amortisseurs. La voiture glisse beaucoup. Il faut que je comprenne leur fonctionnement. Je dois encore augmenter le rythme. J’ai pris des gommes dures mais je trouve qu’elles sont déjà bien usées après seulement deux spéciales. »
5. Lionel Baud – Cindy Ramel (Peugeot 307WRC / Team BDS Racing Excoffier) : « Ce n’est pas facile pour une première au Var. Je ne suis pas très content de mes notes. Elles ne sont pas assez précises. Le terrain n’est pas favorable à la 307WRC. Je vais essayer d’aller un peu plus vite. »
6. Jean-Charles Beaubelique – Julien Vial (Ford Focus WRC / Team MSR by GBI.com – Minerva Oil) : « La gestion de départ électronique ne fonctionne pas. Je perds six à sept secondes à chaque départ. »
7. Pierre Roché – Martine Roché (MINI John Cooper Works WRC / Team FJ.com – Motul) : « Je n’ai pas roulé depuis le Mont-Blanc. J’ai un peu de problèmes pour retrouver le rythme. »
8. Francis Magnou – Jonathan Pallone (Peugeot 206WRC) : « C’était très glissant avec les pneus durs. »
9. Charles Zuccarelli – Pierre-Antoine Bonifet (Peugeot 206WRC) : « Ce n’est pas facile, c’est glissant. »
10. Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) : « L’Irlandais n’est pas Champion du Monde pour rien. C’est chaud. Je redécouvre les spéciales dans ce sens. Je n’ai pas forcément un immense avantage au niveau de la connaissance des spéciales. »
11. Craig Breen – Paul Nagle (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) : « Les conditions sont idéales. C’est super de se battre avec le maître. J’ai perdu mes lunettes de vue à l’arrivée de la première spéciale. Je ne sais pas comment ça va se passer après. »
12. David Salanon – Jérôme Degout (Peugeot 207 Super 2000) : « J’ai déjanté dans la première spéciale. J’ai monté la roue de secours qui n’a pas la même gomme que les autres. J’ai un pneu en 20 et les autres en 30. »
14. Jean-Mathieu Leandri – Pierre-Marien Leonardi (Peugeot 207 Super 2000 / Team Saintéloc Racing – Mister Auto) : « Devant, ça roule très vite en S2000. Je vais me caler sur la bagarre avec Salanon. »
15. Philippe Greiffenberg – Laurent Fourcade (Peugeot 207 Super 2000 / Team PH – Sport BeMore) : « C’est la première fois que je roule avec une boite courte. Ça change les repères. »
17. Franck Lions – Marine Murat (Mitsubishi Lancer Evo 10) : « Je roule pour la première fois en R4. J’ai besoin de m’adapter. J’ai du mal à tenir le train avant dans le rapide. La voiture a déjà gagné un rallye avec Vouilloz sous la pluie. Les réglages sont peut-être encore un peu typés pluie. »
18. Romain Dumas – Jean-Noel Vesperini (Porsche 996 GT3 RS) : « Je n’ai pas roulé avec la Porsche en rallye depuis la Corse. C’était totalement différent en Alsace. Je me sens un peu malade. »
19. Gilles Nantet – Frédéric Guillarme (Porsche 997 Cup / Team 2B Yacco) : « Globalement, ça ne va pas trop mal. J’étais bien en rythme mais je sens que j’ai des soucis de grip avec le train avant. Nous sommes dans les temps de Romain, ça va… »
20. Anthony Cosson – Sylvain Dubois (Porsche 997 Cup / Team 2B Yacco) : « Les notes ne sont pas au point, j’ai du mal à me lâcher. »
21. Eric Mauffrey – Gaëtan Houssin (Nissan 370Z) : « La voiture est beaucoup trop souple. Je ne m’en étais pas rendu compte en essais. Je découvre qu’il y a beaucoup de mouvements de caisse. C’est un bon entrainement pour l’avenir. »
23. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Peugeot 208 R2) : « Je roule bien. J’ai l’impression de bien exploiter la voiture. »
24. Emmanuel Guigou – Eric Domenech (Renault Twingo RS) : « Je me suis vite adapté à la R2. »

Prochaine spéciale : ES3-Cogolin (17,93 km) à partir de 15h25 (Vendredi 23 Novembre 2012)

Classement ES2/Classement après ES2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bezu kitcar dit :

    franchement ils sont trop fort bouffier et guigou encore le meme temps dans cette ES

  2. panet dit :

    Bouffier et guigou encore le meme temps

  3. judyma dit :

    est ce que la liste des abandons est mis a jour aprés chaque etape? merci.

  4. Yvon dit :

    S' »il » reste sur la route, l’addition promet d’être lourde pour les poursuivants !! Au vue des images du Shakedown, Le Robert est très impressionnant…Un futur (proche) WRC’Man

  5. Lacave75 dit :

    Grosse Baston entre Robert et Breen !

  6. arnaud dit :

    23 secondes déjà dans la vue….ah moins d’un problème je vois mal comment Kubica pourrait rater

    • HéliosEole dit :

      En effet, mais bon, quand on voit ce qu’il parvenait à faire sur ce même terrain il y a deux ans avec une « petite » Clio S1600 plus toute jeune (sans parler de sa prise en main victorieuse de la Loeb-Mobile, qui ne doit plus se reconnaître par rapport à sa malheureuse période Snobeck, en Italie il y a peu), comment aurait-il pu en être autrement?