ES2- Cuoq encore (Vins Mâcon 2012)




Sur une spéciale encore plus rapide que la précèdente (122 km/h de moyenne, la hiérarchie reste identique avec un scratch de Cuoq devant Snobeck et Maurin. Au général, l’ardéchois compte désormais 5s d’avance sur le pilote C4 et 7s sur le pilote Fiesta.

_MG_3837
us rapide que la précèdente (122 km/h de moyenne, la hiérarchie reste identique avec un scratch de Cuoq devant Snobeck et Maurin. Au général, l’ardéchois compte désormais 5s d’avance sur le pilote C4 et 7s sur le pilote Fiesta.

Quatrième du général, Gilles Nantet signe un très bon début de rallye et devance Hervé Véricel de peu. Auteur d’un début de rallye prudent, Eric Brunson est seulement sixième.

Toujours handicapé par un moteur tournant sur trois cylindres, Freddy Loix est bientôt à une minute du leader…

En S2000, Cédric Robert continue de dominer Bryan Bouffier qui se plaint d’une boîte trop courte.

Dans le volant 207, Rémi Jouines garde la tête devant Monnin à 1s9 et Sias à 3s6.

Dans la classe R3, Mathieu Arzeno signe le scratch après avoir crevé dans la première spéciale. Deuxième de chrono, Quentin Gilbet conserve la tête de la classe.

Le groupe N est mené par Manu Guigou qui se positionne à une belle quinzième place au général.

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « Globalement, ça a été. Il faut se réhabituer car le paysage défile vite. »
2. Freddy Loix : « Depuis le quatrième kilomètre de la première spéciale, le moteur tourne sur quatre cylindres… »
3. Eric Brunson : « Les routes sont glissantes. »
5. Dany Snobeck : « Je roule un peu en dessous mais ça a l’air de fonctionner. »
6. Pierre Roché : « J’ai cassé quelque chose à l’arrière, un cardan ou le train. Je n’ai rien touché, c’était sur la ligne de départ. »
7. Jean-Charles Beaubelique : « La voiture sous-vire. Je n’ai pas confiance. Je suis sur la défensive. Je perds beaucoup de temps mais nous assurons le spectacle. »
8. Julien Maurin : « L’auto est très efficace, je prends confiance. Nous avons fait un très bon premier temps. Les sensations sont excellentes. Je trouve mes marques avec les notes. Ça me parle, c’est l’essentiel. »
9. Lionel Baud : « Ça glisse plus que dans la première spéciale. Je découvre les R5B de Pirelli. Nous avons été plutôt prudents. »
10. Eric Rousset : « Je n’ai pas pris de risques. J’ai fait un tête-à-queue dans la première spéciale, je ne voulais pas recommencer. »
12. Bryan Bouffier : « Nous avons pris une bonne dérouillée par Cédric dans la première spéciale. La boîte de vitesses est un peu courte mais ça n’explique pas tout. »
14. Cédric Robert : « Je n’étais pas très rapide dans la première descente mais ce n’est que le premier passage. »
15. Ludovic Gal : « C’est très rapide. Ça glisse beaucoup car le goudron commence à remonter. C’est quand même sympa. »
17. Gilles Nantet : « J’ai l’impression de ne pas avoir de bons réglages de suspension. J’ai changé les réglages mais je pense ne pas avoir été très rapide dans cette spéciale. »
18. Patrick Rouillard : « Nous avons changé les réglages de suspension entre les deux spéciales. Ça a l’air mieux. Les routes sont hyper rapides. »
19. Hervé Véricel : « Nous avons changé les réglages, c’est mieux. J’appréhendais cette spéciale, je ne sais pas pourquoi. J’ai freiné avant l’arrivée. »
20. Anthony Cosson : « Je roule à ma main. Je profite de la première boucle pour faire des modifications. »

Prochaine spéciale : ES3-Lugny-Vire (10,35 km) à partir de 14h02 (Vendredi 15 Juin 2012)

Classement ES2/après ES2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    loix a deja perdu le rallye, meme un top 5 sera tres difficile, les porsche impressionne ca doit etre du circuit et robert domine bouffier , tres interessant,

  2. bezu kitcar dit :

    ou sont passés cuoq et loix?