ES3- Tanghe avec les WRC (Béthunois)




Après son scratch de l’ES2, Claudie Tanghe confirme en étant devancé par un seul homme : le leader et le grand favori, Laurent Bayard.

p>

FAITS MARQUANTS

Après son scratch de l’ES2, Claudie Tanghe confirme en étant devancé par un seul homme : le leader et le grand favori, Laurent Bayard.

Avec ce deuxième temps, le pilote BMW revient à seulement quatre dixièmes de Steve Hendy, deuxième.

Excellent troisième de cette spéciale, le britannique Sebastian Ling passe en tête du groupe R devant Eric Meyer pour moins de deux secondes.

REACTIONS DES PILOTES

– Laurent Bayard (Toyota Corolla WRC, 1er) : « Je roule sur un bon rythme. Dans l’ES3, je signe le même temps que l’an passé. C’est juste que mes adversaires ont progressé ! Je me méfie de Claudie Tanghe dont on connaît le talent de pilote et de Steve Hendy. »

– Claudie Tanghe (BMW Compact, 3e) : « On a « reconstruit » cette voiture avec laquelle je n’ai pas roulé depuis Le Touquet 2014. Grâce au motoriste Biotteau, c’est un cheval de course ! Je dispose d’un vrai moteur. Avec la propulsion, ce n’est pas évident dans l’ES1. Je ne motrice pas. Déjà que je patine à chaque départ ! »

– Eric Meyer (Citroën DS3 R5, 5e) : « J’ai un bon rythme. Le parcours est nouveau pour moi. Cela fait quelques années que je n’ai pas participé au Béthunois. La bagarre promet entre Ling, les WRC, S2000 et Tanghe dont les temps ne me surprennent pas. »

– Benoît Schulz (Peugeot 207 S2000, 6e) : « Je connais un problème de frein à main. Rouler avec une telle voiture, c’est un rêve qui s’accomplit. Je dois remercier mes partenaires qui ont permis cette opération sur ce Béthunois que j’affectionne. »

– Yves Saint-Requier (Peugeot 207 S2000, 7e) : « Je signe des bons temps, 6e et 7e . Mon objectif est de monter sur le podium. Pour cela, il va falloir que j’attaque un peu plus ! Déjà pour reprendre la 207 (Schulz) qui me précède de 3s environ. »

– Pierre Hapka (Peugeot 207 S2000, 10e) : « C’est la première fois que je roule avec cette 207 S2000 venue du Danemark. Je la découvre prudemment. Ca me plaît bien. »

– Farouk Moullan (Mini Countryman WRC, 16e) : « Je roulais avant sur une 206 WRC. Je découvre cette Mini provenant du préparateur belge First Motorsport et ce parcours particulier. Je suis un peu perdu ! »

Classement ES3 / Après ES3


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *