ES3- Vauthier de nouveau (Epernay)




Nouveau scratch pour Alain Vauthier qui devance la S2000 de Dominique Rebout. Le pilote 206 compte désormais onze seconde d’avance sur le duo Barbara/Rebout.

="more-39132">
PROFIL par Teddy et Tony Stique
Superbe es, très représentative de ce rallye. Route de vigne à 90 %. Très glissant en cas de pluie. Attention aux crevaisons dans cette spéciale. Très technique avec des parties lentes sur les routes bétonnées mais aussi rapide entre les villages. Chercher l’adhérence et éviter les tout droits font partis des priorités sur ce parcours.

FAITS MARQUANTS
Nouveau scratch pour Alain Vauthier qui devance la S2000 de Dominique Rebout. Le pilote 206 compte désormais onze seconde d’avance sur le duo Barbara/Rebout.

Pour sa première en DS3, Armando Pereira a déjà abandonné à cause d’un problème mécanique.

Quatrième, William Alcaraz domine le groupe N alors que le groupe GT est pour Murat Dogral et le groupe R à Eric Cunin.

REACTIONS DES PILOTES
– Alain Vauthier (Peugeot 206 WRC) : « Comme d’habitude avec le n°1, il faut balayer dans l’ES1. Après le temps scratch dans l’ES2, je me suis dit qu’il fallait essayer de frapper un coup. Je n’ai pas commis d’erreurs. On trouve aucun grip au sol. Les roues bloquent régulièrement et quand on accélère, on part en travers. On doit doser son pilotage. J’essaie de conduire très propre. »
– José Barbara (Mini Countryman WRC) : « J’ai tapé une chicane à l’avant droit dans l’ES1. Ca nous a refroidi tout de suite. Dans l’ES3, j’étais trop sur la défensive. Je me suis montré trop fougueux au début ! »
– Dominique Rebout (Peugeot 207 S2000) : « Nouvelle voiture, nouvelle équipe et nouveau copilote ! Et bons débuts. Dans l’ES1, ça s’est super bien passé. Par la suite, les WRC nous en collent dans le rapide avec toutes ces allonges. Ma S2000 est pénalisée en vitesse de pointe. Si je peux garder cette 3e place, je signe tout de suite ! »
– Raphaël Bouchy (Peugeot 207 S2000) : « C’est une reprise après quasiment 7 mois d’arrêt. J’ai raté une épingle dans l’ES1 et dans l’ES3, je suis sorti large d’un virage, ce qui m’a fait perdre quelques secondes. Dans l’ES2, je fais le même temps que Rebout. Si ça peut continuer ainsi, ça me convient. Le parcours est très glissant. Il faut corriger la trajectoire de l’auto et être sur ses gardes en permanence. On ne se plaint pas : on a le beau temps ! »
– Frédéric Rimbeaux (Subaru Impreza) : « Dans Chouilly, j’ai été assez prudent. Dans l’ensemble, ça s’est super bien passé avec ma Subaru Impreza que j’ai finalement décidé de conserver vu qu’elle n’a pas changé de groupe. »
– Eric Cunin (Renault Clio R3) : « L’ES1 est une spéciale atypique que je connais bien. Les temps par la suite sont aussi bons. »

Classement ES3 / Classement Après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *