ES3- Cuoq en patron (Langres)




Sur cette spéciale, le balayage était moins présent et Jean-Marie Cuoq a infligé une correction à Lionel Baud : 15s7 !

1106">
FAITS MARQUANTS
Sur cette spéciale, le balayage était moins présent et Jean-Marie Cuoq a infligé une correction à Lionel Baud : 15s7 !

Avec ce premier scratch, le pilote ardéchois prend la tête du rallye pour trois secondes devant Baud. Matthieu Margaillan est toujours troisième alors que François Durieu brille dans le groupe N, il est quatrième !

Dans le groupe R, la bagarre est toujours aussi intense entre Loic Mattei et Jean-Marc Falco.

Auteur d’une faute, Cyrille Feraud passe de la quatrième à la neuvième place !

En 208 Rally Cup, Eric Camilli étonne encore sur terre. Le pilote de Nice passe Charles Martin pour la seconde place mais reste derrière Manu Gascou auteur de son troisième scratch.

En Citroën Racing Trophy, Frédric Hauswald signe un premier scratch et se relance face au duo Robert/Amourette.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq : « On a essayé de rouler, mais il faut toujours balayer. Les VHC n’ont pas fait de traces dans les cordes. J’étais en pneus tendres non retaillés… »

2. Matthieu Margaillan : « J’ai fait un demi tête à queue. Je suis impressionné par la vitesse de passage en courbe de ma voiture. Elle a beaucoup de grip, nous avons de bons réglages. J’ai fait une ligne de retaillage pour cette boucle. Je suis content de me battre avec les WRC… »

3. Serge Gillouin : « J’ai fait des grosses erreurs, tout droit, moteur calé, marche arrière. Je le paye cher. Il faut reprendre en mains cette voiture. C’est un vrai régal… »

4. Alain Deveza : « C’est une remise en jambes. On ne roule pas, on déroule ! Je ne suis pas en osmose avec la voiture. La consigne est de rouler prudemment. On termine cette journée et on verra demain… »

5. Jérôme Jacquot : « Ca va moyennement, il faut se remettre dans le bain. Je suis sur la retenue… »

6. Arnaud Mordacq : « J’ai fait deux sorties dans cette spéciale, je peux mieux faire…. »

7. François Durieu : « La pluie n’a pas rendu le terrain trop gras. Je suis en bagarre avec Arnaud. Je n’étais jamais venu ici, les spéciales sont vraiment magnifiques… »

8. Lionel Baud : « C’était très bien dans les deux premières spéciales. J’appréhendais la dernière qui était très rapide et plus favorable à Jean-Marie Cuoq, en plus les pneus tendre étaient moins efficace… »

9. Cyrille Féraud : « Je me suis retrouvé avec une botte de paille au milieu de la route. Ca m’a déconcentré et je me suis posé, j’ai perdu 40 secondes… »

RPOCHAINE SPECIALE : ES4- Dampierre – Tronchoy (13?94 km) à partir de 14h00 (Samedi 28 Juin 2014)



Classement ES3 / Classement après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ti miche 14 dit :

    jean marie s est faché !