ES3- A l’identique ! (Terre d’Auxerrois 2013)




Troisième spéciale et troisième scénario identique sur ce rallye Terre de l’Auxerrois. Au terme de cette première boucle, Jean-Marie Cuoq mène largement ce rallye devant Laurent Carbonaro à 48s et Lionel Baud à 1min8s.

img_0094
cette première boucle, Jean-Marie Cuoq mène largement ce rallye devant Laurent Carbonaro à 48s et Lionel Baud à 1min8s.

Le pilote 307 paye son choix de pneus différent avec des gommes tendres et quelques soucis mécaniques.

En S2000, la bagarre est toujours indécise entre Antoine Meo et Jérôme Jacquot alors que Jean-Charles Beaubelique reste devant les 207 pour une première sur terre en WRC.

Quatrième après l’ES2 en 208 Rally Cup, Stéphane Lefebvre passe d’un coup en tête en profitant des abandons d’Abbring (moteur) et Tron (sortie). Le pilote du team PH Sport reste sous la menace de Mathieu Margaillan deuxième à seulement 3s9.

Changement de leader également en Citroën Racing Trophy avec Jean-Sebastien Vigion qui reprend l’avantage pour 4s7 face à Vincent Dubert alors que Mathieu Maurage est toujours troisième.

Réactions des pilotes
1. Paul Chieusse (Peugeot 307 WRC) : « Ca va mais on balaye quand même beaucoup… »

2. Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) : « On roule un petit peu quand même. Ca fait plaisir d’être sur des pistes sèches. C’est vraiment une très belle spéciale pour moi. On a tapé un peu dans les pneus mais sur un terrain comme ça, c’est normal… »

3. Lionel Baud (Peugeot 307 WRC) : « Je n’ai plus d’hydraulique, je passe les vitesses à la main et en plus j’ai des soucis de calculateur… »

4. Cédric Hennion (Citroën DS3 WRC) : « Je touche de partout, j’ai l’impression que la voiture est un peu trop basse et je prend des grands coups dans le dos… »

5. Laurent Carbonaro (Citroën C4 WRC) : « On a bien roulé, on prend bien nos marques avec l’auto et mon nouveau copilote. C’est bien car il a vite pris ses marques… »

6. Jérôme Jacquot (Peugeot 207 S2000) : « Ca va bien mais qu’est-ce qu’il fait chaud… »

7. Antoine Méo (Peugeot 207 S2000) : « Je suis arrivé un peu trop vite dans un virage et j’ai mis l’arrière de l’auto dans un fossé, j’ai perdu un peu de temps à cet endroit… »

8. Alain Deveza (Subaru Impreza) : « J’ai tapé assez fort sur le côté droit… »

9. Dominique Bruyneel (Subaru Impreza R4) : « C’est difficile avec toute cette poussière dans l’habitacle. C’est limite pour les yeux… »
10. Jean-Charles Beaubelique (Ford Focus WRC) : « La voiture chauffe beaucoup, je suis obligé de rouler mais dans cette spéciale j’ai eu pas mal de coupures moteur… »


Classement ES3/Classement après ES3 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Rom PFR dit :

    Sur 17km de spéciale Carbonaro pointe à 25s et ne parlons pas des autres… ^^