ES3- Neuville c’est costaud (Turquie)



ES3- Ula 1 (21,90 km) à partir de 08h21 (Vendredi 14 Septembre 2018)

Après le premier passage dans Çetibelli, Craig Breen mène les débats devant Andreas Mikkelsen et son coéquipier Mads Ostberg.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Thierry Neuville ouvre la route aujourd’hui devant Sébastien Ogier et Ott Tanak. Toutes les WRC s’élancent avec trois minutes d’intervalle.

Concernant les pneus, toutes les WRC ont opté pour six pneus durs. Seuls Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen ont fait des choix différents, quatre durs et deux tendres pour le français. Le norvégien a quant à lui embarqué deux durs et quatre tendres.

FAITS MARQUANTS

Malgré sa première position sur la route, Thierry Neuville signe le meilleur temps et en profite pour gagner deux positions. Le pilote belge pointe au quatrième rang à 13.9 secondes du leader qui n’est autre que Craig Breen.

Le pilote Citroën conserve l’avantage pour 3.4 secondes sur Andreas Mikkelsen. Troisième à 8.4 secondes de son coéquipier, Mads Ostberg confirme le bon départ des C3 WRC.

Ralenti par des problèmes d’intercom dans la spéciale précédente, Elfyn Evans termine cette spéciale avec une grosse fuite d’huile. Quelques minutes plus tard, Malcolm Wilson confirme l’abandon du pilote gallois pour aujourd’hui suite à un problème de différentiel.

En WRC2, Jan Kopecky fait une première différence dans cette spéciale en reléguant Pontus Tidemand à 6.9 secondes. Le suédois accuse désormais 9 secondes de retard sur son coéquipier. Dans le bon tempo dans la spéciale précédente, Simone Tempestini perd le contact avec les Skoda officielles. La C3 R5 reste sur le podium, mais à plus de 30.6 secondes de la tête. Toujours en panne de direction assistée, Kajetan Kajetanowicz continue son chemin de croix en perdant à nouveau plus de 43 secondes.

Impressionnant dans l’ES2, Henning Solberg rentre dans le rang et lâche 17.9 secondes sur Kopecky. Le norvégien garde néanmoins la tête de la classe RC2 pour 2.2 secondes.

Après avoir perdu deux minutes dans la spéciale précédente suite à une crevaison, Jean Baptiste Franceschi relève la tête et empoche sa deuxième spéciale depuis le départ. Le pilote varois recolle à moins de 1min40 de la tête occupée par Julius Tannert.

REACTIONS DES PILOTES

Neuville« On a des conditions horribles en étant premiers sur la route. Il n’y a aucune trace, et les roues patinent. C’est plus sec dans celle là. J’ai essayé de faire une bonne spéciale, le feeling était plutôt bon, mais il y a énormément de balayage. »
Ogier« C’est mieux. C’est plus tard dans la journée, il n’y avait plus de poussière. J’ai essayé, mais je ne sais pas où on a été plus lent que Thierry. »
Tanak« Quand c’est vraiment cassant, j’ai l’impression de n’avoir aucun grip. Elle rebondit sur les grosses pierres et elle n’absorbe rien. »
Lappi« Je ne sais pas. Là où c’était cassant, je n’ai rien voulu cassé pour finir cette spéciale. J’ai surement été un peu lent, mais c’est comme ça. »
Mikkelsen« J’ai essayé de préserver les pneus pour la prochaine spéciale. On verra ce que ça donne. Ca devient de plus en plus cassant, donc j’essaye d’être prudent quand je peux. »
Latvala« J’ai perdu le rythme, ça n’allait vraiment pas à l’arrivée. J’ai vraiment été top prudent vers la fin. C’est là que j’ai perdu du temps. »
Evans« Aucun soucis avec l’intercom, mais il y a un problème. Je ne sais pas ce que c’est. Il faut qu’on regarde d’où ça vient. »
Ostberg« Ca se complique. Le départ est plutôt bon, mais la fin est compliquée. Les temps sont assez proches, c’est surprenant sur une spéciale comme celle là. »
Breen« C’est pire que prévu depuis les reconnaissances. J’ai pris un peu de recul dans celle là. Le rythme était bon au départ. »
Suninen« C’est vraiment compliqué, mais le début de la spéciale était meilleur que dans celle d’avant. La voiture fonctionne parfaitement mais je me bats avec le rythme. »
Paddon« Très compliqué, il n’y a pas tant de balayage. Il y a beaucoup de pierres à la surface. La voiture a du mal à ces endroits, comme si il y avait quelque chose de casser. »

PROCHAINE SPECIALE : ES4- Çiçekli 1 (12,55 km) à partir de 09h24 (Vendredi 14 Septembre 2018)

Classement ES3 / Après ES3 (21,90 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Gloup ! Henning Solberg qui met quasiment 1 sec/km aux 2 Fabia officielles dans la 2, et donc large leader en RC2 : il pète la santé, l’ancien…!

  2. Sim2601 dit :

    Conditions de route horrible d’après Neuville ?
    C’est le seul a ne pas avoir de poussière et il ose dire ça… et même si certes il balaye je pense que le handicap est moindre

  3. Joël Doyen dit :

    Apparemment les Citroën vont fort les hyundai vont bien les Toyota limite et les Ford galères. Nous ne sommes qu’au 1/4 du rallye. Cela risque d’être passionnant

  4. Kivala dit :

    Les 2 Citroën en tête au split 1 puis finalement 2 et 6. Mais Breen toujours leader. Je ne peux m’empêcher de me demander ce que Meeke aurait fait en Finlande comme ici : 2 caisses ou 2 victoires…?

  5. Vince dit :

    Finalement, malgré le balayage, il semblerait que ca soit un avantage de partir premier. TN voit au moins là où il pose ses pneumatiques…

  6. Joël G dit :

    Déjà plus de problème de balayage?
    Les 2° à passer sont les 2° au classement, on n’a pas encore les temps des Breen, Otsberg et Paddon, mais quand même!

  7. bazire dit :

    Ils perdent tous entre 3 et 5 secondes dans le dernier partiel , neuville a du trouver un raccourci !……..

    • Ben 07 dit :

      bonjour. Je me suis exactement la même réflexion. 2 à 4 sec de gagnées sur tout le monde dans une section d’un peu plus d’une minute !

  8. Christian F dit :

    Il ouvre, et vient de faire « très fort » dans cette spéciale. Et il y moins de poussière pour les autres.
    Ses adversaires directs doivent commencer à se poser des questions.
    Sur ce, la coréenne semble plus à l’aise que les autres.
    Sacré rallye. Le vrai juge de paix sera la solidité des caisses.

  9. Fab dit :

    Comme je le soupçonnais un peu hier, la Toy et Tanak sont pour l’instant moins à la fête que sur les derniers rallyes.

    Neuville s’en sort très bien en ouvrant. Apparemment, il a pas de traces mais des pierres à peu près en place là où les autres en dispersent partout. La pluie a t-elle permis ces temps, bien que le belge dit que c’est PLUS sec (donc mouillé quand même?)
    Alors, piste humide qui aide bien ou Neuville un ton au dessus?

  10. Kivala dit :

    Sympa le 2ème temps de Tempestini quasi ex-aeco avec Kopecky et Tidemand dans les 38 km de la 2 : ce début de rallye semble sourire aux Citroën…

    • humour ou pas dit :

      Ca devient plus intéressant en WRC 2 qu’en WRC 1 quelques secondes entre les 3 premiers. En WRC 1 les écarts font vite atteindre la minute. Je pense qu’ils pourraient intégrer le Dakar en WRC pour le suspense se serait bon . Pour moi je change de sport cela n’a plus d’intérêt.