ES4- Cuoq réagit (Cévennes 2012)




Sur cette courte spéciale assez lente (77 km/h de moyenne), c’est Jean-Marie Cuoq qui signe le scratch provisoire pour porter son avance à 36s3 sur Freddy Loix et 36s5 sur Germain Bonnefis.

Toujours quatrième, Jean-François Mourgues se retrouve à plus d’une minute et aura bien du mal à jouer une place sur le podium à la régulière.

vialatte_aurelien_14
une descente avec un fort pourcentage marqué par de nombreux petits points. C’est une spéciale où les pièges sont très nombreux.

Faits marquants
Sur cette courte spéciale assez lente (77 km/h de moyenne), c’est Jean-Marie Cuoq qui signe le scratch provisoire pour porter son avance à 36s3 sur Freddy Loix et 36s5 sur Germain Bonnefis.

Toujours quatrième, Jean-François Mourgues se retrouve à plus d’une minute et aura bien du mal à jouer une place sur le podium à la régulière.

Meilleur temps du groupe R pour Kris Princen qui conforte sa position de leader du trophée Clio R3 devant Eric Mauffrey. En GT+, Gilles Nantet devance Patrick Rouillard pour la première fois de la journée. Dixième provisoire au général, Laurent Clutier est le leader du trophée Twingo R2.

Superbe cinquième temps de Manu Guigou qui conforte sa septième place au général et son leadership en groupe N. Troisième changement de leader en quatre spéciales dans le championnat Junior avec Jérémie Serieys qui prend la tête devant Charles Martin.

Prochaine spéciale : ES5-La Cadière-Sumène (12,76 km) à partir de 17h09 (Vendredi 26 Octobre 2012)

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « Il n’est pas évident de trouver le bon rythme. Nous allons continuer à rouler sans nous relâcher. »
2. Freddy Loix : « Je n’ai plus de problème de buée. Je me concentre sur les notes. C’est l’un des rallyes asphalte les plus durs que j’ai fait. »
3. Julien Maurin : « Je n’ai pas assez retaillé les pneus. Je ne pensais pas qu’il y aurait tant d’eau sur la route. »
5. Lionel Baud : « Je n’étais pas bien avec les notes. »
6. Jean-François Mourgues : « C’est toujours aussi difficile. Je suis content d’être avec la 206. Je vois mieux la route que dans la 307. »
9. Germain Bonnefis : « Je roule sagement, proprement et vite. J’attaque sans prendre tous les risques. Je fais attention aux cordes et aux flaques. »
10. Ludovic Gal : « La voiture est inconduisible. Nous avons tapé un pont, une jante a pris un choc mais nous n’avons pas crevé. »
11. Jean-Mathieu Léandri : « Je suis un peu tendu. Je ne prends pas de plaisir. Je n’ai jamais roulé dans des conditions aussi difficiles. »
14. Patrick Rouillard : « Je ne comprends pas pourquoi j’ai pris une pénalité de vingt secondes. »
15. Anthony Cosson : « La Porsche prend toute la route. Même en troisième, ça glisse dans tous les sens. »

Classement ES4/Classement ES4





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    ouais les conditions parfaites pour les s2000, dommage que robert n’ai pas la sienne,il aurait fait un malheur et dommage que bouffier soit out, bonnefis aurait eu une reference

  2. LeDJO dit :

    Bonjour,

    Super prestation De G. Bonfils.

    Savez-vous ce qu’il est arrivé à Aimé Védrines ?

    • MARTIN dit :

      Bonjour, sur le site FFSA abandon mécanique entre ES 2 et 3.
      Germain BONNEFIS fait un sacré début de course, dommage que BOUFFIER a abandonné…
      Espérons qu’il y aie de meilleures conditions pour le 2è tour, surtout pour les PORSCHES, là aussi il y a une grosse bagarre entre NANTET et ROUILLARD.