ES4- Scratch de Lappi




Sur cette spéciale, la neige a disparu et Vasily Gryazin est moins à l’aise. Le russe conserve la tête mais Esapekka Lappi signe le scratch et revient à 18s4.

A la troisième place, Kajetanowicz se maintient devant Breen pour une seconde.

la neige a disparu et Vasily Gryazin est moins à l’aise. Le russe conserve la tête mais Esapekka Lappi signe le scratch et revient à 18s4.

A la troisième place, Kajetanowicz se maintient devant Breen pour une seconde.

Dans le top 5, le letton Svilis reste en tête de la catégorie Production devant l’estonien Plangi. En Junior, Jan Cerny domine toujours devant Rokland à 2s3 alors que Stéphane Lefebvre signe le scratch de cette quatrième spéciale. Le français reste sixième au général.

REACTIONS DES PILOTES
Consani : « Ce n’est pas trop mal, j’apprend toujours le pilotage d’une S2000. Pour le moment, je suis content. »
Tlustak : « C’est complètement différent de ce matin, nous roulons sur la terre et nous gagnons 50s. Nous perdons un peu à cause de notre position de départ. »
Neubauer : « C’est beaucoup plus propre qu’avant, nous avons largement amélioré. Maintenant, nous pouvons attaquer et contrôler la voiture. Maintenant, il y a une seule possibilité, l’attaque maximale. »
Tarabus : « Le grip était parfait mais j’ai encore du mal dans ces conditions. »
S.Tempestini : « C’était ok, la route est propre. »
Wiegand : « Il y a une grosse différence, vous devez vous adapter car vous pouvez être très rapides maintenant. »
M.Tempestini : « Nous avons un problème avec la pompe à eau. Nous roulons toujours avec l’anti-lag désactivé, nous avons besoin de voir ça à l’assistance. »
Orsak : « Ce n’est pas une bonne journée, nous avons un mauvais setup et je fais des erreur. »
Lappi : « C’était ok. J’ai essayé d’être aussi propre que possible, la route est maintenant plus propre. »
Vorobojvs : « Tout va bien, il n’y a plus de neige c’est plus facile. »
Breen : « Je n’avais pas confiance dans celle d’avant, c’était plus sympa. C’est mieux maintenant. »
Kajetanowicz : « C’est une spéciale assez folle, vraiment très rapide, c’est excitant. Je suis désolé pour Bryan. »
Gryazin : « Maintenant ce n’est pas très bon, je n’avais pas un bon grip. Peut-être que devant ils avaient un meilleur grip sur cette surface. »

PROCHAINE SPECIALE : ES5- ecoRent 2 (26,34 km) à partir de 15h25 (Samedi 1er Février 2014)



Classement ES4 / Après ES4

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Il reste 58km sur cette 1ère étape : grosse probabilité que Lappi reprenne le leadership à Gryazin vu qu’il lui a repris 1 sec/km sur l’ES4… Idem pour Breen sur Kajetanowicz s’il continue à lui reprendre 1 sec tous les 10 km, mais là on peut difficilement parler d’écart…