ES4- Cuoq à la faute (Vins Mâcon 2012)




Profitant d’une faute de Jean-Marie Cuoq qui lâche presque une minute (roue avant-droite crevée), Dany Snobeck passe en tête du rallye avec 4s6 d’avance sur Julien Maurin et 14s7 sur Hervé Véricel, nouveau leader du groupe GT+.

IMG_3224
crevée), Dany Snobeck passe en tête du rallye avec 4s6 d’avance sur Julien Maurin et 14s7 sur Hervé Véricel, nouveau leader du groupe GT+.

Gilles Nantet passe donc derrière son coéquipier de team mais devance toujours Eric Brunson.

Avec une 307 WRC réparée, Freddy Loix signe le troisième temps provisoire.

En S2000, Bryan Bouffier signe son premier scratch du rallye mais Cédric Robert garde largement la tête au général avec 12s de marge.

Auteur d’un très beau début de rallye avec une septième place après l’ES3, Lionel Baud va écoper de quatre minutes de pénalité suite à un problème d’embrayage.

Dans le volant Peugeot, Rémi Jouines creuse l’écart en tête devant Monnin à 5s3 et Sias à 8s2.

Dans la classe R3, Quentin Gilbert garde la tête devant Mathieu Arzeno alors que Manu Guigou est toujours le leader incontesté du groupe N.

Réactions des pilotes
2. Freddy Loix : « La voiture marche. Mais je ne sais pas si ça suffira. »
5. Dany Snobeck : « Meilleur temps ! »
7. Jean-Charles Beaubelique : « Impeccable. »
9. Lionel Baud : « J’ai pris quatre minutes de pénalité à cause de l’embrayage. Ça m’a déconcentré. J’étais moins dans le rythme que tout à l’heure. »
10. Eric Rousset : « C’est un peu plus sale. Nous n’avons pas d’ouvreur donc nous nous méfions un peu plus. Dans l’ensemble, c’était mieux. »
11. Philippe Greiffenberg : « L’auto est plus saine que tout à l’heure. Nous avons bloqué les roues dans l’avant-dernière épingle à droite. »
12. Bryan Bouffier : « Nous sommes moins au limiteur. Nous avons un petit problème entre le 5e et le 6e rapport, surtout en rétrogradant. J’ai souvent des refus. On fait avec. »
14. Cédric Robert : « La voiture est un peu mieux qu’au premier passage. »
15. Ludovic Gal : « Ça roule. Je pensais que ce serait plus sale. On peut aller plus vite. »
17. Gilles Nantet : « J’ai l’impression d’aller plus vite mais je fais le même temps que tout à l’heure. »
19. Hervé Véricel : « J’ai commencé par une gaffe. J’ai essayé de repartir en deuxième après la première épingle. Je ne comprenais pas pourquoi elle ne voulait pas repartir. »
20. Anthony Cosson : « Ça va mieux avec les pneus adaptés. Il ne faut pas qu’on s’emballe. Nous nous sommes déjà fait beaucoup de frayeurs. Il faut continuer à rouler comme ça. »

Prochaine spéciale : ES5-Chissey-Bissy (10,81 km) à partir de 18h28 (Vendredi 15 Juin 2012)

Classement ES4/après ES4





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. marechal dit :

    cuoq a sorti large , accroché un muret apparamment tole froissée a l avant et roue crevée
    d ou la perte de 52s apres snobeck , brunson meme punition en moins grave
    maurin avec sa fiesta wrc s est acheté une nouvelle conduite : continue !

  2. arnaud m3 14 dit :

    cuoq a eu quoi