ES5- Crevaison de Vigion (Bretagne)




ES5-  Le Scorff (19 km) à partir de 14h05 (Samedi 20 Juin 2015) – Voir le classement FAITS MARQUANTS Dans cette spéciale plus roulante que les précédentes,...

class="titre-gras-bleu">FAITS MARQUANTS

Dans cette spéciale plus roulante que les précédentes, Eric Brunson fait le trou en tête du rallye alors que Mickaël Reydellet connaît des problèmes de radio.

Le pilote Peugeot conserve tout de même sa seconde place devant l’avion Benoît Vaillant leader du groupe R.

A deux secondes du podium, Anthony Cosson mène le groupe GT et devance les S2000 de Jezequel et Galpin.

A noter le duel des Mini WRC entre Roche et Barbara qui tourne pour l’instant en faveur du pas-de-calaisien pour une seconde.

Dans le trophée Renault Clio, Jean-Sébastien Vigion second perd trois minutes sur une crevaison.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

Jean-François Rual (leader en VHC) : « Je ne m’en sors pas trop mal. Je n’étais pas à mon aise dans L’Ellé qu’on faisait pour la première fois et ou les corde étaient dégradées par le passage des modernes. J’ai attaqué dans le Scorff. Avec l’abandon de nos principaux adversaires, il faut maintenant réfléchir à comment gérer. »
Eric Brunson : « La chaleur est étouffante. On vient de terminer une boucle de trois spéciales avec trois profils différents. La première est très bosselée, la seconde a du grip et la troisième est très glissante. Pour du roulage, c’est complet. »
Mickaël Reydellet : « Je suis très déçu. On a pas de radio et s’est un vrai handicap. Mon navigo essaie de tenir le câble quand il peut mais ce n’est pas simple. »
Jérôme Galpin : « C’est un très beau rallye. L’organisation est au top. Je redécouvre ce genre de profil que je n’ai pas pratiqué depuis une dizaine d’années. Ce matin, c’était galère mais dans cette seconde boucle, j’ai été capable de tenir le rythme des meilleurs. »
Anthony Cosson : « C’est dur de faire des temps et de rivaliser avec les adversaires. Le Scorff pourrait être une spéciale pour nous mais il faut avoir de très bonnes notes. »
Thierry Kerveno : « On roule. Y’a rien à faire dans la classe face à Brunson alors on fait le spectacle avec la BMW M3. Particulièrement quand il y a du public. »

Classement ES5/ Après ES5 


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *