ES5- Loix revient (Cévennes 2012)




En améliorant son chrono du premier passage de quasiment vingt secondes sur une spéciale sans coulées d’eau par rapport à ce matin, Freddy Loix reprend d’un coup dix secondes à Jean-Marie Cuoq qui a effectué un petit tête-à-queue.

L’ardéchois conserve toutefois la tête de ce rallye avec encore une belle avance sur le belge : 25s.

vialatte_aurelien_03
oute étroite, on monte le col pour prendre ensuite une portion plus rapide sur un plateau. La fin redevient technique avec une descente jusqu’au village de Sumène.

Faits marquants
En améliorant son chrono du premier passage de quasiment vingt secondes sur une spéciale sans coulées d’eau par rapport à ce matin, Freddy Loix reprend d’un coup dix secondes à Jean-Marie Cuoq qui a effectué un petit tête-à-queue.

L’ardéchois conserve toutefois la tête de ce rallye avec encore une belle avance sur le belge : 25s.

En bataille avec le pilote 307 ce midi, Germain Bonnefis est logiquement lâché en perdant 15s4 sur Loix.

Le grand perdant de ce chrono est Jean-François Mourgues qui perd une place au profit de Julien Maurin à cause d’un tête-à-queue dans la descente.

Même si l’écart est toujours de plus d’une minute à cause d’une pénalité, Patrick Rouillard signe son quatrième scratch en cinq spéciales dans le groupe GT+.

Meilleur temps du groupe R signé par Boris Carminati qui devance Cédric Robert de seulement quatre dixièmes. Au général, le pilote du team Sainteloc est toujours leader.

Pas de soucis en trophée Twingo R2 pour Laurent Clutier qui signe encore une fois le meilleur temps.

Encore un chrono dans le top 10 pour Manu Guigou qui se maintenant à la septième place du général et en tête du groupe N.

Dans le championnat Junior, Jérémie Serieys semble intouchable et s’envole en tête devant Charles Martin et Jean Jouines.

Prochaine spéciale : ES6- Taleyrac – Mandagout (9,35 km) à partir de 18h04 (Vendredi 26 Octobre 2012)

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « Ce n’est pas trop mal. C’est toujours assez glissant. J’ai fait un petit tête-à-queue dans une épingle. Je n’ai pas perdu beaucoup de temps. J’ai pris des pneus pluie »
2. Freddy Loix : « C’est plus facile que ce matin. C’est un rallye excitant ! J’ai des pneus pluie. »
3. Julien Maurin : « Nous avons les bons pneus, des intermédiaires très retaillés. Nous avons beaucoup assoupli les réglages. »
6. Jean-François Mourgues – Johan Jalet (Peugeot 206WRC) : « J’ai fait un tête-à-queue dans une épingle de la descente. J’ai calé. Je n’arrivais pas à redémarrer. »
9. Germain Bonnefis : « Je roule proprement. J’attaque quand il y a du grip. »
10. Ludovic Gal : « Nous avons assoupli les réglages. Si nous avions eu la même chose ce matin, ça aurait été beaucoup plus facile. »
11. Jean-Mathieu Léandri « C’est plus facile que ce matin. Il n’y avait pas de brouillard. »
12. Gilles Nantet : « On en prend encore quatre par Rouillard. Nous avons mis des voies plus étroites à l’arrière. »
14. Patrick Rouillard : « C’était mieux. Il y avait moins de coulée d’eau et plus de grip. C’est la première spéciale dans laquelle je prends un peu de plaisir. »

Classement ES5/Classement ES5





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. mossemichel dit :

    bravo a tous