ES5- Delecour menacé (Lettonie 2013)




ES5-Tebra 2 (16,88 km) à partir de 09h55 (Samedi 2 Février 2013)

Toujours handicapé par une boîte trop courte, François Delecour voit le russe Alexey Lukyanuk revenir à seulement 4s7 de sa troisième place !

Devant, Craig Breen semble intouchable pour l’instant mais Jari Ketomaa cherche encore le bon setup sur sa Fiesta RRC. Avant la dernière spéciale de la matinée, l’écart entre les deux hommes est de 10s7.

rnière spéciale de la matinée, l’écart entre les deux hommes est de 10s7.

En deux roues motrices, c’est toujours le français Stéphane Lefebvre qui mène mais le finlandais Immonen revient à seulement 6s de la 208 R2 !

Réactions des pilotes
Gryazin : « Dans cette spéciale, il y avait un peu plus de neige. »
Plangi : « Nous perdions beaucoup de grip à l’avant sur la partie enneigée, car nous avons perdu beaucoup de clous. Les gars derrière seront plus rapides que moi. »
Svedas : « J’ai essayé de conserver mes pneus pour la prochaine spéciale. »
Delecour : « Nous perdons beaucoup de temps à cause de la boîte de vitesses. Nous n’avons pas eu de tests avant le rallye. »
Lukyanuk : « Tout va bien, nous sommes en tête de la Production. »
Ketomaa : « Craig est en train de faire un super boulot. Notre voiture est trop souple. Mais ok, nous sommes ici pour avoir un bon feeling avant la Suède. »
Breen : « Nous avons perdu un peu de temps sur la fin, il y avait des pierres sur la route. C’était un gros impact mais la voiture est costaude donc ça va. »
Lefebvre : « Pas de problèmes, tout va bien. »

Prochaine spéciale : ES6-Edole 1 (21,31 km) à partir de 10h55 (Samedi 2 Février 2013)


Classement ES5/Après ES5





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    5 marques différentes se partagent les 10 premières places : sympa… (Peugeot, Ford, Mitsubishi, Mini, Skoda : manque juste une Subaru pour parfaire le tableau…)

  2. Kivala dit :

    La vitesse moyenne a baissé (113.5 km/h quand-même, l’équivalent de l’ES1) mais il devait y avoir quelques bons bouts droits : c’est carrément 3 Lancer qui devancent Delecour cette fois ! D’ailleurs, y’a pas que pour la victoire en spéciale que c’est la maxi baston : ils sont 6 pilotes en moins de 3 sec de la 4ème à la 9ème place, la chasse au Delecour est ouverte…