ES5- Sortie de Snobeck (Mont-Blanc 2012)




Pour la cinquième fois de la journée, Stéphane Sarrazin devance le leader du championnat : Jean-Marie Cuoq. Le pilote du team 2C Compétition a signé une première étape quasi parfaite hormis son calage dans l’ES3.

img_0267
un départ en montée dans des lotissements, la spéciale devient plus plate sur une portion très rapide. On termine par une descente vertigineuse où les équipages prennent beaucoup de plaisir.

Faits marquants
Pour la cinquième fois de la journée, Stéphane Sarrazin devance le leader du championnat : Jean-Marie Cuoq. Le pilote du team 2C Compétition a signé une première étape quasi parfaite hormis son calage dans l’ES3.

Très performant depuis le départ ce matin, Dany Snobeck sort de la route pour la quatrième fois en six rallyes cette saison. Quand le pilote de la C4 WRC est à l’arrivée cette année, il gagne…(Vins Mâcon et Lyon-Charbonnières).

Profitant de cette sortie, Jean-Marie Cuoq grimpe au troisième rang derrière un très bon Frédéric Comte qui dispute son deuxième rallye de l’année et rivalise avec les pointures du championnat.

Devancé par Robert dans l’ES4, Bouffier répond immédiatement avec un quatrième scratch de la catégorie alors que Loix perd une place au profit de Robert au général.

Nouveau meilleur temps pour Gilles Nantet en GT+ avec encore une fois Patrick Rouillard à la deuxième place et Anthony Cosson à la troisième.

Dans la classe R3, Quentin Gilbert signe le meilleur temps face à Mathieu Arzeno. L’écart entre les deux hommes est de 3s5 au soir de cette première étape ! Du côté des Clio, Kris Princen conserve largement la tête devant Benoît Vaillant et Eric Mauffrey.

Au sein du trophée Twingo R2, Laurent Clutier continue de dominer et compte désormais 27s2 d’avance sur Romain Salinas.

Enfin, dans le championnat Junior Florian Bernardi est tranquillement en tête et signe de nouveau le deuxième temps.

Prochaine spéciale : ES6- Joux Verte (22,30 km) à partir de 08h12 (Samedi 8 Septembre 2012)

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « C’est dur. Il faut s’y remettre. Il faut rouler plus vite. »
2. Stéphane Sarrazin : « Je suis un peu trop en dedans à certains endroits. Je roule dès que je suis en confiance. J’attaque quand c’est nécessaire. »
5. Julien Maurin : « Nous attaquons un peu pour nous faire plaisir. Les freins étaient un peu chauds en bas de la descente. »
7. Pierre Roché : « C’était moyen dans la montée et mieux dans la descente. J’ai psychoté… Après mon tête-à-queue, j’espère ne pas être trop loin. »
8. Frédéric Comte : « J’ai conservé des pneus déjà utilisés. En fin de spéciale, ils étaient vraiment fatigués. Nous avons encore des choses à assimiler dans l’auto mais ça vient. »
11. Cédric Robert : « Cette descente est vraiment belle. C’est du bonheur. Je pense que nous avons gâté les spectateurs. Il ne faut pas rêver, ça va être compliqué avec Bryan. Nous allons essayer de nous bagarrer avec Freddy. »
12. Freddy Loix : « Ce n’est pas une spéciale facile mais je me régale. »
14. Bryan Bouffier : « La voiture marche bien. Ce fut une bonne journée. Il faut continuer comme ça. »
15. Ludovic Gal : « Nous avons commencé à hausser le ton dans les deux dernières spéciales. Nous nous rapprochons des deux avions de chasse qui sont devant nous. Nous avons vraiment franchi un palier. »
16. Jean-Mathieu Leandri : « C’est l’une des plus belles spéciales que j’ai jamais faites dans ce championnat. Elle est magnifique. On se fait vraiment plaisir. Nous sommes loin des autres Super 2000 mais nous essayons de progresser. »
20. Gilles Nantet : « C’est le pied. Je ne peux rien dire d’autre. Nous nous éclatons. Avec nos deux roues motrices, tout va bien. Le bilan de la journée est bon. Nous avons amélioré les réglages des suspensions. »
21. Patrick Rouillard : « Nous avons une crevaison lente. Il manquait 500 grammes dès le départ. J’ai dû faire attention dans tous les virages à droite. »
22. Anthony Cosson : « Il faut avoir un gros cœur. Nous ne sommes pas sûrs des distances de freinage. On perd du temps. Je préfère relâcher un peu et être à l’arrivée. Je pourrais aller plus vite en connaissant les spéciales. On ne va pas tenter le diable. »

Classement ES5/Classement ES5

Classement VHC





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ti miche 14 dit :

    heu la gueule ou qu c est qui la était la loger , au moins a géne pas !

  2. Garnier Cyrille dit :

    Snobeck encore dehors il faut qu’il arrète parce qu’il va finir par se faire très mal.

  3. LeDJO dit :

    Bryan a fait fort lors de cette 1ère étape avec au bout une belle avance sur ces camarades de jeu en 207 S2000.

    Pas mal Julien => Ses récents essais l’ont sûrement aidé à progresser (réglages, …).

    Quant à Stéphane chapeau.

    Papy était pas mal mais il devrait changer de lunettes 🙂 => Ce rallye convient bien aux pistards

    Et pour finir GO Frédéric

  4. Thomas dit :

    Passionnante cette épreuve :0))

  5. natlin dit :

    snobeck definitif out pour le titre, sarazin doit gagner pour garder ces chances,

  6. bezu kitcar dit :

    vous sentez? ca pu la merde au niveau des pronos

  7. grelaud dit :

    arzeno est pas mal avec ce nouveau copilote
    quand on sait que la facon dont les notes sont données mettent le pilote dans le rythme de la course,ils ont l’air de bien s’entendre
    gilbert toujours aussi vite a l’affut de la moindre erreur
    de mathieu
    la lutte est belle !!!!

  8. natlin dit :

    3.5 sec entre arzeno et gilbert, les jeunes volent, par contre les s2000 prennent cher face au wrc, j’aurai pas cru, pour le top 5 je repasserai

  9. grelaud dit :

    il manque un dumas pour vraiment jouer la gagne contre nantet