ES5- Margaillan chute du podium (Rouergue)



ES5- Campouriez – Florentin – Le Nayrac (33.12 km) à partir de 16h30 (Vendredi 08 Juillet 2022)

Avant cette spéciale, Yoann Bonato conserve l’avantage face à Hugo Margaillan tandis que Nicolas Ciamin menace Quentin Giordano pour la dernière marche du podium.

FAITS MARQUANTS

En raison d’un incendie, l’organisation a été contrainte de réduire à 22 kilomètres le second passage.

Sur ce gros morceau raccourci de plus de 10 kilomètres, Yoann Bonato a retrouvé son rythme. Après avoir cédé un meilleur temps dans la spéciale précédente à Nicolas Ciamin, le pilote des deux Alpes a remis les pendules à l’heure en s’adjugeant son quatrième scratch de la journée malgré une nouvelle erreur. Grâce à cette performance, il a amélioré son avance au classement général face à son plus proche adversaire. Deuxième jusque là, Hugo Margaillan n’a quant à lui pas pu garder l’avantage face à Quentin Giordano et Nicolas Ciamin. Plus à l’aise dans leurs montures depuis le passage à l’assistance, Giordano et Ciamin ont pu réduire l’écart face à Bonato. 

Calé à la sixième place depuis ce matin, Cédric Robert a connu une spéciale compliquée. Déjà ralenti par un moteur tournant sur trois cylindres, le Stéphanois a vu cette fois sa boite de vitesses bloquée et n’a pu contenir Pierre Roche.

Dans l’Alpine Trophy, Grégory Fontalba est en forme. En tête depuis la fin de matinée et les soucis de puissance de Cyril Raymond, ce dernier a profité de cette longue spéciale pour prendre plus de 18″ de marge. Dans le trophée Clio, Thomas Chauffray a continué d’imprimer son rythme même si Patrick Magnou a bien failli lui chiper un scratch.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Giordano“J’ai attaqué, j’ai fait quelques erreurs mais rien de bien grave.”
Ciamin“On a mis un rythme correct. C’est délicat, mais nos ouvreurs ont fait du bon travail.”
Robert“Avant la spéciale, je ne pouvais plus passer les vitesses. On a tout débranché, ça a marché mais on a eu de la chance.”
Bonato“Je suis sorti de la route, j’ai tapé un pylône mais il ne semble pas y avoir trop de dégâts.” 
Wagner“Ca va, ça s’est bien passé. C’est compliqué au début de la spéciale mais dans l’ensemble, c’est bien même si je n’arrive pas à jouer devant.”
Roche“J’ai changé les réglages. J’ai pu envoyer plus que ce matin.”
Margaillan“C’était bien. On a eu un super boulot des ouvreurs. J’ai pu rouler sans prendre de risques.”
Mauffrey“C’est dégradé évidemment mais c’est un Rouergue.”
Bochatay“Ce n’était pas trop mal, il y a vraiment moyen de faire des erreurs.”
Berfa“On a crevé.”
Raymond“On peaufine les notes, ce n’est vraiment pas mal.”
Fontalba“On en garde un peu mais on se fait plaisir.”
Chauffray“Je suis un peu moins propre que ce matin. Il y a des endroits ou je suis plus vite, d’autres non.”
Pieri“Je ne suis pas super à l’aise dans cette spéciale, il ne faut pas forcer dans ces cas là.”

PROCHAINE SPECIALE : ES6- Laissac – Sévérac L’église ( 12.85 km) à partir de 18h53 (Vendredi 08 Juillet 2022)

Classement ES5 / Après ES5 (33.12 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
enzo
enzo
5 mois il y a

encore une sortie de Bonato….
il roule au dessus de ses pompes.
pour l’instant ça passe.

Guytomar
Guytomar
5 mois il y a

Le temps de Guillaume Canivenq avec une Super1600!!! Heureusement pour les autres qu’il n’a pas une rallye2…