ES6- Feghali et les autres (Antibes)




Après une cinquième spéciale assez folle, les pilotes retrouvent une spéciale sèche et Roger Feghali signe un cinquième scratch devant les WRC de Jean-Marie Cuoq et Pierre Roche.

FAITS MARQUANTS

Après une cinquième spéciale assez folle, les pilotes retrouvent une spéciale sèche et Roger Feghali signe un cinquième scratch devant les WRC de Jean-Marie Cuoq et Pierre Roche.

Au classement général, le pilote Ford conforte sa place de leader devant les surprenantes Porsche de Patrick Rouillard (leader du trophée Michelin) et Gilles Nantet.

Quatrième et leader des S2000, Sylvain Michel a perdu gros en fin de spéciale à cause d’une crevaison.

Sous la grêle dans l’ES5, Jean-Marie Cuoq pointe à une étonnante quatorzième place mais le pilote ardéchois peut encore rêver d’un podium demain tout comme Pierre Roche et Eric Rousset.

En 208 Rally Cup, l’italien Andrea Carella signe un premier scratch alors que Stéphane Consani lâche trois minutes sur une crevaison. Jérôme Chavanne reste en tête devant l’espagnol Suarez et Carella.

En Citroën Racing Trophy, on retrouve encore le trio Millet, Hauswald et Prévalet regroupé en dix secondes ! Auteur d’une touchette dans l’ES5, Yohan Rossel pointe à plus de trois minutes de la tête.

En championnat Junior, Laurent Pellier signe le scratch et revient à seulement douze secondes de Romain Di Fante.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

Roger Feghali– Joseph Matar : « Cela se passe très bien et je ne peux pas me plaindre à l’issue de cette première journée. C’est la deuxième fois que je viens ici, à Antibes. Les routes sont parfaites et l’organisation est au top. J’espère que nous continuerons sur notre lancée. »

Patrick Rouillard – Cédric Gamboni  : « Nous avons signé un sacré temps dans la dernière spéciale de la journée. Quand j’ai vu Gilles avec ses pneus pluie, j’ai d’abord eu peur. Puis comme c’était sec, je savais que nous pouvions frapper un grand coup. Il fallait absolument lui prendre un maximum de secondes. Si on regarde le classement, cette étape est plus que positive pour nous ! J’aurais signé de suite si ce matin on m’avait dit que j’allais finir cette étape en deuxième position au général. »

Gilles Nantet – Corinne Murcia :«On a pris une ‘pâtée’ dans la dernière spéciale de la journée car nous avons eu la très mauvaise idée de monter deux pneus pluie à l’avant… C’était totalement sec et je savais que nous allions en prendre. Quant à la spéciale du Col de Bleine (ES5, ndlr), c’était comme si j’avais seulement le volant et le frein à main pour m’en sortir… C’était très compliqué. Par contre, dans Gréolières (ES4, ndlr), j’ai pû faire un petit coucou à l’olivier contre lequel la Porsche était restée lors de ma grosse sortie, il y a deux ans. »

Romain Di-Fante – Justine Obrecht : « Nous avons passé une bonne journée à l’issue de laquelle nous rentrons en tête ! Mais la course est encore longue et nous n’avons que 14 secondes d’avance. D’un autre côté, demain, c’est encore un peu plus chez moi ! J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir. Comment ne pas en prendre sur de telles épreuves spéciales ! Pour moi, c’est le plus beau rallye du Championnat. »

Charlotte Dalmasso – Céline Cavallaro : « Nous avons bien repris la 207 S2000 en mains aujourd’hui. C’est juste dommage que nous ayons perdu autant de temps dans l’ES5 du Col de Bleine à cause des conditions météos qui étaient vraiment très difficiles. Cela me contrarie un peu mais c’est comme ça. Demain, j’espère que ma connaissance du terrain me sera utile… Et que mes choix de pneus seront bons, cette fois. »

Denis Millet – Romain Blondeau-Toiny : « Je ne voulais surtout pas faire de bêtises sous la pluie. En fait, nous avons très bien roulé et profité du grip des spéciales. Nous avons eu de la chance dans l’ES3 lorsque, dans une corde, nous avons tapé et endommagé un pneu. Nous n’avons pas crevé… Demain, les écarts étant très proches entre les trois premiers classés, la bagarre devrait être de nouveau splendide. »

Jérôme Chavanne – Jean-François Prats : « C’était très dur ce matin lors du premier passage dans les épreuves spéciales. Heureusement, cela s’est mieux passé sous la pluie cet après-midi. Mais c’est surtout à cause des faits de course que nous rentrons en tête ce soir. Nous verrons bien demain. La course est encore très longue. »

PROCHAINE SPECIALE : ES7 -Col de Braus – Col de l’Ablé (13,56 km) à partir de 08h09 (Dimanche 31 Mai 2015)

Classement ES6 / Après ES6 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merhy dit :

    Le pilote chevronné Feghali s’écarte de nouveau des autres pilotes et confirme sa première place pour aujourd’hui!