ES6- Comme ce matin (Causses)




Sur un parcours très rapide où le rupteur est souvent atteint, Julien Maurin perd encore six secondes face à Jean-Marie Cuoq.

">Voir le classement

FAITS MARQUANTS

Comme pour les deux autres spéciales, le sol est plus sec cette après-midi et les chronos tombent. Sur un parcours très rapide où le rupteur est souvent atteint, Julien Maurin perd encore six secondes face à Jean-Marie Cuoq.

Au terme de cette première journée, le pilote ardéchois compte onze secondes d’avance sur le pilote Ford.

A la troisième place, Lionel Baud a largement amélioré par rapport au premier passage mais reste esseulé au troisième rang du général.

Quatrième, Stéphane Lefebvre termine la journée avec un nouveau quatrième temps et estime être à fond des possibilités de sa DS3 R5.

Derrière le pilote Citroën, Stephan Codou étonne toujours en dominant le groupe N face à Arnaud Mordacq.

En 208 Rallye Cup, le duel Suarez/Consani continue et c’est l’espagnol qui garde l’avantage  pour dix secondes. Manu Gascou est esseulé à la troisième place alors que Jordan Berfa mène le classement Junior.

En Citroën Racing Trophy, une averse perturbe les débats et Vincent Dubert en profite pour prendre le large. Le pilote du team AFC Racing mène devant son coéquipier Denis Millet et Frédric Hauswald.

Pour sa première sur terre, Yohan Rossel est relégué à la quatrième place.

REACTIONS DES PILOTES

Jean-Marie Cuoq : « La dernière spéciale est vraiment très belle ! On ne balaie plus et tout est sec. Nous avons super bien roulé et on nous avons pris beaucoup de plaisir. »

Julien Maurin : « Les réglages me conviennent mieux désormais. On roule avec les pneus du mondial et c’est vrai que l’on a un petit plus de mouvements quand on attaque mais c’était le but. Il fallait faire des essais. Demain avec les pneus durs, ce sera moins pénalisant »

Lionel Baud : « Ce deuxième tour s’est mieux passé. On fait le meilleur temps dans l’ES 5, on est rentré dans le rythme. On doit encore progresser sur les réglages de l’auto mais pour l’instant tout va bien.  »

Cédric Hennion : « Dans la dernière spéciale, on s’est fait plaisir. Au début mon pilotage était brouillon mais dans le rapide je me sentais beaucoup mieux. C’est un beau rallye, mais ce n’est pas le type de spéciale que j’affectionne. J’ai l’impression d’être mieux que les années d’avant, c’est positif. »

Jean-Charles Beaubelique : « C’est très bien, on se fait plaisir avec la voiture. C’est un petit peu mieux. En fin d’après-midi on commençait à se faire plaisir, c’était l’objectif avant le départ. »

Stéphane Chambon : « On a eu un petit peu de fumée sur le boîtier entre les deux sièges, on pensait qu’on irait pas au bout mais finalement tout est rentré dans l’ordre. Cet après-midi c’était mieux, les réglages sont très bons. Au freinage tout va bien, la voiture ralenti correctement sans glisser et on a beaucoup plus de grip sur le latéral, avec tout ça on est contents et on attaque pas mal. On retrouve le feeling et on prend du plaisir. »

Pierre Lafay  : « Nous sommes contents d’être là. c’est un peu mieux sur la fin. J’ai repris mes marques mains on est encore loin des autres, en plus mon choix de pneus n’était pas bon. »

Stéphane Lefebvre : « On a trouvé un bon set-up. Nous sommes venus ici pour faire une grosse séance d’essai. Nous allons essayer de nouveaux réglages demain. On est à notre place, je fais des bons temps et par rapport à ceux de devant on ne peut pas faire mieux. »

Jonathan Hirschi : « On commence à comprendre le fonctionnement de la Peugeot 208 T16, c’est bien. Je termine certaines spéciales à une seconde au kilomètre de Stéphane, ce n’est pas mal. La voiture est agréable à conduire, pour demain l’objectif est d’arriver à la fin du rallye pour emmagasiner de l’expérience. »

Arnaud Mordacq : « On est bien revenu sur Stephan Codou mais on perd 14 secondes dans la dernière spéciale. Il a du rouler très vite, moi j’ai été obligé de doubler un concurrent ce qui m’a fait perdre du temps. Demain, la lutte risque d’être intéressante car des voitures se sont intercalées entre nous et cela m’enlèvera du balayage, on va attaquer très fort dès le premier tour.  »

Stéphane Consani : « C’est une bonne journée. Je me posais des questions par rapport à la concurrence. Finalement je suis rassuré, nous avons fait quelques réglages pour le deuxième tour. Je prends du plaisir et je signe des bons chronos, maintenant je croise les doigts pour demain… »

José Suarez : « Pour une première avec la 208 R2 sur la terre, je suis vraiment content. La confiance est venue dès ma première rencontre avec l’équipe et la voiture… »

Vincent Dubert : « Je suis parti sur un rythme tranquille et j’ai vu que j’étais d’entrée de jeu dans le coup. Je concède un peu de temps dans l’ES 4 et j’ai rectifié le tir dans la spéciale suivante. Mon expérience en Sprint Car m’a permis de maîtriser les pièges de la dernière spéciale… »

PROCHAINE SPECIALE : ES7-  Montsales – La Teulière (15,72 km) à partir de 11h05 (Dimanche 5 Avril 2015)

Classement ES6 / Classement Après ES6 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gp dit :

    Cuoq a un 2l dans la c4 rupteur de 6 a 220 , Maurin un 1l6 rupture 180 . Allez sur les spéciales et regarder la différence 😉

    • Loic dit :

      Sordo avait atteint 216 km/h sur asphalte donc entre nous, je doute que Cuoq ait pu atteindre 220 sur terre hein. J’admire Cuoq, mais il y a quand même une différence de niveau entre Sordo et Cuoq … De plus Sordo avait atteint cette vitesse sur Asphalte, non sur la terre.

      Et pour la fiesta, je doute également qu’une Fiesta Wrc soit a 180 en fond de 6, quand on voit que 180, c’était la vitesse de pointe sur asphalte de certaines S2000 …

  2. anton'ice dit :

    Tu serais sur le bord des spéciales tu comprendrais que Maurin fait pas de la balade…

  3. DrissRallye12 dit :

    Lefebvre très impressionnant au volant de cette Ds3 R5 ! Et il a vraiment des trajectoires bien spécifiques par rapport aux autres pilotes du plateau !

  4. Nenew 30 dit :

    Mr Cuoq à mis tout le monde d accord, Maurin qui sort du mondial et derrière bizarre et Baud presque a 1 minutes et ben il va falloir se bouger les monsieur MDR.

    • Kivala dit :

      Cuoq a largement le niveau des meilleurs privés du WRC* : rien d’étonnant à ce qu’il soit devant, et il n’y a aucune honte à être derrière…

      * En 2008, sur une 307 WRC, il a fait 7 au scratch au Monte-Carlo derrière Loeb / Hirvonen / Atkinson / Duval / Petter Solberg / Gigi Galli (et devant P.G. Andersson sur la Suzuki S4 WRC officielle)…! Et l’année d’avant il avait déjà fait un top 10 (9ème, toujours sur la 307 WRC).