ES6- Ogier en souffrance (Turquie)



ES6- Yeşilbelde 2 (31,79 km) à partir de 13h45 (Samedi 19 Septembre 2020)

↓ Voir le classement

Après la boucle matinale, Sébastien Ogier mène les débats pour 1.6 seconde face à Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPÉCIALE

Pierre-Louis Loubet ouvre la route ce samedi avec un intervalle de quatre minutes entre chaque concurrent. Ce matin, lors du premier passage dans cette spéciale, c’est Sébastien Ogier qui a signé le meilleur temps en 24:54.2 à 76.6 km/h.

Infos Pneus (H: Hard / M: Médium) : Toyota 6H – M-Sport 6H – Neuville/Loeb 6H – Loubet 4H + 2M 

FAITS MARQUANTS

Avant même le départ, la première indication, donnée par les choix de pneus, montre bien qu’aucun pilote en WRC ne veut prendre de risque. Tout le monde a embarqué six roues pour cette seconde boucle de la journée.

Premier sur la route, Pierre Louis Loubet continue l’apprentissage du haut niveau. Malgré un calage, le pilote corse améliore son chrono du premier passage de 13.4 secondes. Une minute devant le français au classement général, Gus Greensmith termine la spéciale sur trois roues avec une crevaison à l’arrière droite.

Début d’après midi compliqué chez M-Sport. Esapekka Lappi semble complètement perdu dans ses réglages. Derrière, Teemu Suninen termine la spéciale avec l’avant de sa Fiesta bien rectifié.

Nouvelle victime de cette spéciale toujours aussi exigeante, Kalle Rovanpera. Le finlandais arrive sur la jante à l’avant droite.

Dans cette spéciale complètement folle, Sébastien Ogier n’est pas épargné. Sur les images de WRC+, le français a semblé souffrir de problèmes de boite de vitesses. Pour couronner le tout, la Yaris WRC #17 est arrivée avec une roue crevée à l’avant gauche.

Rarement verni dans cette spéciale où il avait abandonné aussi bien en 2018 qu’en 2019, Thierry Neuville s’en sort finalement très bien. Grâce à son meilleur temps, le belge respire nettement mieux au classement général avec plus de 21 secondes de marge sur Elfyn Evans.

Plus inspiré par son choix de pneus, Sébastien Loeb roule sur un tout autre rythme que celui affiché ce matin. L’alsacien signe le deuxième temps et revient à trois dixièmes du podium.

Solide leader en WRC2, Adrien Fourmaux connait son lot d’ennuis également. Le français lâche plus de deux minutes sur Tidemand. Arrêté pendant de longues secondes, le pilote M-Sport a finalement rejoint l’arrivée avec une crevaison à l’arrière gauche. Le suédois récupère la tête avec plus d’une minute de marge.

RÉACTIONS DES PILOTES

Greensmith« J’avais déjà crevé dans cette spéciale l’an passé dans la même portion. »
Lappi« On a changé plusieurs choses, mais ce n’est toujours pas parfait. »
Rovanpera« Comme chaque année ici, je n’ai aucune idée d’où ça a pu arriver. »
Evans« C’est vraiment très difficile. »
Neuville« J’ai fait une bonne spéciale. J’ai ralenti en milieu de spéciale car les pneus commençaient à chauffer. »
Loeb« J’ai complètement perdu les pneus à l’arrivée. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES7- Kizlan 2 (13,15 km) à partir de 16h06 (Samedi 19 Septembre 2020)

Classement ES6 / Après ES6 (31,79 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notifier de
guest
45 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ben 07
Ben 07
1 mois il y a

pour changer:
– vous avez vu la voiture à l’envers dans une corde à quelques km de l’arrivée ? (voiture ouvreuse ? ) Ca fait une impression …bizare cette vision.
– Le Kaje : de nouveau un temps de malade. Faudrait vraiment qu’il reçoive quelques occasions de se tester en wrc avant d’arriver en fin de carrière.

Tonton
Tonton
1 mois il y a

Loeb à 30 secondes ! Heureusement qu’il avait une bonne position de départ ! Sinon il serait au delà de la minute !