ES7- Ogier joue avec le feu (Monte-Carlo)



ES7- Roussieux – Eygalayes 2 (30,54 km) à partir de 15h11 (Vendredi 26 Janvier 2018)

Avant ce nouveau chrono, l’avant-dernier du jour, Sébastien Ogier domine toujours le classement, suivi d’Ott Tänak (+33) et Dani Sordo (+1:07).

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, cette spéciale a été remportée par Sébastien Ogier en 18:25.3. A noter qu’il pleut dans cette spéciale depuis près d’une heure.

FAITS MARQUANTS

Solide leader avant cette spéciale, Sébastien Ogier est parti à la faute dans une épingle serrée. Voulant repartir rapidement sans manoeuvre, le français s’est finalement “planté” dans le fossé, attendant ensuite l’arrivée des spectateurs pour reprendre la route.

Au final, le pilote M-Sport lâche une demi-minute face à Neuville mais “seulement” quatorze secondes sur Ott Tänak, son premier adversaire au classement général. Justement, les deux hommes sont désormais séparés par 19s3 avant le dernier chrono du jour.

Excellent dans ces conditions, tout comme Thierry Neuville, Elfyn Evans défend bien sa huitième place provisoire face au belge et conserve une petite marge de treize secondes.

Peu habitué à ce genre de conditions, Esapekka Lappi doit se contenter du quatrième temps et reste sous la pression de Jari-Matti Latvala, revenu à cinq secondes.

Auteur d’un excellent début de course, Stéphane Sarrazin est sorti de la route dans la descente vers Eygalayes, lieu de l’arrivée. En RC2, Jan Kopecky se retrouve désormais avec une énorme marge d’une minute sur Ole Christian Veiby et trois sur Kalle Rovanperä.

Dans cette spéciale, on soulignera le joli scratch de Quentin Giordano, vice-champion de France des rallyes 2017.

En RC4, Yoann Bonato réalise un festival dans cette spéciale en reprenant plus d’une demi-minute à Jean-Baptiste Franceschi. Au général, ce dernier conserve une maigre avance de quinze secondes.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier“Je suis resté coincé dans un fossé après une épingle. Les conditions sont très difficiles. Je ne sais pas combien on a pu perdre de temps.”
Neuville“Les conditions sont horribles, il y a beaucoup de boue, de patinage et d’aquaplaning. J’ai fait de mon mieux, je ne pouvais pas faire mieux.”
Tänak“C’était compliqué, il y avait beaucoup de boue. Dans ces conditions, j’ai encore beaucoup de progrès à faire. Je n’étais pas totalement en confiance. Il était important d’être à l’arrivée.”
Latvala“Sur l’asphalte, le grip était bon mais sur les plaques noires, il n’y avait absolument aucun grip et même chose dans les flaques.”
Evans“Le feeling à l’intérieur de la voiture était vraiment bon. J’avais beaucoup de confiance. Certaines parties étaient glissantes mais dans la majorité, le grip était incroyable.”
Sordo“C’était une spéciale difficile, on avait un peu de buée sur le pare-brise. Je n’arrivais pas à voir à l’intérieur des virages.”
Meeke“C’est très compliqué. La voiture et les pneus marchent bien mais dans la position où je suis, je ne voudrais rien faire de stupide. J’attends que quelqu’un d’autre fasse une erreur.”
Lappi“Ça devient plus compliqué. Il y avait beaucoup d’eau, on aurait dit des rivières. La route est extrêmement glissante. C’est glissant mais nous sommes là.
Bouffier“C’est facile, tout va bien (rires). Non, c’est vraiment glissant, il a de l’aquaplaning et des plaques noires, c’était une spéciale difficile. Nous avons assuré.”
Kopecky“Il y avait beaucoup de boue, sur les plaques noires c’était comme de la glace.”

PROCHAINE SPECIALE : ES8- Vaumeilh – Claret 2 (15,18 km) à partir de 16h44 (Vendredi 26 Janvier 2018)

Classement ES7 / Après ES7 (30,54 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notification pour
guest
114 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Eric
Eric
3 années il y a

Nicolas Bernardi sort avec la soeur de PL Loubet… forcement ca doit aider a le selectionner pour la 3eme consecutive en equipe de France… (bien que son talent est reel)

JAJA
JAJA
3 années il y a

Bravo à Guillaume de Mévius, il a de qui tenir.
Pour une première, il fait mieux que se défendre.
Allez Guillaume !