ES7- Mauffrey éjecté du podium (Rouergue)



ES7- Tremouilles – Salmiech (11.78 km) à partir de 10h53 (Samedi 07 Juillet 2018)

Au lancement de cette deuxième étape, Pierre Roché est un leader surprise, suivi des autres Skoda de Quentin Gilbert, Eric Mauffrey et Ludovic Gal. 105 concurrents seront au départ ce matin avec notamment le retour de Yoann Bonato en Rally 2.

FAITS MARQUANTS

Auteur d’une énorme performance hier, Eric Mauffrey part à la faute dans ce chrono et lâche une quarantaine de secondes. Si sa Fabia R5 ne présente aucun dommage important, le pilote vosgien chute du podium provisoire et pointe désormais à une minute du leader.

Devant lui, Quentin Gilbert démarre parfaitement sa journée en signant le deuxième temps, reprenant ainsi deux secondes face au leader Pierre Roche. Avec ce chrono, le pilote du team 2C revient à 9s2 de celui du team FJ.

Reparti en Rally 2 ce matin, Yoann Bonato signe sans surprise le scratch dans une spéciale parcourue à une moyenne digne du Touquet : 123 km/h.

En bagarre pour la tête du GT+, Nicolas Ciamin signe encore un chrono ahurissant et s’intercale au milieu des R5 de tête. Tout proche du pilote Abarth hier soir, Patrick Rouillard est sorti de la route sans gravité au volant de sa magnifique Porsche.

Cette sortie a d’ailleurs provoqué une neutralisation de cette spéciale pendant une dizaine de minutes.

Invaincu depuis le début de saison en Clio R3T Trophy, Florian Bernardi, alors leader, plonge à la septième place après une crevaison ! Auteur du scratch, c’est Boris Carminati qui s’empare de la tête de course.

En 208 Rally Cup, Yohan Rossel démarre sur un gros rythme mais Karl-Alexandre Pinheiro ne lâche que quatre dixièmes. Ce dernier en profite pour reprendre la tête à Hugo Margaillan (+2.6) alors que Rossel reste menaçant (+9.1).

REACTIONS DES PILOTES

Roché“J’ai attaqué. Ce n’est pas parce qu’on est premiers qu’on est là pour assurer. Cette ES est très rapide.”
Gilbert“On a essayé de rouler de manière propre. La voiture me plaît c’est très rapide même si j’ai fait quelques erreurs.”
Mauffrey“Je suis parti trop vite et je me suis fait piger par les pneus froids après deux kilomètres. On a eu de la chance.”
Gal“Je n’avais jamais fait la dernière partie avec ces virages mais je ne me suis pas déconcentré.”
Berfa“C’est une bonne mise en route.”
Ciamin“On a essayé d’attaquer. Il y a beaucoup de passages rapides dans cette spéciale et je ne savais pas trop comment aller réagir la voiture dans ces conditions.”
Chivaydel“C’est fabuleux. C’est ma première spéciale ici et c’est le pied.”
Bonato“On profite de cette deuxième journée pour travailler sur la voiture.”
Robert“J’ai failli loupé le carrefour où Patrick est sorti. On roule tranquille.”
Wagner“Il fait chaud les pneus montent vite en température. On peut aller plus vite mais il faut connaître.”
Sirmain“Le but c’est de rentrer maintenant. On économise l’auto. Cette spéciale est très rapide donc on sera mieux dans Moyrazès.”
Leduc“Je vais chercher à m’améliorer aujourd’hui .”
Guigou“Je déroule et Cédric doit rouler encore moins vite.”
Marty“Je suis plus en forme qu’hier.”
Da Cunha“Je me suis fait plaisir. On prend la mesure de la voiture.”

PROCHAINE SPECIALE : ES8- Ste Juliette – Calmont ( 10.34 km) à partir de 11h21 (Samedi 07 Juillet 2018)

Classement ES7 / Après ES7 (11.78 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
makkarinen
makkarinen
4 années il y a

Dommage . Bonato serait rentré avec une avance confortable hier soir et pourrait rouler ce matin le bras à la portière !
Par contre les petits veinards du bord des spéciales serons gratifiés de passages d’anthologies au rupteur afin d’aller chercher les derniers vices de fiabilités ,et trouver les dernières lacunes mécaniques de cette pourtant C3 qui avait l’air bien née !!!…..