ES8- Gascou ne lâche pas (Cardabelles 2012)




La superbe bataille entre Germain Bonnefis et Manu Gascou avec cette fois un scratch du second qui revient ainsi à moins de huit secondes du pilote officiel Peugeot.

Les équipages rentrent au parc après ce chrono avant de disputer les deux dernières spéciales, identiques à ce matin.

img_4442
ainsi à moins de huit secondes du pilote officiel Peugeot.

Les équipages rentrent au parc après ce chrono avant de disputer les deux dernières spéciales, identiques à ce matin.

Sortie de Cédric Hennion sur sa C4 WRC qui perd plus de six minutes alors qu’il était quatrième.

Déjà énorme dans l’ES7, Stéphane Consani continue d’impressionner avec un nouveau scratch pour porter son avance à 28s3 sur Thomas Privé et 29s6 sur Vincent Dubert. Quentin Gilbert lâche plus d’une minute sur une sortie de route et c’est Jean-Sébastien Vigion qui est en train de réaliser la bonne opération du week-end.

C’est toujours aussi dur pour Mathieu Arzeno et Sébastien Chardonnet qui possèdent désormais plus de deux minutes de retard sur Stéphane Consani.

Dans le volant 207, Jeremi Ancian est toujours leader alors que Stéphane Lefebvre est en grande forme aujourd’hui dans des conditions différentes d’hier à cause de la pluie.

Prochaine spéciale : ES9-Vezins 2 (14,80 km) à partir de 14h25 (Dimanche 14 Octobre 2012)

Réactions des pilotes
2. Germain Bonnefis (Peugeot 207 S2000) : « C’est une spéciale beaucoup plus dangereuse et technique que la première. Il y a beaucoup de balayage et de glisse. On a fait cette ES sans excès en restant extrêmement prudents et vigilants… »
?5. Emmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000) : « Je suis assez content de mon temps mais il y a beaucoup d’endroits où j’aurais pu aller beaucoup plus vite, surtout dans la descente, j’ai fait aussi quelques petites erreurs sans gravité… »
1. Paul Chieusse (Peugeot 307 WRC) : « J’ai calé au départ et c’est dommage car je fais quand-même une très bonne spéciale malgré cette pluie… »
3. Cédric Hennion (Citroën C4 WRC) : « Je suis arrivé très vite dans la descente. Je suis parti en luge dans un freinage et je me suis posé sur la botte de paille… » ?
11. Gilles Salgues (Mitsubishi Lancer Evo9) : « On prend la pluie à la mi-spéciale, c’était très glissant, il fallait faire attention… »
43. Stéphane Consani (Citroën DS3 R3) : « On a pris la pluie dès le début de la spéciale, il y avait plein de boue ça ne motrice pas du tout et les freinages sont très tendus, surtout en gomme dure…»?
46. Thomas Privé (Citroën DS3 R3) : « Pour nous c’est assez compliqué, en gardant les mêmes réglages qu’hier et ce n’est pas bon pour le terrain et les conditions d’aujourd’hui…»
22. Thierry Brun (Mitsubishi Lancer Evo10 : « Il pleut beaucoup ça glisse partout, donc je suis resté prudent tout au long de la spéciale…»?
38. Jean-Sébastien Vigion (Citroën DS3 R3) : « On n’est pas très bon, en étant top prudent. On a fait ce qu’on pouvait…?
41. Vincent Dubert (Citroën DS3 R3) : « J’ai eu des coupures moteurs toute la spéciale…»?
39. Quentin Gilbert (Citroën DS3 R3) : « Je me suis posé sur une bosse et je pense avoir un petit souci avec mon radiateur…»?
48. Jérôme Jacquot (Citroën DS3 R3) : « C’est terrible de conduire ici, c’est hyper glissant et l’auto va où elle veut…»?
40. Mathieu Arzeno (Citroën DS3 R3) : « C’est inconduisible car ça glisse énormément…»?
45. Sébastien Chardonnet (Citroën DS3 R3) : « Ce n’est pas facile, la pluie nous gêne beaucoup surtout que nous n’avons pas choisi les bons pneumatiques..»?
49. Matthieu Margaillan (Citroën DS3 R3) : « Ce n’est pas facile de freiner l’auto, il faut anticiper énormément…»?
45. Jérémi Ancian (Peugeot 207 RC) : « Ca glisse énormément, je n’ai pris aucun risque dans cette spéciale, je vais voir ce que font les autres dans ces conditions…»

Classement ES8/Après ES8





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *