ES8- Guigou disparaît, Cuoq titré (Cév.)




Auteur d’un superbe troisième temps dans le chrono précèdent, Manu Guigou abandonne sur un problème mécanique. Devant, Pierre Roche s’accroche au rythme de Yoann Bonato en lui reprenant trois secondes.

ignant un deuxième scratch. Le pilote FJ reprend trois secondes à Yoann Bonato mais pointe toujours à une demi-minute du leader.

En troisième position, Eric Mauffrey est un peu esseulé mais mène largement le trophée Michelin. A trente secondes du pilote vosgien, Yannick Vivens est tranquille dans le groupe F2000 et représente fièrement sa région.

Après les abandons de Carminati et Chavanne dans la spéciale précédente, la classe R3 connaît de nouveaux rebondissements avec les arrêts de Manu Guigou (mécanique) et Jérémie Serieys (sortie).

Avec cet abandon du pilote Automeca, Jean-Marie Cuoq devient officiellement titré dans ce championnat asphalte !

Dans la classe R2, l’espagnol Pepe Lopez épate encore sur un terrain pourtant si particulier. Le jeune pilote Peugeot est « encadré » par deux anciens du championnat de France : Patrick Rouillard leader du GT+ et Jean-Nicolas Hot leader du groupe N.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines domine toujours Florian Bernardi alors que Quentin Ribaud troisième est relégué à plus d’une minute.

RÉACTIONS DES PILOTES

Roche« On est passé au travers des embuches aujourd’hui. les spéciales sont compliquées. Pas mal d’être là ce soir. »
Bonato« Il fallait finir la journée. C’est une bonne première journée mais ça va être long. »
Mauffrey« C’est bien. On retrouve le vrai rallye. On n’a plus souvent l’occasion de rouler de nuit comme ça, on éprouve beaucoup de plaisir. »
Rouillard« J’ai fait un tête à queue, j’ai été obligé de faire marche arrière. »
Enjolras« Journée difficile. Il y a eu beaucoup de travail. Je ne suis pas en confiance avec la voiture. »
Benne« On a mal commencé mais ça va. Vu le nombre de voitures arrêtées, on est contents d’être là. »
Virazel« Je suis vraiment très déçu pour Jérémie Serieys. Ca ma fait quelque chose de le voir arrêté. »
Laurent« Ca va beaucoup mieux qu’au début de la journée. »
Lopez« Je suis venu pour apprendre et je suis content car c’est le cas. »
Dalmasso« De nuit c’était bien on se fait plaisir. La première journée est finie. »
Ponthieu« Je ne sais pas quoi dire. Ca ira mieux demain. »
Vivens« La voiture est très vive et compliquée à conduire. C’est bon, je suis très content. »

PROCHAINE SPÉCIALE ES9- Murles – Vailhauques (6,6 km) à partir de 07h06 (Samedi 31 Octobre 2015)

Classement ES8 / Classement après ES8 (6,09 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. dom16 dit :

    aller guillaume et elodie plus beaucoup de » fn  » devant ; bonne journee .

  2. remi dit :

    Bravo Jean Marie… dommage guigou

  3. Quentin dit :

    Gagner un titre sans faire un des rallye les plus difficile c’est vraiment pas cool je trouve , forza bonato!!

  4. jeremyrallye dit :

    Je peut condirmer que oui lopez sa passe enorme je lavais annoncer mais carret aussi sa va vite vraiment domage au collegue qui sont arreter au bord des route une grosse penser a pery et rizo qui sont sortit et les autre aussi en esperant que demain yaura de beau spectacle :p

  5. FABRIZIO dit :

    FORZA BONATO !!!

  6. makkarinen dit :

    3 points pour l’instant natlin ?…

  7. Nenew 30 dit :

    Cuoq titré en restant devant ça télé trop fort.

  8. Nenew 30 dit :

    Serieys sortie j ai trop parler ds celle d avant trop vite il faut s avoir gérer aussi.

  9. makkarinen dit :

    Magnifique 1ere journée de BONATO . le rallye français a trouvé sont incroyable talent ! Bravo YOANN ! DENIS doit se régaler .

  10. natlin dit :

    ce que fait l’espagnol lopez est remarquable, digne de abbring en 2013