ES8- Durbec relance tout (Terre de Langres)



ES8- Humes – Saint Martin-les-Langres (6.953 km) à partir de 11h04 (Dimanche 21 Juillet 2019)

Après la première spéciale du jour, Thibault Durbec a profité du profil ultra rapide de cette dernière pour reprendre la tête du classement général pour 1.1 seconde face à Sylvain Michel.

FAITS MARQUANTS

Sur un terrain moins propice à sa WRC, Thibault Durbec commet une erreur en ratant un freinage. La DS3 WRC cale dans un champ et laisse échapper une dizaine de secondes. Ce contre-temps permet à Sylvain Michel de reprendre la tête du rallye avant la dernière boucle de deux spéciales pour 10.8 secondes.

Piégé également, Lionel Baud concède du terrain à Thomas Baudoin mais l’addition est moins salée pour le pilote savoyard qui conserve la troisième position.

Cinquième depuis la spéciale précédente et l’abandon de Raoux, Cyrille Feraud sort dans un champ et jardine pendant plusieurs dizaines de secondes. Cette escapade permet finalement à Jean Charles Beaubelique, gêné par sa boîte de vitesses, d’intégrer le top 5. La C4 WRC naviguant désormais à 13.1 secondes de la DS3 WRC.

Dans la 208 Rally Cup, Jean Baptiste Franceschi continue de gérer sa marge. À près d’une minute du leader, le rythme est différent pour Patrick Magnou qui enchaine un second meilleur temps consécutif ce matin. Ce dernier creuse l’écart face à Mathieu Franceschi pour la deuxième place avec une marge de 3.4 secondes.

En championnat Junior, Benjamin Curioz conserve une solide marge de 47 secondes face à son dauphin. Derrière le leader, le podium évolue puisque Benjamin Bouchonneau perd 20 secondes et laisse Hugo Margaillan et Victor Cartier grimper dans la hiérarchie. Auteur de deux meilleurs temps ce matin, Quentin Ribaud continue sa remontée avec déjà deux places gagnées mais peut légitimement nourrir des regrets suite à ses deux crevaisons de la première étape.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Michel« Forcément, ça va mieux. Ca glisse quand même beaucoup mais dans l’ensemble on fait une spéciale correcte. Il y a beaucoup de relances, mais c’est plus plaisant de rouler là dessus. »
Durbec« J’ai raté un freinage en partant dans un champ. La voiture a calé, on a perdu beaucoup de temps. »
Baudoin« C’est mieux dans celle là, c’est un peu plus technique et approprié à la R5.
Baud« On a perdu du temps dans un virage à droite, je me suis fait un peu piéger. »
Feraud« Franchement, j’ai bien roulé mais je suis sorti dans un champ où j’ai mis près d’une minute pour trouver la sortie. »
Beaubelique« C’est moyen, on a un petit soucis avec la boîte de vitesses, j’espère que ce n’est pas trop grave. »
Dubert« Il y avait très peu d’adhérence, il fallait chercher nos trajectoires, mais sinon ça a été. »
Franceschi J.B« On fait attention, on gère notre avance. Celle là était plus plaisante que celle d’avant. »
Franceschi M.« On continue de s’appliquer, de rouler sur un bon rythme. »
Magnou« C’est un beau chrono, on a bien roulé, on est content. »
Curioz« C’était mieux que la première, on donne tout pour garder l’avance, mais on ne veut pas prendre trop de risque pour garder notre position ce soir. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9- Chatenay – Vaudin – Bannes (22.537 km) à partir de 13h24 (Dimanche 21 Juillet 2018)

Classement ES8 / Après ES8 (6.953 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jmi dit :

    Rallye terre ?
    Avec la plus longue spéciale du rallye qui compte cinquante pour cent d’asphalte ?
    Cherchez l’erreur.

    • patlai dit :

      Faut voir la gueule du goudron aussi . Pas facile cette année pour l’organisateur d’avoir les autorisations pour des chemins . Il n’y avait qu’une spéciale commune avec l’an dernier , toutes les autres étaient nouvelles . On risque de ne plus voir le rallye l’an prochain , il n’y aura plus d’erreur à chercher du coup . Qu’est-ce que les gens peuvent toujours trouver à redire sans savoir le comment du pourquoi bordel !!!!!