ES8-Cuoq reprend la tête (Lyon-Charbo 2013)




ES8- Les Noirs – Thizy (25,30 km) à partir de 11h19 (Samedi 20 Avril 2013) – Voir le classement Profil par Mathieu Maurage Faits marquants...

img_6416
e-31964">
Profil par Mathieu Maurage

Faits marquants
Dans des conditions qui se dégradent de plus en plus, Lionel Baud signe son premier scratch du rallye et conserve sa troisième place derrière le duo Cuoq/Maurin toujours en bagarre.

Troisième temps pour Eric Brunson qui peut espérer revenir sur David Salanon quatrième.

C’est toujours aussi serré dans le trophée Michelin avec Ludovic Gal qui repasse devant Patrick Rouillard pour seulement 6s2.

Nouveau scratch de Kevin Demaerschalk en Citroën Racing Trophy. Le belge creuse ainsi l’écart pour sa deuxième place derrière Cédric Robert. Changement de leader du côté du Junior avec Jean-Sébastien Oudot qui repasse devant Antoine Masse pour six secondes.

C’est encore très chaud en Opel Adam Cup avec Yoann Bonato encore leader mais Paul-Antoine Santoni et Rémi Jouines restent proches.

Réactions des pilotes (FFSA)
3. Julien Maurin : « Beaucoup d’eau dans cette spéciale, beaucoup d’aquaplaning. On a de bonnes notes mais nos pneus ne sont pas assez retaillés. »
1. Eric Brunson : « J’ai toujours des problèmes de visibilité. Je vois mal la route qui, en plus, est piégeuse. Mais je pense que personne ne peut attaquer sur un tel terrain. »
2. Jean-Marie Cuoq : « La voiture est ok mais ça reste piégeux. Il faut savoir garder la tête froide. Je glissais beaucoup au départ ; ensuite, les pneus sont montés en température. »
9. Lionel Baud : « Je me sens bien au volant de la voiture. Les pneus sont bons. »
6. David Salanon : « Il y a beaucoup de buée, ce n’est pas évident, ça glisse beaucoup. »
8. Jean-Charles Beaubelique : « Je suis parti en pneus froids, c’est difficile, je suis gêné par la buée. »
10. Eric Rousset : « Je fais très attention, n’ayant pas d’ouvreur. Il y a beaucoup de coulées d’eau. »
17. Ludovic Gal : « Ce n’est pas évident de repartir en pneus froids. La route est très étroite, il ne fallait pas faire d’erreur. »
25. Patrick Rouillard : « Je ne prends aucun plaisir, surtout avec le goudron noir. Sans ouvreur, on serait sorti au bout de deux kilomètres. »
56. Cédric Robert : « On a été victimes d’une crevaison lente au bout de 5 km mais on n’a pas beaucoup perdu. »
11. Guy Mottard : « Le début de la spéciale était très dangereux. Je suis parti deux fois en aquaplaning, ça m’a calmé. C’est très dur avec les plaques de goudron noir. »
77. Stéphane Consani : « Les pneus ne donnent plus grand-chose mais j’ai pu me lâcher un peu, me sentant plus à l’aise que dans les spéciales précédentes. »

Prochaine spéciale : ES9-Les Ardillats – Chiroubles (30,16 km) à partir de 14h27 (Samedi 20 Avril 2013)


Classement ES8/après ES8

Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *