ES8- Crevaison de Maurin (Causses)




Auteur d’un nouveau scratch, Jean-Marie Cuoq prend le large en tête du rallye alors que Julien Maurin est victime d’une crevaison.
Derrière ce duo, Lionel Baud résiste à un retour possible de Stéphane Lefebvre qui signe toujours des temps très intéressants par rapport aux WRC.

Marie Cuoq prend le large en tête du rallye alors que Julien Maurin est victime d’une crevaison.

Derrière ce duo, Lionel Baud résiste à un retour possible de Stéphane Lefebvre qui signe toujours des temps très intéressants par rapport aux WRC.

En groupe N, Stephan Codou ne lâche que huit dixièmes sur Arnaud Mordacq.

En formule de promotion, cette spéciale est marquée par les abandons de Gascou et Consani (moteur) mais aussi de Comoli et De Mevius. José-Antonio Suarez en profite pour prendre le large avec une minute d’avance sur FX Blanc et Jordan Berfa.

En Citroën Racing Trophy, on assisté à un changement de leader puisque Denis Millet prend l’avantage pour quatre secondes devant Vincent Dubert, victime d’un tout-droit.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)

Jean-Marie Cuoq : « On a roulé sur un bon rythme dans cette spéciale. J’ai fait attention sur certains carrefours qui étaient très glissants »

Julien Maurin  : « Je perds 15 secondes en crevant à 4 kilomètres de l’arrivée. J’ai pris une pierre dans une corde à l’avant et j’ai coupé le pneu avant droit. Je laisse peut-être la victoire à cet endroit là. »

Lionel Baud : « Ca va mieux car le terrain est plus favorable à notre voiture. Ca glisse beaucoup moins mais j’avais fait un très mauvais choix de pneumatiques pour cette boucle. »

Stéphane Lefebvre : « On fait vraiment une bonne spéciale. Je me suis appliqué dans les parties lentes et les changements de direction où je pouvais gagner du temps. Le reste du temps dans les parties longues, on écoute le rupteur, l’auto me satisfait vraiment c’est un très bon test ! »

Stephan Codou : « J’ai bien roulé dans cette spéciale. Nous n’avons pas fait d’erreur mais je reconnais que parfois nous sommes à la limite. »

Stéphane Chambon : « Je ne suis pas du tout content de ce tour. J’ai perdu toute la confiance, l’auto va pourtant bien. Je lâche dans des parties qui passent à fond et je n’aime pas ça. Malgré le manque de pratique, je fais des erreurs que je ne devrais pas commettre. je dois absolument retrouver la confiance. »

Arnaud Mordacq : « Je fais deux meilleurs temps en Groupe N et ce n’est pas suffisant. A la fin de ce tour je suis encore à 10 secondes, ça va devenir compliqué de combler cet écart. »

Cédric Hennion : « C’est mieux même si je ralentis dans des endroits où d’habitude j’attaque, je ne me suis pas remis de ma figure de tout à l’heure ! »

François Durieu : « Ce n’est pas trop mal, on a pas fait de bêtise. Je sens mieux l’auto, même si je perds du temps, je sais pourquoi, ce qui n’était pas le cas hier. »

Jean-Charles Beaubelique : « On a fait quelques bêtises, des tout droit, des marche arrière, mais on se fait plaisir. »

Jonathan Hirschi : « J’ai fait deux petites erreurs lourdes de conséquences sur mes temps. On laisse au moins 25 secondes. »

Vincent Dubert : « Ce n’est pas une bonne spéciale car j’ai fait une grosse erreur sur un freinage. Tous mes poursuivants me reprennent du temps. Je ne suis pas content du tout. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9-  Montsales – La Teulière (15,72 km) à partir de 14h05 (Dimanche 5 Avril 2015)

Classement ES8 / Classement Après ES8 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gp dit :

    Sa arrive a tout le monde d’en faire et en wrc 2 ces pas rare qui fais quelques temps scratch donc bon

  2. Loic dit :

    17 secondes de perdues pour Maurin ! Erreur de pilotage sous la pression de Cuoq ?