ES8- Bouffier encore (Tour de Corse 2013)




Deuxième temps pour Craig Breen qui revient à seulement 3s4 de Stéphane Sarrazin alors que Bryan Bouffier signe un deuxième scratch de suite.

Le français creuse l’écart au général et compte désormais 19s5 de marge sur Jan Kopecky.

e retrouvent la côte mais les routes restent très piégeuses et sales avec cette descente vers la plage du Liamone.

FAITS MARQUANTS
Deuxième temps pour Craig Breen qui revient à seulement 3s4 de Stéphane Sarrazin alors que Bryan Bouffier signe un deuxième scratch de suite.

Le français creuse l’écart au général et compte désormais 19s5 de marge sur Jan Kopecky.

Toujours cinquième, François Delecour se maintient devant Julien Maurin tout comme Jean-Marc Manzagol face à Jean-Mathieu Leandri pour la septième place.

Nouvau scratch en Production pour Andreas Aigner qui compte désormais plus d’une demi-minute d’avance sur Germain Bonnefis.

Changement de leader en 2 roues motrices avec Pierre-Antoine Guglielmi qui perd près de six minutes. C’est l’hongrois Lukacs qui prend la tête avec plus de deux minutes d’avance.

REACTIONS DES PILOTES
Bonnefis : « C’était vraiment du sport, nous nous sommes vraiment régalés. Sur les derniers kilomètres, nous étions un peu en délicatesse avec les pneus tendres à l’arrière. Le but est de marquer de gros points pour Renault Sport. Face à Andreas c’est difficile, on aurait bien voulu avoir 2 roues motrices de plus aussi sur la pluie. »
Aigner : « C’était plus simple dans celle-ci car c’était sec. Je trouve que les pneus et les freins sont mieux qu’attendus. »
Leandri : « C’était très difficile avec 2 tendres et 2 durs. On va voir ce que fait Jean-Marc Manzagol. Nous avons résolu les problèmes de freins d’hier, c’est déjà bien. »
Manzagol : « C’était mieux sur le sec, notre setup n’était pas bon sur le mouillé ce matin. »
Maurin : « Nous avons 4 pneus tendres, c’était très sec, c’est vraiment des pneus bizarres. »
Delecour : « Spéciale fantastique. La voiture marche parfaitement bien par rapport à hier. Nous étions en pneus tendres, c’était chaud, on s’est fait plaisir. »
Sarrazin : « C’était une bonne spéciale, ça glisse beaucoup, je pense que c’est pareil pour tout le monde. Nous avons encore du travail sur la voiture, mais on s’est fait plaisir. »
Breen : « Nous avons roulé avec 2 pneus durs et 2 tendres dans la spéciale d’avant, c’était vraiment le mauvais choix. On va voir ce que l’on peut faire dans la prochaine. »
Bouffier : « Nous étions avec 2 pneus durs et 2 tendres un peu comme tout le monde sauf Craig. On va voir dans la prochaine, c’est pas mal. »
Kopecky : « J’attaque vraiment fort, je pense que nous avons pas la possibilité d’aller plus vite. Nous avons croisé les pneus tendres et durs. Peut-être que ça serait mieux dans la prochaine. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9-Marato – Acqua Doria (22,47 km) à partir de 13h37 (Samedi 18 Mai 2013)


Classement ES8/Classement ES8 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maxime GUYOT dit :

    Une C2 R2 13ème au général ça cause !

  2. natlin dit :

    bouffier a pratiquement fait le break, 20 sec, c’est bien, et kopecki vise le championnat, il peut rester 2ieme, sarazin pas mal avec une nouvelle voiture, breen trop inconstant!