Loeb termine à l’arrêt (Etape 11 – Dakar)



Après trois étapes où les difficultés se sont accumulées, le Dakar continue sa route vers Rosario en proposant un menu copieux aux concurrents encore en course.

L’étape du jour : La Rioja – San Juan

712 kilomètres dont 431 chronométrés sont au programme de cette onzième étape où les difficultés seront encore nombreuses. À trois jours de l’arrivée, il serait bien imprudent d’affirmer que le plus dur est déjà passé. Au programme des réjouissances du jour, les concurrents vont notamment traverser des zones de fesh-fesh (sable volatile) avant d’hausser le rythme sur des portions roulantes.

Le départ de la spéciale sera donné à 13h27 (heure française).

Résumé de l’étape précédente

Programmée essentiellement dans les dunes de Fiambala, l’étape, que beaucoup ont qualifié de juge de paix, a fait le ménage dans le Top 10.

Première victime et non des moindres, Carlos Sainz cède son fauteuil de leader au général après avoir connu toutes les galères possibles en une journée. L’espagnol achève l’étape avec plus de 6 heures de retard et doit se résigner à abandonner dans la soirée.

En embuscade pour la victoire finale, Nasser Al-Attiyah pose sa Mini sur les portes et lâche plus de 50 minutes dans l’affaire. Le qatari pointe désormais à une heure du leader qui n’est autre que Stéphane Peterhansel.

Vainqueur de sa 68ème spéciale sur le Dakar, le pilote Peugeot récupère le leadership auquel s’ajoute désormais une marge plus que confortable.

Cinquième de l’étape malgré un tonneau, deux crevaisons et un ensablement, Sébastien Loeb réintègre le Top 10 suite aux déboires d’autres pilotes (Al Rajhi et Van Loon).

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits marquants

Le départ de la spéciale a été retardé de près d’une heure suite à des problèmes de sécurité.

À 14h30, Stéphane Peterhansel vient de s’élancer dans la spéciale. Le leader au général ouvre la route. Suivent dans l’ordre, Despres, Vasilyev, Roma, Loeb et De Villiers.

Retardé hier, Al Attiyah prendra le départ en 14 position sur la route. Hirvoen s’élancera deux rangs derrière le qatari.

Au premier point de passage, Sébastien Loeb prend les commandes de la spéciale. L’alsacien devance de 29 secondes, Stéphane Peterhansel.

Sur le toit hier dès l’entame, Nasser Al-Attiyah est dans le tempo à une minute de la Peugeot. Suivent ensuite à plus d’une minute, Poulter, Despres et De Villiers.

Après une heure de course, l’écart s’est réduit entre les deux 2008 de tête. L’alsacien mène les débats pour une seconde d’avance !

Despres est à plus de 2 minutes de ses coéquipiers tout comme Nasser Al-Attiyah.

Au troisième point de passage, la lutte s’intensifie entre les deux pilotes Peugeot ! Sébastien Loeb a quadruplé son avance sur Peterhansel. L’alsacien mène désormais pour 4 secondes !

Derrière les deux hommes de tête, un autre duo se forme à une minute. Accrochés à leur place sur le podium provisoire, Al-Attiyah et De Villiers sont dans le rythme.

Après deux heures de course, la tendance se confirme. Les deux Peugeot évoluent sur le même rythme depuis le départ. 8 secondes d’avance sont désormais à créditer à l’avantage de Sébastien Loeb.

À mi course, Peterhansel réagit et prend 45 secondes d’avance sur son coéquipier. En 2h15 de course, c’est l’écart le plus large qu’il y ait eu entre les deux hommes. Chaud !

Et Al-Attiyah s’en mêle ! La Mini s’immisce dans la bagarre aux avant-postes et passe en tête pour 3 petites secondes. Rien à signaler pour De Villiers et Despres qui naviguent à plus d’une minute.

Au septième point de passage, Loeb ne lâche rien. L’alsacien recolle pour pointer à 5 secondes de Peterhansel.

Malgré les 431 kilomètres chronométrés, les écarts sont dignes d’une spéciale de WRC aujourd’hui. Au milieu du fesh-fesh et des touffes d’herbe à chameaux, ces pilotes ne sont pas là pour amuser la galerie. Impressionnant !

Énorme, Nasser Al-Attiyah reste devant pour 9 secondes. Le trio de tête est regroupé en 14 secondes !

Aux trois quarts de la course, Loeb reprend un avantage conséquent face à son coéquipier. Les deux hommes sont désormais séparés de 1min44s.

Dans la lutte symbolique qui oppose les deux pilotes Peugeot pour le titre de meilleur performeur du rallye, l’alsacien compte avoir son mot à dire. Pour le moment, l’égalité est parfaite avec trois victoires au compteur des deux hommes.

Et Al-Attiyah en remet une couche ! La Mini prend les devants pour 47 secondes. Personne ne veut rien lâcher aujourd’hui !

À l’arrivée, Stéphane Peterhansel signe la première référence en 4h57min21s.

Incroyable, alors qu’il était dans le coup pour signer une nouvelle belle performance, Sébastien Loeb est arrêté à cause d’un cardan cassé à quelques hectomètres de l’arrivée. L’alsacien a terminé la spéciale en étant tracté par Cyril Despres.

Dans son malheur, Sébastien Loeb laisse échapper une nouvelle victoire de spéciale au profit de Nasser Al-Attiyah bien en rythme tout au long de la journée.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après la spéciale disputée ce jeudi.

Classement provisoire de la spéciale

Pos.NomMarqueTempsécart
1AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI04:49:16
2LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT04:55:0800:05:52
3HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI04:56:1700:07:01
4PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT04:57:2100:08:05
5ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA05:01:1300:11:57
6ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI05:01:3000:12:14
7DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA05:02:1400:12:58
8DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT05:04:0700:14:51
9POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA05:09:5900:20:43
10VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA05:10:4500:21:29
11GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI05:11:5400:22:38
12PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI05:16:0600:26:50
13HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI05:16:4200:27:26
14VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI05:18:4100:29:25
15TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI05:22:0800:32:52
16PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA05:27:3200:38:16
17CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY05:32:1100:42:55
18LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT05:38:4200:49:26
19ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER05:39:3000:50:14
20PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA05:40:0400:50:48
21DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT05:40:4200:51:26
22GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI05:43:5800:54:42
23DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA05:48:2300:59:07
24SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT06:07:0501:17:49
25BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA06:17:3101:28:15
26PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD06:20:4001:31:24
27CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA06:22:2201:33:06
28BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY06:25:2301:36:07
29CORONEL (NLD)SUZUKI06:28:3401:39:18
30MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI06:33:0901:43:53
31MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD06:37:2301:48:07
32SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN06:49:0601:59:50
33CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD06:49:3002:00:14
34JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA07:04:0802:14:52
35PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA07:07:2902:18:13
36VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA07:09:0602:19:50
37REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN07:14:3002:25:14
38GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA07:17:2502:28:09
39SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA07:17:4502:28:29
40FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA07:18:0502:28:49
41LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI07:20:0102:30:45
42MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA07:25:5602:36:40
43GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI07:32:3502:43:19
44OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER07:40:4702:51:31
45SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES07:52:2703:03:11
46RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS07:56:1403:06:58
47MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON08:08:4303:19:27
48CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON08:13:2803:24:12
49COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA08:17:5003:28:34
50GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA08:19:0103:29:45
51THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN09:19:2104:30:05
52VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN09:27:0104:37:45
53RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA09:27:1504:37:59
54MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY09:35:2404:46:08
55TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS09:38:4804:49:32
56AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS09:50:4105:01:25
57BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA09:52:0905:02:53
58RODI (ITA)
THOMPSON (GBR)
RALLYRAID UK09:53:5005:04:34
59CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS10:14:5205:25:36
60REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA10:38:4005:49:24
61SALAZAR VELASQUEZ (COL)
SALAZAR SIERRA (COL)
TOYOTA11:25:3206:36:16
62SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA11:45:5806:56:42
63FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI11:50:0407:00:48
64AMOR (ARG)
DI PALMA (ARG)
TOYOTA15:32:1310:42:57




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. enriche dit :

    Ce « loub » qui pleurniche de manier la pelle sur ce Dakar… aurait connu le MC des années 70, il l’aurait manier la pelle… souvenez vous Waldegard bloqué dans la neige pendant 24h avec la burle dans le Burzet… à cette époque le MC se déroulait sur 1 semaine… ce pleurnichard a t’il participait à une épreuve du CdM sur 1 semaine??? de plus, oui il a participait au 24h du Mans mais a t’il participé aux 96h du Nurburgring???
    Pauvre méqueton… ah oui il a était 9 fois champions du Monde en participant à des épreuves sur 3 jours et devant des autos caduques… (en fin d’homologuation..) et lorsqu’il se faisait « tapé » il allait pleurnicher auprès du boss pour faire ralentir ses collégues (Sordo, Ogier…).
    Et pourtant ce Dakar Argentin était « taillé » exprécemment pour ce « loub »… (peu de dune).

  2. RALLYE WRC dit :

    les vautours sont de retour ou le vautour avec plusieurs casquettes
    bravo a seb et danos n’en déplaise a certain je men tape
    en attendant le monte carlo avec de vrai passionner au bord des es

    • jack18 dit :

      C’est comme tous les forums , il y a un petit noyau qui pensent détenir le savoir, c’est la meme chose sur forum rallye.
      En atendant bonne fin de dakar à tous les participants et j’espere qu’on va avoir un monte carlo passionnant, pas trop de neige car vu les montse pneumatiques autorisées c’est pas terrible, juste un peu de verglas et route sale, et surtout pas de domination de Seb Ogier mais une bonne bourre à 3 ou 4…….

    • Kaizer Sauzée dit :

      Cherchez bien dans tous mes commentaires, je n’ai jamais attaqué Loeb concernant ce Dakar… Je l’ai même plutôt défendu.
      J’ai juste fait remarquer que certains ici sont atteints de « Loebo-ite aigüe ». Ils ne parlent pas de rallye ou de rallye-raid, mais ils passent leur temps à encenser leur Dieu en passant sous silence les perfs des autres concurrents. Rien de plus.
      Bientôt on ne pourra plus s’exprimer du tout sur RS quand il s’agira de ne pas être d’accord avec les fans intégristes de Loeb. Et quand je dis intégristes je pèse mes mots car il n’y a aucun moyen d’avoir une discussion normale et argumentée avec eux.
      Contrairement à certains je ne fais pas le Caliméro. Je défends juste un point de vue, que je ne suis pas le seul à avoir d’ailleurs. Et comme dans les réponses de mes contradicteurs il y a plus d’insultes et d’invectives que d’arguments, quelquefois je mets à leur niveau et tourne leurs propos en dérision.
      Mais même çà ils ne le comprennent pas.

  3. dubleu dit :

    au moins le rallye et intéressant a la fois sur le fait que les pilotes doivent être rapide et calculateur et pas seulement compté sur la technologie

    ont revient au temps de ARI et les autres 205 t16 405 t 16 ZX et autres des vitesses ahurissante ……..pour l’époque

  4. Tony dit :

    2eme temps malgré sa panne… Bravo !! Et merci Despré pour ton geste!

  5. jean80 dit :

    pour les motards , sacré entraide , vraiment un bon etat d ésprit
    Loeb : cardan cassé

  6. jean80 dit :

    vu a la tv sur france4 , Loeb arreté , remorqué a 1 km de l arrivée par Cyril Dépres
    repart demain ?

  7. Ale,andre dit :

    Bonne bourre , on ne eut pas dire que Loeb ai raté son premier Dakar , mais je repense surtout à l année dernière et au titre que peter s est fait volé alors qu’ il allait manger tout cru nani , pauvre de lui ce qui s était passé étais t honteux mais le retour de manivelle finit toujours par arriver , la preuve .

    • Boris STi dit :

      Il avait même dépassé Roma à la régulière,car celui ci c’était planté de lui même,mais Mini avait fais leur choix.

  8. Tony dit :

    Denis si tu sous entend que Loeb s’est enflammé au début, tu peux te détendre car c’est tout l’inverse il disait justement a la caméra qu’ il etait a l’aise au début mais que après il connaissait bcp moins les dunes. Et excuse moi mais etre leader apres une semaine de ton premier Dakar, c’est pas donner à tlm!!!

  9. Denis dit :

    Belle bataille en effet !
    J’espère juste que ce duel fratricide entre les deux pilotes PEUGEOT ne profite pas au final à MINI… ou TOYOTA !
    Sa Majesté LOEB n’a rien à perdre alors il peut jouer sa carte perso. à fond en tentant de remporter d’autres étapes, faisant oublier son apprentissage délicat pour ne pas dire désastreux, du pur rallye-raid…
    En souhaitant que cela ne soit pas au détriment de Monsieur Dakar – PETERHANSEL – qui lui ne s’est pas enflammé dès le départ et avec l’humilité due au terrain, a construit intelligemment sa course…Lui.

    • briwan dit :

      apprentissage désastreux ?????????? tu y va fort!!!! ils apprenne!!! voila tout !!!! c’est tout a fait logique que mr dakar-peterhansel du haut de c’est 27 dakar a su attendre son heure et faire parler son expérience!!! ce que font loeb et Elena pour un premier dakar c’est quand méme remarquable….. il suffit de voir l’étape d’aujourd’hui ou peterhansel na pas trainé et que malgré un cardan cassé sa majesté loeb (comme tu l’appelle!!) était devant lui le tout sur une vrai étape de rallye-raid!!!!! alors toujours nul le duo loeb-Elena ???? on ne peut pas comparé l’expérience d’un mec qui a 27 dakar au compteur et un autre qui débute!!! sinon mais peterhansel dans une wrc et on verra!!!!!

    • Kaizer Sauzée dit :

      Denis t’es dur là…
      – apprentissage délicat : rien de plus normal sur une telle épreuve,
      – apprentissage désastreux : faut pas exagérer non plus.
      Il a montré de très belles choses et a le mérite de ne rien lâcher et d’animer la fin de course.
      Il tenu son rang de la plus belle des façons et son avenir dans la discipline est assuré.

      À mon avis il a perdu en partie de sa faute : quand il a fait ses tonneaux il n’avait perdu que 6 minutes. Il a voulu attaquer à donf pour remonter, plutôt que de la jouer dans la durée. 6 minutes c’était pas rédhibitoire et il aurait peut-être mieux valu qu’il gère dans le temps.

      Il a à son désavantage, mais çà réhausse aussi leur perf à tous les 2, qu’avec Daniel ils sont néophytes tous les 2. Çà leur servira pour l’avenir, mais sur une 1ère participation çà doit désavantager.

      Hirvonen, bien qu’un peu transparent, est en embuscade au pied du podium, l’aide de M. Perin doit lui être très profitable. Ils sont seulement à 5 mn de de Villiers.

      Et puis fais attention, tu vas causer une attaque aux afficionados en causant comme-çà de leur « Dieu »…

  10. briwan dit :

    impressionnant !!!!!! il se tape une bourre comme dans une es de rallye!!!!! alors que (sauf coup du sort) c’est joué!!!!! de vrai compétiteurs qui ne lâche rien!!!! chapeau!!!!!!!!

  11. peps dit :

    c’est ce que l’on appelle « se tirer une bonne bourre » … pourvu qu’ils soient tous à l’arrivée…