Peterhansel pour 10s ! (Etape 11 – Dakar)



744 kilomètres dont 379 chronométrés sont au programme de cette onzième étape tracée entre Shubaytah et Haradh en Arabie Saoudite.

L’étape du jour : Shubaytah – Haradh

Cette avant dernière étape est encore un sacré morceau avec la traversée d’Est en Ouest de l’Empty Quarter. Le sable fait partie du menu du jour, avec probablement les plus belles dunes de ce 42e Dakar, qui s’annonce une nouvelle fois très copieux pour les concurrents encore en course.

66 autos sont attendues au départ de cette onzième étape. Vainqueur ce mercredi de la dixième étape, Carlos Sainz ouvre la route aujourd’hui à partir de 6h00 heure française.

Faits Marquants

10h22 : En tête de bout en bout aujourd’hui, Stéphane Peterhansel a eu chaud sur le final face à Nasser Al-Attiyah. Pointant à deux minutes du français sur le premier tiers de l’étape, le pilote qatari échoue finalement à seulement 10s du tricolore et conserve une marge infime au général pour la deuxième place.

A huit minutes des deux hommes de tête, Carlos Sainz a bien géré cette étape et se présentera avec une avance confortable au départ de l’ultime journée de course.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après la dixième étape disputée ce jeudi.

Classement à l’arrivée (provisoire)

PosPiloteVoitureChronoEcart
1302 – STÉPHANE PETERHANSEL (FRA)MINI4h14m11s 
2300 – NASSER AL-ATTIYAH (QAT)TOYOTA4h14m21s00:00:10
3305 – CARLOS SAINZ (ESP)MINI4h22m14s00:08:03
4307 – BERNHARD TEN BRINKE (NLD)TOYOTA4h24m25s00:10:14
5303 – JAKUB PRZYGONSKI (POL)MINI4h24m50s00:10:39
6304 – GINIEL DE VILLIERS (ZAF)TOYOTA4h26m25s00:12:14
7309 – YAZEED AL RAJHI (SAU)TOYOTA4h29m25s00:15:14
8310 – FERNANDO ALONSO (ESP)TOYOTA4h30m36s00:16:25
9322 – WEI HAN (CHN)2WD4h33m04s00:18:53
10315 – MATHIEU SERRADORI (FRA)CENTURY4h37m25s00:23:14
11306 – MARTIN PROKOP (CZE)FORD4h41m29s00:27:18
12301 – NANI ROMA (ESP)BORGWARD4h42m03s00:27:52
13335 – JÉRÔME PÉLICHET (FRA)OPTIMUS4h42m14s00:28:03
14355 – ALEKSANDR DOROSSINSKIJ (RUS)MINI4h43m02s00:28:51
15312 – BENEDIKTAS VANAGAS (LTU)TOYOTA4h49m20s00:35:09
16311 – ORLANDO TERRANOVA (ARG)MINI4h51m19s00:37:08
17350 – JEAN REMY BERGOUNHE (FRA)BUGGY4h53m56s00:39:45
18323 – DENIS KROTOV (RUS)MINI4h55m28s00:41:17
19334 – JESUS CALLEJA (ESP)TOYOTA4h56m37s00:42:26
20319 – VAIDOTAS ZALA (LTU)MINI4h59m10s00:44:59
21320 – RONAN CHABOT (FRA)TOYOTA5h01m10s00:46:59
22314 – ERIK VAN LOON (NLD)TOYOTA5h01m50s00:47:39
23331 – MIROSLAV ZAPLETAL (CZE)FORD5h05m20s00:51:09
24354 – HENNIE DE KLERK (ZAF)NISSAN5h15m13s01:01:02
25324 – YASIR SEAIDAN (SAU)MINI5h17m27s01:03:16
26327 – PASCAL THOMASSE (FRA)BUGGY MD RALLYE5h18m25s01:04:14
27343 – BORIS VACULÍK (CZE)FORD5h19m39s01:05:28
28321 – DOMINIQUE HOUSIEAUX (FRA)OPTIMUS5h19m54s01:05:43
29362 – JIANYUN JIN (CHN)BUGGY MD RALLYE5h19m57s01:05:46
30342 – THOMAS BELL (GBR)NISSAN5h25m35s01:11:24
31337 – JEAN PIERRE STRUGO (FRA)NISSAN5h33m48s01:19:37
32352 – ANDREY CHEREDNIKOV (KAZ)FORD5h41m57s01:27:46
33318 – ANTANAS JUKNEVICIUS (LTU)TOYOTA5h47m03s01:32:52

KM 324 : Toujours devancé par Stéphane Peterhansel, Nasser Al-Attiyah accélère en cette fin d’étape et revient à seulement cinquante secondes du français. Virtuellement, le français devance le qatari pour une trentaine de secondes au général.

Troisième à ce pointage, Carlos Sainz est sur le même rythme des leaders et pointe à sept minutes de la tête de course.

KM 271 : Comme dans le secteur précédent, Nasser Al-Attiyah grignote quelques secondes face à Stéphane Peterhansel (10s). L’écart entre les deux hommes est désormais de 1min16s en faveur du français.

Derrière ces deux intouchables, Carlos Sainz passe au troisième rang de cette étape mais à plus de sept minutes de la tête. Même avec cette perte de temps, l’espagnol n’est pas inquiété au général.

Pour la cinquième place du général, Giniel De Villers est en train de faire une très belle opération face à Nasser Al-Attiyah.

KM 212 : Stéphane Peterhansel est toujours le pilote plus rapide mais Nasser Al-Attiyah a pour la première fois repris du temps au français : 39s en cinquante kilomètres, son retard étant de 1min26s. A près de sept minutes de la tête, Carlos Sainz reste dans une position très confortable au classement général provisoire.

KM 162 : Stéphane Peterhansel continue de dominer ce début de course, devançant encore une fois Nasser Al-Attiyah qui vient de perdre 17s en une cinquantaine de kilomètres. L’écart entre les deux hommes dépasse désormais les 2 minutes. Auteur du quatrième temps provisoire, Carlos Sainz semble gérer sur ce début d’étape et accuse désormais six minutes de retard.

Pour la cinquième place du général, Giniel De Villiers a virtuellement pris l’avantage sur Orlando Terranova.

KM 108 : À ce point de passage, Stéphane Peterhansel reste l’homme fort de ce début d’étape, près de deux minutes devant Nasser Al-Attiyah, le français dépassant virtuellement le qatari au classement général.

Auteur du quatrième temps provisoire, Carlos Sainz continue d’ouvrir la piste et évolue à quatre minutes de la tête de course.

De son côté, Orlando Terranova est en train de lâcher sa cinquième place du général face à Giniel De Villiers, revenu à seulement une seconde !

KM 58 : Ce départ dans les dunes est favorable à Stéphane Peterhansel, auteur du meilleur temps pour une minute devant Nasser Al-Attiyah. Quatrième temps provisoire pour Carlos Sainz qui évolue tout de même à près de trois minutes de son coéquipier français.

En bagarre face à Giniel De Villiers pour la cinquième place du général, Orlando Terranova est sur un mauvais rythme à plus de sept minutes de la tête de course.

06h00 : Carlos Sainz s’est bien élancé à l’heure ce matin, suivi trois minutes plus tard par le polonais Jakub Przygonski. Seulement 17e hier, Nasser Al-Attiyah partira à 6h43.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ben06 dit :

    J’ai un souvenir d’un reportage auto-moto ou eurosport de probablement un Dakar dont j’ai oublié l’année. Nous avions une caméra embarquée de celui considéré alors comme le roi du rallye raid (Peterhansel). Il était à l’attaque au max. Quand soudain une voiture le double comme un boulet de canon. (Ça faisait un peu le même effet que lorsque l’on roule à 110 sur l’autoroute, une grosse voiture nous double à plus de 200).
    Vous l’avez sûrement compris, cette grosse voiture il s’agissait de Colin McRae à son propre rythme…
    Depuis j’ai un peu de mal à donner du crédit à Peterhansel…

    • ew.we dit :

      Seb Loeb c’est quand même cassé les dents sur Peter!

    • ew.we dit :

      Colin McRae que je vénère plus que tout, quand il a participé a ce fameux Dakar sur un pick up Nissan était certe le plus rapide mais pas longtemps et pas du tout dans l’esprit Rally-raid de l’époque. Depuis les autos sont devenues très très fiables et ultra performante sur tous les types de terrains. La bagarre en tete le montre bien, une poignée de secondes après 41 heure de chrono et une attaque de tous les instants. Carlos qui n’est pas un manche le montre bien et faisait jeu egal avec Seb qui lui aussi savait tenir le manche. Du WRC au Rally-raid ou autres 24h du mans je reste un fan inconditionnel mais celui qui tape Peter sur un rally-raid ne se comte pas sur les doigts d’une main. Vive le sport auto !!!!!

  2. Dakar monotone dit :

    Toujours les mêmes devant avec des moyens colossaux!
    Et ces bagnoles qui ne ressemblent à rien et qui n’ont rien à voir avec la marque qu’elles sont censées représenter.