Éternelle jeunesse (Etape 7 – Dakar)



Cette étape marque la fin de la première semaine de course, avant une journée de repos qui fera, à n’en pas douter, du bien aux mécaniques et aux organismes.

gentine du côté de Salta. Après trois journées passées à tutoyer les cieux, la spéciale du jour propose encore un profil à l’altitude moyenne au delà des 4000 mètres. En plus des changements de rythme présents, la journée sera marquée par les nombreux rios qu’il faudra traverser !

96 voitures encore en course prendront le départ de cette journée, qui sera donné à 13h44 (heure française).

Résumé de l’étape précédente

Intouchable, Stéphane Peterhansel a profité des ennuis mécaniques rencontrés par Sébastien Loeb (2 crevaisons + accélérateur bloqué) pour reprendre la tête du classement général.

“Monsieur Dakar” y a ajouté la manière en signant sa 67ème victoire en spéciale sur le Dakar (34 en auto, 33 en moto).

Malgré ses problèmes, l’alsacien limite la casse puisqu’il ne pointe qu’à 27 secondes de son coéquipier au général.

Toujours placé mais jamais gagnant, Carlos Sainz confirme la domination Peugeot en consolidant la troisième place du podium provisoire, au détriment du qatari Nasser Al-Attiyah. En plus d’une nouvelle pénalité pour excès de vitesse, le vainqueur en titre n’est pas en mesure de suivre le rythme imprimé par les 2008 DKR.Le pilote de la Mini est à plus de 16 minutes du leader.

Venu pour gagner, Toyota ne fait pas mieux en ce moment en plaçant son premier pilote, le sud-africain Giniel de Villiers, à près d’une demi-heure.

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits Marquants

À 14h00, c’est parti en Bolivie pour cette septième spéciale ! Le leader au général, Stéphane Peterhansel ouvre la route aujourd’hui ! Suivent dans l’ordre, Sainz, Al-Rajhi, Loeb, Al-Attiyah, Roma, Terranova, Hirvonen et De Villiers.

Au premier point de passage, Sébastien Loeb est parti sur un gros rythme. Stéphane Peterhansel est déjà à 54 secondes. Séparés de 3 secondes, Sainz et Al-Attiyah sont à plus de 1min20.

Planté plus d’une demi-heure dans le bourbier de la deuxième étape, Nani Roma vient de passer avec 2 minutes de retard.

Absent des chronos pour le moment alors qu’il partait troisième sur la route aujourd’hui, mais où est passé Yazeed Al-Rajhi ?

Après la première heure de course, Loeb continue sur son rythme. Sur ce début de spéciale, Peterhansel et Sainz sont plus lents que l’alsacien avec respectivement 1min et 1min45s de retard.

Derrière les écarts se creusent progressivement. Al-Attiyah, Hirvonen, Terranova sont à 2 minutes, Roma à plus de 3.

On a retrouvé Yazeed Al-Rajhi ! Sur son Toyota Hilux, le saoudien est à 3min48s de l’alsacien.

Après deux heures de course, le scénario de la journée d’hier s’inverse à la faveur de Sébastien Loeb. Stéphane Peterhansel perd beaucoup de temps aujourd’hui !

L’écart entre les deux hommes est provisoirement de 3min27s. Carlos Sainz navigue à deux minutes.

Brillant troisième de l’étape d’hier, Yazeed Al-Rajhi souffre aujourd’hui à plus de 7 minutes du leader.

Si la tendance se confirme à l’arrivée de la journée, Sébastien Loeb reprendra sa place de leader au général. Rappelons qu’au départ de la journée, l’alsacien était deuxième à 27 secondes.

Derrière les Peugeot, Al-Attiyah est à plus de 3 minutes, 4 pour Hirvonen, 6 pour Roma et De Villiers. Onzième hier, Cyril Despres est dans le bon wagon aujourd’hui à 5 minutes de son coéquipier.

À 17h05, l’organisation annonce que la course est stoppée suite à une forte montée des eaux dans un rio situé au kilomètre 350 dans la deuxième partie de la spéciale.

Après une étape annulée en début de semaine, et deux spéciales raccourcies, la pluie s’invite encore à la fête en Argentine.

La situation est un peu confuse pour le moment en Argentine. En effet, partis plus tôt ce matin, les motards sont dans la deuxième partie de la spéciale où les conditions climatiques sont compliquées.

À 18h30, l’organisation annonce que la course moto est arrêtée. Du côté des autos, le départ de la deuxième partie de la spéciale est maintenu. 

C’est reparti en Argentine, mais le classement a bien changé ! Carlos Sainz mène la troupe désormais avec 56 secondes d’avance sur Sébastien Loeb.

Stéphane Peterhansel est à 1min56s de l’espagnol.

Au dernier point de passage avant l’arrivée, il n’y plus que 20 secondes d’écart entre Sainz et Loeb à l’avantage de l’espagnol. Peterhansel est à 2min35s du leader.

À l’arrivée, Carlos Sainz signe la première marque de référence en 5h34min03s. Peterhansel termine la spéciale avec 3min27s de retard sur l’espagnol. On attend le chrono de Sébastien Loeb qui selon toute vraisemblance, va reprendre la tête du classement général !

C’est fait, à 53 ans, Carlos Sainz gagne la spéciale. Le vainqueur du Dakar 2010 devance finalement Sébastien Loeb de 38 secondes !

De son côté, Sébastien Loeb termine cette première semaine de course avec 2min22s d’avance au général !

Le nonuple champion du monde des rallyes a encore connu des problèmes aujourd’hui : “Dans la deuxième partie (de la spéciale) en revanche, on a eu un ennui moteur, au niveau de la gestion de turbo. ça nous a un peu perturbé et on fait une petite erreur de navigation.”

=> Retrouvez le classement général mis à jour après la spéciale disputée ce samedi.

Pos.NomMarqueTempsécart
1SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT03:19:03
2LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT03:19:4100:00:38
3AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI03:22:2500:03:22
4PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT03:22:3000:03:27
5HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI03:23:1000:04:07
6DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT03:24:2700:05:24
7DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA03:24:2800:05:25
8ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA03:25:4500:06:42
9POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA03:26:0000:06:57
10ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI03:26:1900:07:16
11GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI03:29:0400:10:01
12HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI03:31:1200:12:09
13VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA03:31:2700:12:24
14VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI03:34:3600:15:33
15SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT03:38:2100:19:18
16PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA03:39:5100:20:48
17DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA03:40:4800:21:45
18DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT03:41:1700:22:14
19CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA03:41:1900:22:16
20GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI03:42:1900:23:16
21CREED (USA)
STREET (USA)
GORDINI03:43:1800:24:15
22LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI03:43:5600:24:53
23CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY03:48:4500:29:42
24LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT03:50:1900:31:16
25ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER03:50:3700:31:34
26MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY03:50:4800:31:45
27PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA03:50:5700:31:54
28BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA03:51:1800:32:15
29PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI03:53:5000:34:47
30CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD03:54:0400:35:01
31MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD03:55:1500:36:12
32VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA03:56:3200:37:29
33BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY03:59:1400:40:11
34COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA03:59:4100:40:38
35SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN04:03:4800:44:45
36GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA04:09:0600:50:03
37MALDONADO (ARG)
SCHOLZ VERGNOLLE (ARG)
MERCEDES04:09:2500:50:22
38PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA04:09:2600:50:23
39SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA04:11:0600:52:03
40SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA04:15:0700:56:04
41REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN04:16:5000:57:47
42TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI04:22:0701:03:04
43SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES04:24:1101:05:08
44OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER04:27:2701:08:24
45GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI04:28:0101:08:58
46FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA04:29:2101:10:18
47WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA04:32:3001:13:27
48MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA04:33:0701:14:04
49GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA04:33:3601:14:33
50MARROCCHI (ARG)
OTANO (ARG)
BUGGY04:38:3301:19:30
51MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON04:41:4501:22:42
52VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN04:41:5701:22:54
53BRADACH (ARG)
CORVALAN (ARG)
RENAULT04:43:1501:24:12
54MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA04:43:2801:24:25
55CORONEL (NLD)SUZUKI04:43:5401:24:51
56BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA04:49:5701:30:54
57ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA04:51:0401:32:01
58JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA04:51:5101:32:48
59CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS04:52:5101:33:48
60CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON04:54:3801:35:35
61AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS04:55:1701:36:14
62ZALA (LTU)
JURGELENAS (LTU)
SEAT04:58:0701:39:04
63ALCARAZ (FRA)
PACQUELET (FRA)
TOYOTA04:59:1601:40:13
64SOMFAI (HUN)
SOMFAI (HUN)
TOYOTA05:00:5701:41:54
65MALDONADO (BOL)
ALANOCA (BOL)
TOYOTA05:01:0901:42:06
66TUHEIL (FRA)
TUHEIL (FRA)
TOYOTA05:01:5501:42:52
67THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN05:05:3301:46:30
68FERRAZ (VEN)
VILLAR (VEN)
TOYOTA05:06:0601:47:03
69TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS05:14:2601:55:23
70ROCA MERCADO (BOL)
MONTANO PANOS (ESP)
TOYOTA05:22:2102:03:18




S’abonner
Notification pour
guest
26 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis
Denis
6 années il y a

Belle victoire d’étape de “son Éminence” Hannibal SAINZ, le sage patriarche du clan PEUGEOT qui a dû batailler ferme pour obtenir enfin ce résultat. Ce, devant le “trublion” Looping LOEB dont la faculté d’adaptation est comme chacun sait, exceptionnelle. Devant encore l’expérimenté “renard Futé du désert” PETERHANSEL qui est LA référence du rallye-raid DAKAR. Quand au “joker Billy” DESPRES, il est toujours là, bien placé pour apporter assistance, avec l’inusable SIREYJOL, spécialement recruté pour cette mission. Bref, à mi-course je pense qu’une victoire d’une PEUGEOT n’est pas impossible. Qui l’aurait dit au départ ? Après, reste la question : dans… Lire la suite »

Polak
Polak
6 années il y a

Que certains arrêtent de manquer de respect à la langue française serait déjà un bon début…