Sainz aussi impitoyable que le Dakar ! (Etape 7 – Dakar)



741 kilomètres dont 546 chronométrés sont au programme de cette septième étape qui amènera les concurrents de Riyadh à Wadi Al Dawasir en Arabie Saoudite.

L’étape du jour : Riyadh – Wadi Al Dawasir

Après une journée de repos bien méritée pour les hommes et les machines, la course reprend avec un gros morceau pour débuter cette seconde semaine de course. Cette spéciale, la plus longue de ce Dakar 2020, lance les véritables difficultés avec du hors-piste et de la navigation sur la quasi totalité du parcours. De quoi se rappeler les grandes heures africaines de l’épreuve !

75 autos sont attendues au départ de cette septième étape. Vainqueur vendredi, Stéphane Peterhansel ouvre la route aujourd’hui à partir de 6h35 heure française.

Faits Marquants

À l’arrivée : Carlos Sainz tient la forme de sa vie ! À 57 ans, le madrilène domine clairement les débats sur cette 42e édition du Dakar avec une troisième victoire d’étape à son palmarès cette année. Déjà solide leader du classement général, le pilote du team X-Raid réalise à nouveau une excellente opération !

Régulier mais souvent battu par les Mini, Nasser Al-Attiyah concède une fois de plus deux minutes. Réaliste au terme de la première semaine, le Qatari avait confirmé que le buggy Mini « était plus rapide » que son Toyota Hillux.

Troisième ce dimanche, comme au classement général, Stéphane Peterhansel donne tout pour rester au contact de son coéquipier mais s’incline encore.

Tanké dans une dune pendant 20 minutes après seulement 15 kilomètres, Mathieu Serradori perd gros dans cette spéciale. Au classement général, le varois glisse de deux places et se retrouve en huitième position à plus d’une heure.

Belle prestation de Fernando Alonso qui signe encore un bon chrono dans le top 10. Remonté dans le top 15 au classement général, le double champion du monde de Formule 1 peut nourrir quelques regrets après son erreur du deuxième jour.

L’organisation du Dakar a malheureusement confirmé le décès du motard Paulo Gonçalves. Victime d’une lourde chute au kilomètre 276, le pilote portugais n’a pu être réanimé suite à un arrêt cardiaque, malgré l’arrivée des secours très rapidement sur les lieux de l’accident. Agé de 40 ans, Paulo Gonçalves comptait 13 Dakar à son actif…

=> Retrouvez le classement général mis à jour au terme de l’étape disputée ce dimanche.

Pos.PiloteVoitureChronoEcart
1305C. SAINZMINI04:16:1100:00:00
2300N. AL-ATTIYAHTOYOTA04:18:2300:02:12
3302S. PETERHANSELMINI04:19:0400:02:53
4307B. TEN BRINKETOYOTA04:19:0900:02:58
5309Y. AL RAJHITOYOTA04:23:4700:07:36
6310F. ALONSOTOYOTA04:24:0000:07:49
7304G. DE VILLIERSTOYOTA04:26:3000:10:19
8303J. PRZYGONSKIMINI04:27:5200:11:41
9311O. TERRANOVAMINI04:28:1500:12:04
10324Y. SEAIDANMINI04:29:4300:13:32
11301N. ROMABORGWARD04:36:0800:19:57
12314E. VAN LOONTOYOTA04:36:1800:20:07
13306M. PROKOPFORD04:38:0200:21:51
14322W. HAN2WD04:38:0500:21:54
15319V. ZALAMINI04:40:2200:24:11
16335J. PÉLICHETOPTIMUS04:41:1800:25:07
17323D. KROTOVMINI04:42:5800:26:47
18330P. LACHAUMEPEUGEOT04:43:0200:26:51
19316P. VAN MERKSTEIJNTOYOTA04:43:4600:27:35
20355A. DOROSSINSKIJMINI04:45:0800:28:57
21315M. SERRADORICENTURY04:47:4700:31:36
22320R. CHABOTTOYOTA04:48:0600:31:55
23350JR. BERGOUNHEBUGGY04:52:1400:36:03
24318A. JUKNEVICIUSTOYOTA04:57:1300:41:02
25331M. ZAPLETALFORD05:03:4300:47:32
26354H. DE KLERKNISSAN05:04:5900:48:48
27362J. JINBUGGY MD RALLYE05:07:0300:50:52
28328T. OUREDNICEKFORD05:10:3400:54:23
29321D. HOUSIEAUXOPTIMUS05:10:5600:54:45
30334J. CALLEJATOYOTA05:13:3100:57:20
31327P. THOMASSEBUGGY MD RALLYE05:15:4300:59:32
32337JP. STRUGONISSAN05:19:3401:03:23
33341O. FUERTES ALDANONDOSSANGYONG05:20:3801:04:27
34364M. PLAZA PEREZCHEVROLET05:22:0801:05:57
35382E. JUSKAUSKASTOYOTA05:24:3601:08:25
36342T. BELLNISSAN05:30:3901:14:28
37347T. CORONELJEFFERIES DAKAR RALLY05:31:0501:14:54
38359M. WILLEMSTOYOTA05:33:0201:16:51
39368G. PETRUSTOYOTA05:44:2301:28:12
40326C. LAVIEILLETOYOTA05:47:1901:31:08
41338A. MIURATOYOTA05:54:1201:38:01
42390J. QUERALTOJEEP26:00:0021:43:49
43353 JC. VALLEJOVOLKSWAGEN76:00:0071:43:49

KM 431 : La journée de repos semble avoir fait le plus grand bien à Carlos Sainz. L’espagnol est en très grande forme et il le prouve ! Déjà leader du classement général, le pilote du buggy Mini #305 accélère en tête de la course et se permet même le luxe de fausser compagnie à ses deux plus sérieux adversaires. En 100 kilomètres, Nasser Al-Attiyah vient de perdre plus d’une minute et 30 secondes. De son côté, Stéphane Peterhansel bascule à plus de deux minutes de son coéquipier. 

KM 321 : Bien placé depuis le départ, Carlos Sainz fait parler l’agilité de son buggy Mini dans les dunes. Le madrilène passe en tête pour 18 petites secondes face à Nasser Al-Attiyah après plus de 300 kilomètres parcourus. À une minute, Peterhansel tente de suivre le rythme de son coéquipier tandis que le scénario de la première semaine se remet progressivement en place pour les autres pilotes qui commencent doucement à être décrochés. Al-Rajhi et Ten Brinke étant les mieux placés à deux minutes !

Leader jusque là, Yasir Seaidan jardine et rentre finalement dans le rang à plus de six minutes de l’espagnol.

KM 214 : Les kilomètres s’enchainent et Yasir Seaidan confirme son excellente connaissance du terrain. À domicile, le pilote de la Mini #324 creuse progressivement l’écart face à ses poursuivants. Pour le moment, seul Nasser Al-Attiyah reste sous la minute avec 51 secondes de retard.

Sous la barre des deux minutes, Alonso, Ten Brinke, Peterhansel, Sainz et Al-Rajhi se tiennent dans un mouchoir de poche.

KM 106 : Pas d’inquiétude pour Stéphane Peterhansel. Sans chrono affiché au premier Way Point, le buggy Mini est bien là après une heure de course, et même dans le bon wagon. Monsieur Dakar pointe à 28 secondes d’Al-Attiyah qui a augmenté le rythme en tête. Sainz et Al-Rajhi sont à une minute. Beau départ pour Fernando Alonso qui navigue à moins d’une minute de son coéquipier.

Auteur de quelques performances en première semaine, Yasir Seaidan semble être à l’aise. À domicile, le Saoudien pointe en tête ex-aequo avec Al-Attiyah.

Après avoir perdu 22 minutes dans une dune après seulement 15 kilomètres, Mathieu Serradori repart finalement sur le même rythme que les hommes de tête. Le français maintient l’écart.

KM 52 : Malgré les premières dunes déjà avalées, les écarts sont réduits en ce début de journée. Al-Attiyah, Al-Rajhi et Seaidan sont en 15 secondes aux avant-postes. Alonso, Sainz, Ten Brinke et De Villiers suivent en rangs serrés.

Mauvaise surprise en revanche pour Mathieu Serradori. Le français se tanke dans une dune après seulement 15 kilomètres parcourus. Le buggy sud-africain lâche plus de 22 minutes dans la mésaventure.

7h00 : La journée de repos est déjà loin ! La deuxième semaine débute sur les chapeaux de roues avec la plus longue spéciale de cette 42e édition du Dakar. Les favoris ont déjà pris le départ !




S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
AhOuiOui
AhOuiOui
5 mois il y a

condoléances à la famille, amis, proches de Paulo Goncalves, une belle personne, mécano hors pairs ou il change le moteur de sa moto… Grand Respect, au revoir Mr PG…

olive
olive
5 mois il y a

Grosses pensées aux proches de paulo Gonçalves.