Evans : « La voiture fonctionnait très bien »



En s’imposant en Suède, Elfyn Evans a fait date dans ce championnat 2020. Après seulement deux rallyes très convaincants avec cette Toyota Yaris WRC, le gallois semble déjà posséder les moyens pour jouer le titre mondial.

En conférence de presse, le pilote gallois est revenu sur ce week-end suédois si particulier où il fallait absolument trouver le bon feeling d’entrée.

« Ce fut un très bon week-end. Nous avons trouvé un bon feeling dès le shakedown, bien que nous ne sachions pas comment ce serait. Ensuite, en arrivant dans les vraies spéciales, la voiture fonctionnait très bien. Cela m’a donné confiance pour attaquer comme je l’ai fait. Au final, le résultat est vraiment bon. Je suis heureux.

Si brillant vendredi et samedi, le pilote gallois a été moins en verve ce dimanche, renonçant rapidement à attaquer, préférant assurer sa victoire plutôt que de viser les points de la Power Stage.

« J’étais partagé entre l’envie de trouver un bon rythme, mais aussi de marquer des points pour la Power Stage, mais j’ai tout de suite renoncé. Prendre des points reviendrait à prendre des risques. Il y avait une partie très meuble au début, c’était assez délicat pour les pneus et le risque de crevaison était assez important. Je sentais que je devais simplement piloter comme je savais faire pour obtenir la victoire. »

Etonnant leader du championnat après deux épreuves, le gallois a désormais hâte d’affronter la terre avec sa Yaris.

« Nous avons eu deux rallyes spécifiques. C’est bien que nous ayons pu capitaliser sur les deux et je suppose que le Mexique peut aussi être considéré comme un rallye spécial. Mais tout de même, le terre constitue la majorité du championnat, nous devons donc nous familiariser avec le feeling de la voiture. Espérons que cela se passe aussi bien que sur les deux premiers. »

Pour ses premiers kilomètres dans la peau d’un leader du championnat du monde, Elfyn Evans aura la lourde tâche d’ouvrir la route au Mexique, et à cette occasion, le pilote Toyota espère être chanceux.

« Ce ne sera pas compliqué s’il pleut. Il y a toujours de l’espoir… »

Si le pilote Toyota a remporté son deuxième succès en carrière, son copilote Scott Martin n’avait encore jamais goûté aux joies de la victoire en WRC.

« J’ai du mal à y croire pour être honnête. C’est fantastique et c’est tellement bon pour l’équipe. Elfyn a piloté de manière fantastique pendant tout le rallye, nous avons mené du début à la fin et comme Elfyn l’a dit, cette dernière spéciale n’était pas la plus agréable. Les autres étaient magnifiques, nous avions un rythme et une vitesse formidables. C’était une joie d’être dans la voiture, même si c’était un peu éprouvant pour la dernière spéciale.

Quand j’ai reçu le message radio après la spéciale et que j’ai pu entendre toute l’équipe applaudir, je savais à moitié que c’était fait. Mais quand Kaj (Lindström) a dit que nous avions gagné, c’était la confirmation. Il a fallu un certain temps pour obtenir ce premier succès, mais je suis sûr que le second arrivera un peu plus vite ! »




12
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
didier
Invité
didier

C’est l’homme du début de saison
Pourtant en changeant d’équipe, les pilotes mettent un temps pour s’adapter. Lui il a trouver de suite ces marques.
Il risque de faire jeux égal avec Ogier sur l’ensemble de la saison, et pourquoi pas être la surprise en fin d’année.

Lumix
Invité
Lumix

La TOYOTA YARIS est fantastique ! Tout pilote peut gagner un rallye avec elle !!!

Pmoulin
Invité
Pmoulin

Toyota a surtout fait le bon choix de confier le développement de la Yaris a Tommi Mäkinen quadruple champion du monde des rallye., et a son équipe de développement.

Rom
Invité
Rom

Bravo à Elfyn qui a survolé les débats et le trio infernal!
Il a bien compris le fonctionnement de la yaris et l’exploite à merveille.
Il est en train de démontrer que toyota avait raison de lui faire confiance… la pression doit être grande mais jusque là il démontre qu’il a les épaules…
Vivement la suite!

Sylvain
Invité
Sylvain

Effectivement…

Sylvain
Invité
Sylvain

J’aimerais corriger UN point, pour l’instant, il n’avait en rien la pression : la pression elle est sur le leader, sur Ogier, pas sur Evans… Evans pouvait se la mettre en allant au tas, mais si il avait fait ce qu’a fait Ogier : 2ème et 4ème, personne ne dirait « il est sur la pente descendante » mais au contraire qu’il « confirme tout le bien qu’on pensait de lui », non? Quelque part, ce qui se passe c’est à la fois mauvais et BON pour Ogier… parce que si on émet l’hypothèse qu’il a pas géré au mieux ses réglages de C3,… Lire la suite »

jeanfrancois
Invité
jeanfrancois

Il donne l impression d etre à l aise derrière le volant sur ce Suède et il gagne .
Sur un terrain aussi pigeux il est surprenant .

JMB17
Invité
JMB17

– Latvala ne fait que quelques piges cette année !
=> Donc le terrain pijeux ! Normalement s’aurait du être pour Jarri Matti

– J’en ai eu plusieurs dans ma vie, des Pijeux :
=> 204, coupé 304S, 504 injection (avec vitesses au volant), 504 GLD, 505 GRD Turbo

Kivala
Invité
Kivala

Dans l’espoir que tout le monde pige tes (pi)jeux de mots…

Seb73
Invité
Seb73

Moi j’ai pigé !!!
C’est bon,tellement bon

the redge
Invité
the redge

Espérons pour Latvalla que cela ne soit pas Lappi ge de l’année…..

bazire
Invité
bazire

Très bon redge , faut espérer qu’il soit pas le pige onné de ce rallye …