Fafe, il y a déjà 14 ans




Après sept années passées dans la région de l’Algarve au sud du pays, le rallye du Portugal revient dans le nord avec ses mythiques spéciales...

Lima.

En 2001, le rallye du Portugal quittait Porto après une édition disputée dans des conditions difficiles avec pluie et brouillard. Cette année là, la victoire revenait à Tommi Makinen devant Carlos Sainz et Marcus Grönholm.

Au départ, le plateau était très impressionnant avec une quarantaine de WRC et six équipes officielles : Peugeot, Ford, Subaru, Mitsubishi, Hyundai et Skoda.

Résumé vidéo du rallye




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. iceman dit :

    1. David Richard n’est plus là depuis un bout de temps …
    2. WRC 2002, 6 constructeurs : Peugeot, Ford, Subaru, Skoda, Hyundai, Mitsubishi
    3. WRC 2003, 6 constructeurs : Citroën, Peugeot, Ford, Subaru, Skoda, Hyundai
    4. WRC 2004, 5 constructeurs : Citroën, Peugeot, Ford, Subaru, Mitsubishi
    5. WRC 2005, 6 constructeurs : Citroën, Peugeot, Ford, Skoda, Mitsubishi
    6. WRC 2006, 6 équipes « officielles » : Subaru, Citroën-Kronos, Peugeot-OMV, Ford-BP, Ford-Stobart, Skoda-Red Bull
    7. WRC 2007, 3 constructeurs, 2 équipes « semi- officielles », 1 team privé : Subaru, Citroën, Ford-BP, Ford-Stobart, Citroën-Kronos OMV, Ford-Munchi’s
    8. WRC 2008, 4 constructeurs : Citroën, Ford, Subaru, Suzuki
    9. WRC 2009, 1 team privé : Citroën-Total, Ford-BP, Citroên Junior Team, Ford-Stobart, Ford-Munchi’s
    10. WRC 2010 : idem 2009
    11. WRC 2011 : 2 constructeurs, 1 équipe « semi-officielle » et 8 team privés
    12. WRC 2012 : 2 constructeurs, 1 équipe « semi-officielle » et 7 team privés
    13. WRC 2013 : 3 constructeurs en équipe A, 2 constructeurs avec équipe B, 1 équipe « semi-officielle » et 2 team privés
    14. WRC 2014 : 4 constructeurs en équipe A (V.W., Citroën, Ford, Hyundai), 2 constructeurs avec équipe B (VW et Hyundai), et 2 team privés
    15. WRC 2015 : idem 2014

    > donc pas ou peu de changement entre 2008 et 2015

    CQFD : les commentaires de Sebenfer sont soit à côté de la plaque, soit hors sujet …

  2. sebenfer dit :

    2001, le début de la fin. Les années bling-bling à la sauce Richards qui ont fini par tuer le Championnat du Monde des Rallyes.

  3. Denis dit :

    Merci Julien pour cet article !

    …Au départ, le plateau était très impressionnant avec une quarantaine de WRC et six équipes officielles : Peugeot, Ford, Subaru, Mitsubishi, Hyundai et Skoda…

    Nous ne sommes pas prêts de revoir cela…
    La MaFIA est passée par là et à terme le WRC ressemblera à la F1.
    C’est couru d’avance vu qui gouverne.
    Profitons de l’instant présent !