Fin de saison tronquée pour Jordan Mottard



A bientôt 23 ans, Jordan Mottard possède déjà une belle expérience des formules de promotion, entre championnat de France Junior en Twingo R1 puis DS3 R1 cette année, entrecoupée d’une année en trophée Twingo R2.

Dans cet entretien, Jordan revient sur ses débuts en Twingo R1, mais également ses ambitions pour la saison à venir, avec notamment la finale des rallyes de la Sainte-Baume en point d’orgue.

Jordan, peux-tu nous parler de tes débuts en rallye notamment avec la Renault Twingo RS R1 ?

J’ai pris le départ de mon premier rallye avec la Twingo R1 en 2012 à la Montagne Noire qui s’était plutôt bien passé.

Nous l’avions fini, du coup je suis parti faire mon premier rallye pour la coupe au Mont Blanc qui n’a pas été simple du tout avec un abandon mécanique juste avant le départ de la dernière spéciale du rallye.

J’ai ensuite enchaîné la coupe Twingo R1 dans son intégralité en 2013 où j’ai progressé toute l’année, mais la mécanique nous a souvent trahies.

Saison 2014 au volant de la Twingo RS R2, quel souvenir gardes-tu de cette année-là ?

Je garde comme souvenir de cette année une auto géniale à conduire avec laquelle je me suis régalé toute la saison.

J’ai en plus en 2014 fait un stage de 2 jours avec Fabrice Morel (PPAC) à Alès qui m’a appris beaucoup de choses tant sur le pilotage, mais aussi sur la mise au point de l’auto.

En 2015, tu roules peu et on te retrouve l’année suivante engagé dans le Citroën Racing Trophy Junior, as-tu apprécié la DS3 R1 ? quel bilan fais-tu de ta saison ?

2015 fut plus professionnel et 2016 avec la DS3 R1. Ce n’est pas une voiture déplaisante à piloter mais il faut être propre car elle est bien moins vivante au niveau du train arrière qu’une Twingo donc plus compliqué pour moi.

La saison 2016 est relativement difficile et qui se finit au Limousin par une violente sortie de route.

Quel sera la suite pour toi en 2016 ou voire 2017 ? As-tu un projet concret en rallye ?

Je reprendrai, je pense, au rallye des Côtes du Tarn au mois d’octobre avec une 208 R2 du team FL compétition dans le seul objectif de me qualifier pour la finale à la Sainte-Baume chez moi et si nous devons envisager une nouvelle formule de promotion, ce sera pour 2018.

As-tu des partenaires,amis et autres à remercier pour leur aide pour cette saison ?

On peut voir écrit sur mes autos « La Boutique Provençale » qui est la société de mon père donc je dois le remercier, lui avant tout sans qui rien ne serait possible.

Ensuite ma maman qui me suit partout et qui est à fond derrière moi ainsi que la structure FL compétition qui ont été géniales, réactifs et m’ont amené sans doute à chaque rallyes les meilleurs autos que j’ai pu avoir, pour ne garder comme seul objectif de donner le meilleur de nous-même sans se soucier de la mécanique.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *