Finlande 2014 : Latvala résiste à Ogier



Continuons notre rétrospective des meilleurs moments du rallye international avec un retour sur le rallye de Finlande 2014, épreuve où Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier ont bataillé pendant trois jours et demi !

Sur cette saison 2014, les Volkswagen écrasent la concurrence et seulement deux hommes ont remporté au moins une victoire avant le départ de ce rallye de Finlande : Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Face à ces deux hommes, Mikko Hirvonen peut se rappeler de ses belles années à domicile, même si la retraite se profile. Les outsiders sont ensuite nombreux comme Andreas Mikkelsen, Mads Ostberg, Thierry Neuville et Kris Meeke, souvent à l’aise sur ce terrain.

Sur cette 64e édition, quatre étapes sont au programme avec un total de 360,94 km, l’étape inaugurale étant de 59,51 km.

Ce jeudi-là, les Volkswagen de Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier annoncent la couleur d’entrée ! Trois scratchs pour le finlandais et deux autres pour le français, à chaque fois avec des écarts infimes. Derrière les Polo séparées de 4s5, Kris Meeke réalise un superbe départ, à 9s2 de la tête de course.

Derrière, c’est la correction avec Hirvonen, Hänninen (première Hyundai), Mikkelsen ou encore Ostberg à plus de vingt secondes, soit une demi-seconde au kilomètre !

Vendredi matin, Latvala remet ça. Scratch dans la 5 puis la 6, avant d’être battu par Meeke puis Ogier ! A la fin de la boucle matinale, les écarts ont légèrement grimpé en faveur de Latvala. Ogier est à 9s3, Meeke à 13s. Pour Hirvonen 4e, le podium est déjà loin avec près de quarante secondes de retard !

Dans l’après-midi, alors qu’Ogier semble en mesure de rivaliser avec son coéquipier, il perd d’un coup 8s3 face à Latvala dans la 111, sans trouver vraiment d’explication, hormis sa position d’ouvreur : « Que puis-je faire … rien pour être honnête … je fais de mon mieux … rien que je puisse faire. Il y a un long chemin à parcourir demain. » Le français passe alors au 3e rang, à 20s1 de la tête…dépassé par Meeke pour 1s8. Du côté de Latvala, tout va bien avec une avance conséquente de 18s3 sur le britannique.

La fin de journée est une formalité pour le finlandais, leader au soir de cette deuxième étape pour 19s7 sur Meeke et 21s3 sur Ogier. Les autres sont relégués à plus d’une minute avec une sacrée bagarre entre Mikkelsen, Ostberg et Hirvonen, séparés par trois secondes.

Le lendemain matin, et alors que les positions de départ sont plus équitables, Latvala montre encore une fois qu’il est le plus fort ! Dans la 14, le finlandais colle 3s3 à Ogier et 4s à Meeke. Dans la suivante, il recommence avec Ogier plus résistant (+0.3) et Meeke qui glisse au troisième rang provisoire. Dans la 16 encore, Jari-Matti s’offre un troisième scratch consécutif et possède alors 29s de marge en tête ! Meeke reste accroché au pare-chocs arrière de la Polo n°1, à 4s5.

Malgré un scratch d’Ogier dans la 17, Latvala reste imperturbable, signant encore un scratch dans la 18 pour rentrer au parc d’assistance avec une avance encore plus confortable, alors que Meeke a logiquement décroché face à des Polo plus que jamais souveraines en partant de derrière.

Dans l’après-midi, et alors que Latvala n’a jamais semblé aussi fort (31s1 d’avance après la 19), le finlandais passe dans un gros trou et rencontre des problèmes de freins sur sa Polo ! Il lâche alors 11s dans la 20 sur Ogier, auteur du scratch dans la spéciale la plus défoncée du rallye. Toujours handicapé par ses problèmes, Latvala perd encore 7s3 dans la 21, puis encore 2s9 dans la courte 22 et enfin 6s5 dans la 23, dernier chrono du jour. Complètement relancé après les déboires de son coéquipier, Ogier n’a de son côté rien lâché, signant quatre scratchs consécutifs pour « échouer » à seulement 3s4 de Latvala à la fin de la journée. Toujours troisième, Meeke n’a jamais pu rivaliser ce samedi et accuse plus de trente secondes de retard.

Dimanche, l’étape n’offre malheureusement que 36 malheureux kilomètres, de quoi tout de même assurer une belle bagarre avec un si petit écart. Dans la très célèbre Ruuhimäki, très courte (6,79 km), mais vertigineuse, Latvala est le plus fort, 1s6 devant Ogier. Reste alors seulement deux chronos.

Dans la suivante, le français réplique. Pour 1s3, il devance le finlandais et l’écart au général retombe à 3s7 avant la toute dernière spéciale. Dans celle-ci, Ogier est le plus rapide, mais c’est loin d’être suffisant pour Latvala qui ne lâche qu’un dixième et s’impose en Finlande pour 3s6.

« J’avais un feeling fantastique avec la voiture. Après les problèmes de freins d’hier, j’ai vraiment cru perdre ce rallye. Je pense que c’était vraiment une performance incroyable sur ce rallye. Si j’avais été moins nerveux, j’aurais pu remporter cette Power Stage. Je suis vraiment très heureux, je me suis bagarré pour le peuple finlandais. » a commenté le finlandais à l’arrivée.

Beau joueur, le français s’incline face à la supériorité de son rival : « C’était bien dans cette spéciale. Nous avons eu une belle bagarre aujourd’hui et c’était sympa. Il (Latvala) mérite cette victoire. »

A plus de cinquante secondes, Meeke a parfaitement assuré sa place sur le podium alors que Mikkelsen a été le plus pour la quatrième place.

En reprenant six points à son coéquipier, Latvala stoppe la belle série du français mais l’écart au championnat reste alors encore très important (36 points derrière Ogier).

 Classement Final

PosEquipageVoitureChrono
1Latvala-AnttilaVW Polo R WRC 
2Ogier-IngrassiaVW Polo R WRC+3.6
3Meeke-NagleCitroën DS3 WRC+50.6
4Mikkelsen-FloeneVW Polo R WRC+1:52.5
5Hirvonen-LehtinenFord Fiesta RS WRC+2:49.7
6Hänninen-TuominenHyundai i20 WRC+4:29.0




S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Seb73
Seb73
11 jours il y a

Resiste, prouve que tu existes

max
max
12 jours il y a

Bien Latvala .plein dans le mille

Bouchon
Bouchon
13 jours il y a

Hanninen a t’il également développé la Hyundai ?