Grèce 2011 ES2-P.Solberg sur un nuage




ES2 : Elatia (39,1 km) à 10h01

Malgré un déjantage en fin de spéciale, Sébastien Loeb ne perd quasiment pas de temps par rapport à Hirvonen et Latvala, et reprend même 5s6 sur Sébastien Ogier qui a connu le même problème mais plus tôt dans la spéciale.

km) à 10h01 – Voir le classement

Malgré un déjantage en fin de spéciale, Sébastien Loeb ne perd quasiment pas de temps par rapport à Hirvonen et Latvala, et reprend même 5s6 sur Sébastien Ogier qui a connu le même problème mais plus tôt dans la spéciale.

Mais la grosse performance de cette spéciale, c’est bien sûr le scratch énorme de Petter Solberg qui « colle » 19s8 au second homme de cette spéciale : Mikko Hirvonen. Sébastien Loeb perd 21s9 et Sébastien Ogier 27s5 !

Au général, le norvégien dispose désormais de 20s3 d’avance sur Latvala, 26s5 sur Hirvonen, 32s1 face à Loeb et 34s2 sur Ogier ! Troisième du premier chrono, Evgeny Novikov a connu de gros soucis dans ce chrono avec une sortie et pourrait repartir en Super Rallye demain.

Surprenant quatrième du premier chrono du rallye, Matthew Wilson revient à ses habitudes avec le 8e temps à plus d’une seconde au kilomètre de P.Solberg.

Le pilote local Athanassoulas qui avait signé le 13e temps dans la première spéciale avec sa Fiesta WRC est malheureusement arrêté dans ce chrono à cause d’une rupture de suspension.

En SWRC, le leader Al-Attiyah perd plus de 2 minutes dans ce chrono et laisse le leadership à Tanak qui compte désormais 14s3 d’avance sur Hänninen (qui a tapé un spectateur dans ce chrono) et déjà 41s2 sur Sousa.

Réactions des pilotes
Loeb : « Nous avons pris des risques, mais je ne sais pas pourquoi on a un problème sur l’auto (affichage des infos sur la voiture). C’est peut-être arrivé à 5 km de l’arrivée. »
Ogier : « Je ne connais pas cette spéciale. Il y a beaucoup d’ornières, je n’étais pas en confiance. C’est très glissant. »
Latvala : « Nous avons fait cette spéciale en 2003, mais je n’en ai aucun souvenir. C’est difficile comme spéciale. »
P.Solberg : « Je ne sais pas, nous avons un bon feeling. Il y avait de grosses pierres, nous avons évité la crevaison. »
Ostberg : « C’était très difficile, les pneus surchauffaient beaucoup. Nous avons également fait un tête-a-queue. »
Raikkonen : « Je n’ai pas vraiment bien conduit dans la première spéciale car je n’avais pas un bon feeling. Dans celle-ci, j’ai bien démarré mais je pense que j’ai eu une crevaison. Puis j’ai roulé dans des gros tours et maintenant la direction n’est pas droite. »
H.Solberg : « Je suis vraiment fatigué après cette spéciale. La voiture est bonne, c’est juste moi, qui est fatigué après ça. »

Prochaine spéciale : ES3 : Eleftherohori (18,1 km) à 12h39


Actualiser le classement





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *