Gryazin lourdement pénalisé, Ostberg vainqueur en Hongrie



Auteur d’un week-end idéal en Hongrie avec une victoire nette et sans bavure , Nikolay Gryazin a finalement été rattrapé par la patrouille après l’arrivée et a écopé d’une pénalité de 15 minutes.

En effet, le pilote russe a été privé de sa victoire car il ne s’est pas arrêté sur les lieux de l’accident de Norbert Herczig lors de la spéciale n°8 samedi matin. Deuxième du rallye au matin de cette deuxième étape, le pilote hongrois est violemment sorti de la route et son copilote Ramón Ferencz a été emmené par l’ambulance avec des côtes cassées.

Parti derrière le hongrois, Nikolay Gryazin a été la première voiture sur les lieux, mais les images de la caméra embarquée et une vidéo de spectateur ont montré qu’il n’avait pas ralenti pour vérifier si les concurrents allaient bien. Au bout de cette spéciale, le pilote russe a d’ailleurs nettement signé le scratch. Ce dimanche soir, Nikolay Gryazin, son copilote Konstantin Aleksandrov et le représentant de l’équipe Prednirks Arturs ont été convoqués par les commissaires sportifs. Suite à cette convocation, les commissaires sportifs ont établi un rapport expliquant la sanction.

“D’après des preuves vidéo, il est évident que la voiture accidentée était entièrement visible depuis la voiture n°8 (Gryazin). Les vidéos montrent également qu’à environ 100 mètres avant l’accident, un commissaire a fait un signe demandant à la voiture n°8 de ralentir et sur le lieu de l’accident un deuxième commissaire a fait un signe à la voiture n°8 de se ranger sur le lieu de l’accident.

Il semble également que seul le pilote de la voiture n°4 (Herczig) a fait des signes difficiles à comprendre par les commissaires sportifs. Les commissaires ont déclaré qu’aucune preuve vidéo montrant un signe SOS ou OK n’était affichée par le conducteur de la voiture n°4 ou le commissaire. Le conducteur de la voiture n°8 dit qu’il a mal compris les signes donnés par les commissaires et le pilote accidenté.”

En ne s’arrêtant pas sur les lieux de l’accident ni même ralentir, le pilote russe a enfreint l’article 53.3.2 du “Règlement Sportif des Rallyes Régionaux de la FIA” qui stipule : “Tout équipage à qui le signe «SOS» rouge est montré ou qui voit une voiture ayant subi un accident devra immédiatement et sans exception s’arrêter pour prêter assistance, à moins que le signe «OK» ne soit montré. Toutes les voitures qui suivent devront également s’arrêter. La deuxième voiture qui arrive sur le lieu de l’accident continuera pour informer le prochain point radio. Les voitures suivantes dégageront la route pour les véhicules d’urgence. Tous les équipages arrêtés du fait de cette procédure se verront attribuer un temps conformément à l’Art. 52.”

La victoire sur ce rallye de Hongrie revient donc à Mads Ostberg alors que le podium est complété par Miko Marczyk et Andras Hadik.

La vidéo de spectateurs citée par la FIA et les commissaires sportifs





S’abonner
Notification pour
guest
28 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Iggy
Iggy
1 mois il y a

Le Hongrois n’aime pas le Russe… de toute évidence!
hallucinant

J-P.L
J-P.L
1 mois il y a

Pauvre Gryazin. Quand on connaît l’empathie des Magyars pour les Russes, que l’on ne s’étonne pas de la sévérité de la pilule… Beaucoup de confusions et de gesticulations de la part des officiels auraient pu être considérées comme circonstances atténuantes pour Nikolai. Peut-être dans d’autres pays, mais en Hongrie, que nenni!