Interview Ken Block Championnat WRC 2010




On sait déjà que Ken Block participera à 7 manches du championnat du monde WRC cette année, et débutera sa saison au rallye du Mexique....

r interview à wrc.com

Interview de Ken Block sur wrc.com

A vélo, sur des planches, désormais sur quatre roues… Vous avez fait des choses assez folles jusqu’ici. Comment se place ce nouveau défi en WRC dans votre carrière ?
« Cette saison est le plus grand challenge de ma vie. C’est un honneur de participer à ce championnat aux côtés de grands pilotes. Je suis impatient d’y être. Ce sera une année difficile mais je vais faire de mon mieux. »

Qu’attendez-vous le plus de cette saison WRC en 2010 ?
« Me mettre au volant d’une World Rally Car. C’est le top en rallye. C’est bien plus impressionnant que ce que j’ai pu piloter jusqu’ici. Je veux faire autant de kilomètres que possible avec ce type de voiture avant la nouvelle réglementation en 2011. »

Quels sont vos espoirs pour cette année ?
« Pour moi, c’est la première année d’un programme sur plusieurs saisons. En arrivant en WRC, on ne peut pas espérer être compétitif instantanément. Il faut des années pour être au niveau. Mon plan va jusqu’en 2012. Je veux passer du temps dans la voiture cette année pour être plus compétitif en 2011 et 2012. »

Vous êtes connus pour vos vidéos de gymkhanas. Avez-vous prévu d’autres sorties cette année ?
« Nous avons toujours des idées amusantes. Je suis heureux de pouvoir jouer avec les voitures les plus impressionnantes de la planète. Pour moi, les voitures de rallye sont incroyables, pas seulement en compétition mais aussi pour s’amuser. J’aime la compétition, c’est la base de tout ce que je fais… Mais j’aime aussi m’amuser, sauter, glisser. Alors oui, nous en ferons encore cette année. »

Avec quelle voiture ?
« Nous utiliserons la Fiesta. Une voiture spécialement conçue pour le prochain gymkhana est actuellement en cours de construction à Suède dans les ateliers d’Olsberg. C’est une voiture spécifique avec des suspensions et une cartographie moteur différente du rallye. Pour glisser sur asphalte tout en contrôlant la voiture, il faut 500 ou 600 chevaux et beaucoup de couple. »

Qu’appréciez-vous le plus en rallye ?
« Ce que j’apprécie le plus, c’est la course. J’ai grandi en faisant du skate-board, du snowboard, du motocross et 95% du temps, il fallait s’entraîner. C’est l’opposé du rallye. On s’entraîne peu et c’est 95′ du temps que nous passons en compétition. »

Parlez-nous de votre carrière en rallye ?
« J’ai débuté en rallye il y a six ou sept ans. J’ai essayé d’apprendre rapidement. Apparemment, j’ai un talent naturel. Je n’ai pas vraiment le sens du danger en voiture. Maintenant, je dois développer ce talent pour aller de plus en plus vite. Je veux être plus compétitif en 2010 et 2011. »

Vous est-il arrivé d’avoir peur ?
« Vous savez’ Je crois que si on n’a pas peur en voiture, c’est qu’on ne va pas assez vite. »

Avec qui avez-vous appris à piloter ?
« J’ai eu la chance d’avoir une grande équipe avec moi en Amérique. John Buffum, le plus grand pilote de rallye américain avec 110 victoires nationales, m’a beaucoup aidé. J’ai eu d’autres professeurs comme Tim O’Neil [quintuple Champion d’Amérique du Nord], David Higgins [plusieurs fois Champion britannique et américain des rallyes] et Jari Ketomaa [pilote P-WRC]. »

Pourquoi avoir choisi le WRC ?
« Lorsque j’étais petit, je suivais ce championnat. C’est ce qui m’a donné envie de conduire des voitures. C’était ce qui me semblait le plus amusant. Aux Etats-Unis, les championnats les plus regardés mettent en scène des voitures sur un ovale ou le long d’une ligne droite. Ça ne m’inspirait pas autant que le WRC. C’était un rêve de participer à ce championnat. Pour moi, les pilotes y sont les meilleurs du monde. Et je suis heureux d’y participer. Ce sera un honneur de partager les spéciales avec des gens comme Petter, Sébastien Loeb et maintenant Kimi Räikkönen. »

On a parlé de l’engagement de Chris Atkinson avec Monster World Rally Team en 2010. L’aurez-vous comme équipier ?
« Nous avons vraiment essayé de monter une équipe de deux voitures avec lui. J’aime Chris, c’est une personne sympathique et un grand pilote. Malheureusement, nous n’avons pas pu trouver un accord pour cette saison. Nous essayons encore de l’avoir pour une ou deux épreuves, nous ne savons pas encore où et quand, puis en 2011. Il faut trouver des sponsors. Nous voulons une équipe avec plusieurs pilotes pour les prochaines années. Chris est quelqu’un que je respecte et nous espérons l’avoir dans notre équipe. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. gamot damien dit :

    Merci de cette interview ! quel homme talentueux ! impressionant !