L.Jeudy : “Un peu comme David contre Goliath”



Si les concurrents de la classe R5 n’auront jamais été si nombreux sur une finale des rallyes, certains pilotes amateurs sont tout de même parvenus à faire parler d’eux au milieu des quatre roues motrices.

Et le premier d’entre eux se nomme Ludovic Jeudy, auteur depuis plusieurs saisons de magnifiques performances dans sa région, mais également lors de la finale des rallyes à Albi en 2019. Cette année à Châteauroux, ce pilote âgé de 44 ans a récidivé, terminant premier pilote non-R5 à la 16e place au scratch et la victoire dans le groupe F2000 au bout.

Bonjour Ludovic. Quel est ton bilan de cette finale ?

“J’ai essayé de répondre présent sur cette finale. À Albi, on savait qu’il y avait des gars rapides comme Nicolas Rouillard et Arnaud Masclaux au départ. Mais cette année pour Châteauroux, nous n’avons pas du tout regardé les gars qui étaient engagés et pouvaient être rapides. Donc je n’étais pas sûr du tout que nous étions les favoris.

Au bout du prologue, les écarts étaient déjà importants donc je me suis dit que nous étions bien partis, même si j’avais un mauvais réglage au niveau des suspensions.

J’avais l’objectif de faire comme à Albi, c’est à dire de rentrer dans le top 15 même s’il y avait plus de R5 au départ mais aussi quelques Alpine. Finalement, on termine 16e et on échoue de peu. On a fait une boulette dans la spéciale spectacle le vendredi soir car je me suis perdu au milieu des bottes de foin et j’ai été obligé de faire une marche arrière. On perd 7s sur le coup.

Le lendemain, dans le premier passage de la grosse spéciale, j’ai mal noté un truc, j’ai sans doute surnoté, et on va dans l’échappatoire sur un gros freinage. On perd encore 15s. Donc une vingtaine de secondes qui coûtent certainement le top 15.

Au final, je suis vraiment content de moi, la voiture est au bout sans aucune égratignure au milieu des R5. On a roulé proprement, on s’est fait plaisir. Par rapport aux rallyes de notre région, j’ai moins attaqué, c’était plus propre et moins l’attaque à outrance comme parfois ! Il paraît que Renault l’a pris un peu mal de ne pas terminer première non-R5 avec la Clio Rally4, cela m’amuse un peu ! Mon premier objectif était justement dee m’amuser, et c’est amplement réussi.

Cette année, nous avons eu des abandons mécaniques avec notamment des problèmes avec la boîte de vitesses, mais heureusement, 3MO a trouvé des solutions.”

Grâce à tes résultats signés depuis 3-4 ans, ta Peugeot 205 est devenue très populaire, et par la même occasion, toi aussi. Est-ce que cela te surprend ?

“Oui car je n’ai pas l’impression de faire quelque chose d’exceptionnel. J’avoue être un peu gêné par rapport à tout ça. Beaucoup de personnes me portent de l’intérêt et je n’ai pas la carrure pour gérer toute cette attention. Je reçois des invitations pour venir à des rallyes, ou des copilotes qui veulent rouler avec moi. C’est gentil d’avoir de tels retours mais je suis parfois submergé par tout ça. Je suis originaire d’un petit village de 700 habitants et j’habite dans un village plus petit où j’ai monté cette 205. J’aime bien être tranquille sans trop de discussions sur moi. Jamais de la vie on aurait cru arriver à un tel résultat avec cette voiture. À la base, je voulais juste me qualifier pour faire une finale un jour.

Sinon, les commissaires ont été surpris de la simplicité de ma 205. J’ai tout fait pour limiter les problèmes en cas de touchette et sortie. Elle est conforme en tout point, et d’ailleurs, personne n’a jamais porté réclamation contre moi.

À l’avenir, je ne vois pas pourquoi je voudrais vendre cette voiture, mais je peux estimer son prix entre 50 et 60 000 €. Même si je suis un Pro-Peugeot à la base, je me suis bien intéressé à la Renault Clio Rally4, ça a l’air de marcher fort ! Pour les curieux, la 205 développe 290 cv grâce à un gros travail de Julien Petolat avec qui on a peu à peu trouver des solutions pour arriver à ce moteur qui me convient très bien.”

Quel est le programme pour ta fin de saison ?

“Je vais normalement rouler au régional de la Vallée de l’Ognon. J’ai une petiote de 7 mois et je dois dire qu’elle nous a manqué (ma copilote est aussi ma femme) pendant la finale et on ne peut pas faire trop de rallyes non plus. Il faut avant tout faire passer la famille avant le rallye ! En fin d’année, mon pote Ludovic Godard m’a proposé de faire le Balagne en fin d’année, on vera.”

Quelle est ton activité professionnelle ?

“J’ai en fait deux boulots. De 2h du matin à 10h, je suis chauffeur livreur et je travaille pour la famille. L’après-midi, je suis en micro-entreprise et je fais de la mécanique auto pour me payer les loisirs avec ça.”

Que vas-tu faire en 2022 ?

“J’aimerais bien faire le championnat de France Asphalte même si certains de mes proches me le déconseille. De toute façon, en terme d’agenda et de budget, ça reste pour l’instant impossible. Mais après avoir fait deux finales comme ça, on se demande forcément ce que l’on pourrait faire de plus ou de différent. Parfois, je regrette mon petit moteur de 230 cv car je me battais à l’époque avec plus de monde dans la classe et c’était sympa.

Je me retrouve un peu comme David contre Goliath, je suis un peu l’empêcheur de tourner en rond, c’est comme faire entrer le loup dans la bergerie. Quand j’arrive sur un rallye, je viens juste pour m’amuser. Je n’ai rien contre les R5, malgré mon sticker à l’arrière de la voiture, c’est pour rigoler ! On trouvait l’idée sympa et j’aime bien appuyer sur ce qui peut embêter.”

As-tu des informations sur la nouvelle réglementation F2000 à venir ?

“Cet été, à la sortie du nouveau règlement F2000, j’ai reçu plein de messages positifs de soutiens, mais également des messages négatifs. Je ne savais pas trop quoi en penser, certains me disaient que cette réglementation était de ma faute, j’ai pris ça avec ironie ! Pendant la finale, j’ai pu discuter avec Bernard Demeuzois, vice-président à la FFSA. Il a reconnu qu’ils avaient fait une bêtise avec leur réglementation. Ils sont en train d’y réfléchir plus intelligemment. J’ai entendu parler d’un règlement autorisant deux tailles au-dessus par rapport aux jantes d’origine, à voir.”

Est-ce que tu as envisagé de louer une R5 ?

Outre le prix, c’est impossible pour moi de louer une R5 sans avoir eu de vrais essais avant. Et je n’aurais pas l’esprit tranquille de louer une voiture même si l’assurance peut me couvrir. Sans expérience, je pourrais bien me faire battre par une F2000 ! On ne peut pas s’improviser pilote d’une voiture comme ça.

Qu’as tu pensé de l’atmosphère sur cette finale ?

“C’était une orgie franchement. Je ne pouvais pas faire 1 km sans voir des bras en l’air au passage de la voiture mais je ne crois pas que ce soit que pour moi quand même ! Les spéciales étaient très belles. Après les reconnaissances, j’avais un peu plus de mal sur la 6/9 mais c’est quasiment dans celle-là où j’ai pris le plus de plaisir. Les autres étaient assez bosselées et techniques.

J’ai adoré la spéciale de 28 km mais j’ai pensé aux pilotes habitués à disputer seulement des régionaux. Ils ont fait un rallye en une seule spéciale, ça devait faire un sacré changement pour eux !”




S’abonner
Notification pour
guest
27 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
BOTTIN
BOTTIN
1 mois il y a

BRAVO MONSIEUR JEUDY, quel plaisir de voir passer cette 205 à fond et surtout les têtes des autres avec des bagnoles à 300000 euros ! ………il y en a devant oui…. mais beaucoup derrière………..

girafe
girafe
1 mois il y a

en effet les constructeurs automobiles présente rien d’intéressant comme auto basique et performante à budget maitrisé pour les amateurs !!!!!!!!
et par la même non plus de formule de promotion honnête !!!
deplus pour gagner une finale de rallye et faire un peu de pub mesquine , ils sont obligé de faire passé un pilote pro déguisé en amateur…………

surtout quand tu vois une 205 de 1984 gagner contre une renault de 2021 à un prix démesurer …….
tu te pose la question si les ingenieurs sont pas payer à etudier seulement le prix des factures ???

Dernière modification le 1 mois il y a par girafe