La FIA vise au moins quatre manches supplémentaires !



Dans une situation toujours aussi délicate, la FIA et le Promoteur du WRC travaillent d’arrache-pied à l’élaboration d’un calendrier remanié pour le championnat du monde des rallyes.

Les discussions vont bon train en ce moment autour du calendrier WRC. Le conseil mondial de la FIA, qui s’est déroulé le 19 juin, n’a pas permis d’y voir plus clair. Les différentes annonces faites récemment n’apportent que peu de certitudes. La levée des restrictions dans certains pays laisse entrevoir de l’optimisme tandis que la crainte d’une deuxième vague de l’épidémie se fait de plus en plus sentir.

L’instance fédérale attend néanmoins les propositions d’un calendrier révisé afin d’être soumis à une approbation dès que possible. La légitimité des titres mondiaux s’appuyant sur un calendrier comprenant au minimum sept épreuves.

« La perspective la plus réaliste est un calendrier de sept événements et nous sommes sur le point d’y parvenir. Bien sûr, il y a toujours beaucoup de points d’interrogation mais j’ai vu un grand engagement de la part des organisateurs à faire tout ce qui est possible pour faire partie du championnat. Nous avons vu la même chose dans d’autres championnats, comme l’ERC, et l’énorme travail que les organisateurs du Rally di Roma Capitale, par exemple, ont accompli en développant une application de distanciation sociale pour pouvoir organiser leur événement, » précise Yves Matton.

En parallèle des problèmes engendrés par le calendrier, une interrogation demeure autour de la gestion du public. Les restrictions imposées par certains gouvernements remettent en doute la bonne faisabilité de certaines épreuves.

« L’ADN du rallye rend assez complexe l’organisation d’événements sans public. Nous avons donc lié le processus décisionnel aux décisions gouvernementales. L’évolution des politiques nationales de santé étant encore incertaine, nous avons été obligés de prendre un peu de temps avant de programmer un nouveau calendrier. »

La Lettonie hors course, seuls l’Estonie, la Turquie, Ypres, l’Allemagne, la Sardaigne, le Japon, l’Argentine et le Valais figurent officiellement sur la liste des potentiels rallyes organisables cette année.




S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rémi
Rémi
2 mois il y a

J’espère sincèrement qu’on pourra trouver les 4 rallyes !
Ypres serait exceptionnel

pli74
pli74
2 mois il y a

Bonjour,
Suis bien curieux de voir ce qui va sortir de « la liste des potentiels rallyes » ?
Sachant que l’on peut lire que la Sardaigne manque d’argent, que l’Allemagne avec le Covid a du plomb dans l’aile, que personne ne croit plus que la Turquie et le Japon se fassent. Va pas rester grand chose et tout devrai se passer en Europe.
Bref, on va attendre la suite. laissons nous surprendre